Sainte Maxime avec le club des marcheurs "Les Godasses de Fraire"

Du 8 au 17 juillet 2018

les photos des 1er et 2ème jours

(cliquez ci-dessus pour accéder à l'album !)

Descente sur Sainte Maxime avec étape au V.V.F. de Chatel-Censoir en Bourgogne-Franche Comté.  Dans l'après-midi, visite du village, de son église Saint Potentien et son Château du Haut !

Deuxième étape avec pique-nique pour arriver à Sainte Maxime au V.V.F. "Les heures claires".

 

les photos du 3ème jour

(même remarque que précédemment !!)

Marche sur "Le chemin de la Vierge Noire" : un parcours de 5 kilomètres sur les hauteurs de la ville avec retour le long de la mer.  A noter la présence d'innombrables et rutilantes Harley-Davidson, la faute à l'Eurofestival organisé du 7 au 10 juin à Grimaud. 

Je ne serais pas motard moi-même, que je dirais tout le mal que je pense de ces motards qui, pour la plupart, sont là pour la parade et la pétarade ... 

Bien belle image que vous donnez de nous, messieurs dames : à l'arrêt ça passe mais en mouvement ça lasse, très vite !! 

 

Nous avions quartier libre l'après-midi.  Avec Ma Douce, nous sommes retournés (à pied) dans le centre-ville pour suivre la fête folklorique et flâner dans les petites rues de la vieille ville ...

 

les photos du 4ème jour

Marche découverte sur le circuit du "Mont Vinaigre", point culminant du Massif de l'Estérel (614 mètres, peuchère !)

Pour info, la moyenne d'âge des participants (+/- 60 personnes) s'échelonnait de 55 à 82 ans avec des "mobilités" diverses, voyez ?

On a donc formé 3 groupes : les sauvages, les "normaux" et les autres ...

Tous n'ont pas été jusqu'au sommet, le dénivelé étant de 300 mètres pour un parcours d'à peine 6 kilomètres.  Il n'empêche que la balade fut intéressante, menée par des guides au fait de leur art, qui nous ont parlé de la faune, la flore et de géologie : estérellite et rhyolite n'ont plus de secrets pour nous, pas plus que l'arbousier et la galinette cendrée, connue de tous, même des Inconnus ;-)

 

Après-midi, départ de la Capitainerie de Sainte Maxime pour un tour du Golfe en bateau.  Vue sur quelques demeures appartenant aux nantis de ce bas monde dont l'ancienne demeure de Johnny HALLYDAY, "La Lorada" et "La Madrague", ancienne demeure de Brigitte BARDOT dans la Baie des Canoubiers ...

Escale à Saint-Tropez avec crochet par la célèbre gendarmerie, immortalisée par Fufu et ses acolytes plus futés les uns que les autres, puis retour au V.V.F.

 

les photos du 5ème jour

Nouvelle randonnée pédestre à la découverte du circuit "Les Gorges du Blavet" au départ de Roquebrune-sur-Argens : un parcours de 8 kilomètres avec un sympathique dénivelé de 150 mètres.

3 groupes toujours avec Sylvain et Noémie comme guides, pour les "seconds couteaux", les sauvages étant drivés par un gars dont le prénom m'échappe au moment d'écrire ces quelques lignes ...

 

Au programme de l'après-midi, accompagnés de notre guide touristique José, promenade dans Draguignan avec arrêt au Musée des Arts et Traditions Populaires.  Visite au pas de course, commentée par la préposée locale, qui en a fait le tour en une petite heure avec, pour principal objectif, l'explication de la fabrication de l'huile d'olive, de la cueillette à la bouteille.  Il a aussi été question du beau métier d'apiculteur, qu'elle pratiquait en amateur, et cela s'est terminé par la dégustation de différents miels. 

Le musée recèle un tas d'objets du quotidien entre 1850 et 1950 ... Il mérite le détour, assurément. 


