Pizza Hut Party ...

L'ami Gull a utilisé l'agenda Google et lancé un sondage pour connaitre nos disponibilités afin de nous réunir pour une "Pizza Hut Party" avant de clôturer l'année.

Il y avait (et il y aura encore sans doute) notre "Crêpes Party" à la Chandeleur, voici donc maintenant la "P.H.P."

Elle a réuni Didier, François, Gull, Henri, Jacques, Paul et moi.

Et donc, "des vieux de la vieille" qui, à une époque, constituaient le noyau dur de notre mini-club (depuis la fin des années 90, un noyau dur qui depuis est devenu un ventre mou diront les mauvaises langues), auquel se sont ajoutés Gull et notre G.O. Paul.

Privé de voiture et n'ayant pas fait appel au covoiturage,  j'ai décidé d'y aller en moto. 

L'ami Jacques a eu la même (bonne) idée.

Curieux de sa part et d'autant plus méritant :

1/ qu'il aurait pu venir avec son ami Didier qui ne crèche pas loin de chez lui

2/ qu'il n'avait plus roulé depuis le mois d'août suite à d'importants problèmes de dos ...

Le rendez-vous était fixé à 12h30 mais j'y suis arrivé plus tard notamment pour éviter de me laisser tenter par trop d'apéritifs !

Il faut savoir que Didier, qui avait quelque chose de prévu ce matin, ne pouvait être présent qu'à 13h30.  Pendant cette heure d'attente, on aurait très vite pu écluser quelques verres.  Quand on conduit on ne boit pas, à fortiori si on n'a que 2 roues pour assurer son équilibre ... et même pas de petites roulettes stabilisatrices, je le dis avant qu'on ajoute un commentaire désopilant désobligeant !

Je suis arrivé en même temps que Paul. Il y avait là déjà François, Henri et Gull qui ... une fois encore, nous a réservé une belle surprise à sa façon.

D'abord, une décoration festive de la table avec une très grande bouteille de St Feuillen de laquelle partaient des guirlandes (cadeau de sa part) vers chacune de nos places et, ensuite, sur la tête, il portait un bonnet de Père Noël avec des étoiles qui scintillaient.  Tout cela était du plus bel effet !

 

Gull a offert le 1er apéro.  Bien que voulant éviter l'alcool, j'ai tout de même choisi un "Spritz" comme entrée en matière.

Puis Didier est arrivé et on a pris le second apéritif.  Là je me suis rabattu sur un Tonic, arrêtant ainsi la distillation ;-)

Nous étions convenus de prendre la formule "à 10 €" comprenant l'entrée, le plat (une pizza), le dessert et une boisson fraîche.

Lorsque la sympathique et compréhensive serveuse est revenue pour la ixième fois à notre table afin de prendre notre commande, j'ai relevé les points suivants :

- en entrée, j'ai été le seul à opter pour un potage (poireaux ou tomates) alors que mes acolytes se sont dirigés vers le "salade bar":

- en plat, Didier et Jacques ont zappé les pizzas, leur préférant des ribs pour un supplément de 3,50 €;

- en dessert, je me suis à nouveau démarqué (ainsi que Jacques) en me contentant d'un café plutôt qu'une glace, une mousse ou que sais-je encore de calorique et dégoulinant de sucre ...

C'est que depuis quelques semaines, voire quelques mois, je fais un semblant d'effort pour caresser ... mon "I.M.C." dans le sens du poil et non dans le sens de la poêle à frire pleine de graisse ;-)

Le résultat est là puisque je dois avoir perdu de l'ordre de 4,5 à 5 kg sans faire trop d'efforts si ce n'est réduire les quantités absorbées et sans grignotages intermédiaires et intempestifs, tout ce qui précède étant, j'en conviens, une charentaise sans grand intérêt et qui ne ... fait pas le poids par rapport au sujet !   Quoique ;-)

 

En même temps, s'agissant d'un REPAS entre amis, il peut difficilement être question d'autre chose que de ... cuisine et d'amitié, hé hé !!

Et donc, concernant la cuisine et pour ce qui est de ce que J'AI mangé :

- la soupe manquait cruellement de saveur et de "crémitude" mais les croutons et le fromage ont atténué cette fadeur;

- la pizza, une "Super Suprême", bien petite (cfr.photo) était par contre savoureuse et relativement bien garnie;

- le café était ... chaud et corsé.

Un bilan qu'on ne peut pas juger mauvais étant donné le prix demandé !

 

Quant à l'amitié, j'ai été très heureux de retrouver toutes ces personnes avec lesquelles j'ai partagé de beaux voyages et autant de beaux souvenirs au cours de ces derniers ... 20 ans bientôt !

