Bon, c'est pas parce qu'on est motard qu'on n'a pas d'autres centres d'intérêt.

On n'est pas "single minded" au point de passer à côté d'autres "plaisirs" de la vie.

C'est ainsi qu'AVANT de m'intéresser à la moto, j'étais raide dingue des bagnoles.

Tout petit déjà, alors que j'habitais le long d'une rue où le trafic était relativement dense, assis sur le pas de la porte, armé d'une feuille et d'un crayon, je m'amusais à ... compter les voitures qui passaient en les classant par marques !  Je les reconnaissais toutes, sans problème !!

Je passais aussi pas mal de temps à dessiner des voitures imaginaires et je signais mes "créations" du nom d'ALBERTONE ... du presque nom du grand carrossier italien.  Il m'arrive encore aujourd'hui de m'y essayer en quelques coups de crayon, comme quoi, on prend de l'âge mais les fondamentaux restent.

Longtemps j'ai acheté des tas de magazines concernant les 4 roues et j'avoue que je continue à suivre régulièrement l'actualité du secteur.  Dorénavant, je posterai quelques news que j'estimerai dignes d'intérêt ...

 

Et ouais, Toto aime les motos mais aussi les autos :-)

 

Pour ce qui est de la MARCHE, c'est venu en 2007, encouragé par un collègue qui faisait régulièrement des randos ADEPS .  Pour la première marche que j'ai faite avec lui (et la dernière si je ne m'abuse) j'avais fait le "malin" en proposant directement de faire 20 bornes.  Autant dire que j'ai fini à 4 pattes, perclus de douleurs aux hanches, aux mollets, aux genoux et jusqu'aux aisselles ;-))

Depuis lors, seul ou avec Ma Douce, j'en fais dès que je peux, histoire de garder la forme, avec l'ADEPS  pour l'essentiel (voir rubrique "Points Verts" du site), mais également et de plus en plus souvent avec la F.F.B.M.P. (consulter le "Calendrier" des marches), ce qui permet de marcher ET le samedi ET le dimanche.

Au départ je pensais que ça serait terriblement ennuyeux mais, pas à pas ... j'ai  bien dû reconnaitre que PAS DU TOUT : c'est un excellent moyen pour "se vider la tête" tant il est important de se concentrer sur le SOL qu'on foule et de profiter des paysages et des senteurs par lesquels on est entourés. 

Finalement, dans "l'esprit" c'est très comparable à la pratique du 2 roues, voyez ?