 

A propos de voyages, il est clair qu'ils furent l'un des principaux sujets de conversation, avec les U.S.A. et la Roumanie en tête, 2 trips au programme 2020 d'Europamoto.  Paul nous a précisé quelques détails qu'il a d'ailleurs transmis à tous les intéressés depuis lors !

 

Il a aussi été question de ... MOTOS, en auriez-vous douté ?

 

Alors, pour la petite histoire sachez :

- que François a mis en vente sa Moto Guzzi V7  ainsi que sa Honda CBF 600 : à ce stade il a vendu l'italienne et attend une offre décente pour la nipponne.  Si vous êtes intéressés, vous êtes priés de vous rendre sur son site;

- que François toujours, est allé essayer la nouvelle Moto Guzzi V85TT : ses impressions se trouvent également sur son site (voir onglet "Liens" dans le bandeau de gauche pour y accéder).  Pour votre info, il y en a 2 en occasion à "saisir" chez Mecanic Motos à Chaumont-Gistoux : une à 10.490 € et l'autre à 8.890 €;

- que Didier, dont la TDM a +/- rendu l'âme et nécessite en tout cas de gros frais pour la remettre en état, a acheté une ... BMW F800 GT de 2014 avec 19.000 km au compteur;

- qu'Henri semble de plus en plus intéressé par l'achat d'une vieille TRIUMPH Tiger 955i en remplacement ou en complément (?) de sa V-Strom 650.

Les autres restent fidèles à leurs montures actuelles et n'envisagent rien de particulier à l'horizon 2020, ceci n'empêchant pas certains, dont je fais partie, d'avoir d'ores et déjà acquis un billet "mid-week" pour le salon de Bruxelles prévu du 10 au 19 janvier 2020 !

On a levé le camp vers 15h40, chacun regagnant ses pénates si je ne m'abuse.

Perso, je ne suis pas directement rentré au bercail : il faisait froid certes mais sec et encore un peu lumineux.  J'en ai profité pour faire un petit tour jusque Biesme et Mettet par les routes les moins rectilignes possible.

 

Chaque kilomètre que je fais à bord de ma Tracer participent à mon équilibre général voire vital ;-)


Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Alberto (vendredi, 13 décembre 2019)

    Oublier un accent circonflexe n'est pas... grave, il y a des problèmes plus aigus �
    Un grand MERCI pour les bons vœux que je réciproque de bon cœur en souhaitant que tous nos désirs s'accomplissent en 2020 et par-delà voire d'ici le 31 décembre 2019 �
    Quant à la bonne adresse en France j'espère que nous aurons l'occasion de la partager lors d'une virée à convenir...

  • #2

    didier (vendredi, 20 décembre 2019 18:20)

    A propos de roulettes stabilisatrices, cela me rappelle le débat que j'ai eu sur Moto80 avec Martine Kawa il y aune quinzaine d'années. Martine Kawa était une motarde roulant sur Kawasaki et qui lors d'une balade Moto80 (Brabançonne ?) nous avait fait un "intérieur" et s'en était vantée dans la revue tout en se plaignant que des "vieux" qui avaient eu leur permis dans une pochette surprise encombraient la route en roulant trop pépèrement. Je lui avait répliqué que nous n'avions pas eu besoin de passer un examen pour savoir qu'il est criminel de faire des " intérieurs" sur une route ouverte et que de fait nous roulions déjà quand on lui avait enlevé ses stabilisateurs, chose qu'on n'aurait jamais du faire. Là dessus la revue a proclamé ne pas vouloir entrer dans ce débat et a clôturé nos échanges.
    Peut-être Martine Kawa qui doit avoir maintenant la cinquantaine te lira-t-elle.

  • #3

    Alberto (samedi, 21 décembre 2019 11:31)

    Sans vouloir Paul & Mickey, il faut savoir que certains motards ne regardent quasi jamais dans leurs rétros et qui, même en roulant en groupes, petits ou grands, ne respectent pas la loi tacite du quinconce et changent constamment de ligne. Ceux-là ne doivent dès lors pas s'étonner de se faire prendre par l'intérieur par d'autres motards plus... impulsifs ou soucieux des belles trajectoires !
    À bons entendeurs...

  • #4

    Alberto (samedi, 21 décembre 2019 14:28)

    C'est une suite !
    Il y en a d'autres, souvent les mêmes d'ailleurs qui, lorsqu'ils sont rejoints ou rattrapés, forcent le rythme, souvent en ligne droite, et ne prétendent pas se laisser dépasser !
    Outre l'énervement que cela génère sur les "poursuivants", ce que je comprends aisément, ça peut également provoquer des situations dangereuses pour les uns comme pour les autres !
    Dans ces cas-là messieurs, laissez passer s'il-vous-plait !
    Il n'y a pas de honte à rouler de manière plus touristique que d'autres :-)