Ensuite, on a repris le car et on s'est dirigé vers le Domaine des Beaucas, connu essentiellement pour ses rosés (70% de la production) qui, sauf erreur, ne sont pas exportés. 

Endroit paradisiaque avec un breuvage divin ;-) que nous avons dégusté en rosé mais aussi en blanc et en rouge, Classique, hic, et Excellence, avec des toasts garnis de diverses tapenades, hic ! 

 

les photos du 6ème jour

 On est parti du bon pied en direction du "Sentier du pont des fées" au départ de Grimaud, un village au coeur du massif des Maures.  Le sentier se terminait par une traversée dans le village médiéval et un point de vue remarquable du Château.  On y a emprunté ce qui semble être la rue la plus étroite au monde : large de 30 centimètres, elle impose un détour aux enveloppés, enrobés et autres arrondis et un passage de profil aux mieux profilés :-) 

 

Après ça, on a embarqué sur un "frêle esquif" et on a glissé sur les canaux de "la Venise provençale", Port Grimaud.  

Imaginé par l'architecte François SPOERRY, il abrite maintenant des maisons, petites et grandes, qui appartiennent à des stars ou des magnats des affaires qui viennent y jeter l'ancre une semaine ou deux par an.  Au départ, personne ne voulait de ces maisons au milieu de l'eau.  Elles se vendaient 20.000 € et Mr Spoerry allait jusqu'à offrir un petit bateau lors de l'achat.

Maintenant, on n'a plus rien en dessous de 1.000.000 d'euros sans compter le bateau amarré devant qui en vaut autant !!! 

 

On a terminé notre journée par un tour de GASSIN, un des plus beaux village de France, un des plus beaux pays du monde, si pas le plus beau ;-)

 

 

les photos du jour 7

Le matin nous avions deux options : soit nous visitions Fréjus soit on nous déposait non loin du site du barrage de Malpasset pour une randonnée qui menait au pied des ruines de cet ouvrage qui sema la mort un soir de décembre 1959.  Pour tout savoir sur cette catastrophe "annoncée" je vous suggère de suivre ce lien.  Une pensée émue s'impose manifestement !

Une quinzaine de randonneurs sont partis sur le barrage pendant que le gros de la troupe, dont votre serviteur et sa Dulcinée, se rendait à Fréjus, toujours accompagné de José, notre ineffable guide, toujours prêt à lâcher des "bons mots" ... diversement appréciés ;-)

Visite de la ville "romaine" avec ses arènes, le théâtre, l'aqueduc, la vieille ville témoin de son passé moyenâgeux.  Balade dans le récent Port Fréjus suivie d'un repas au "Public House" aux allures de pub irlandais ... et pour cause, il y avait des côtes d'agneau au menu, là aussi diversement apprécié, certains se rabattant sur le plat du jour ou un autre menu à la carte ...

Les plus vaillants étaient invités à une randonnée l'après-midi : le circuit "Le Dramont", un parcours annoncé pour 4 kilomètres mais avec un dénivelé de 200 mètres.  Et de fait, c'était plutôt ardu et notre ami Jules a énormément souffert, mal renseigné qu'il avait été par un des organisateurs ...

Cette rando longeant la côte déchiquetée, nous a offert des vues paradisiaques, à couper le souffle, au propre comme au figuré. 

Le  soir, on a fêté dignement et en grandes pompes :-) les 38 ans de mariage de Brigitte et Daniel qui ont offert l'apéro et le gâteau : grand merci à eux et longue vie aux amoureux !! 


les photos du huitième jour

Pas de marche prévue ce jour-là.  En fait, si, mais on a plutôt flâné dans les rues de Sainte Maxime, d'abord guidé par le sémillant José, ensuite au cours d'une courte période de temps libre octroyée par les organisateurs.

Il faut dire qu'il y avait marché et qu'on a un peu déambulé au hasard des échoppes multicolores avant de rejoindre le marché, couvert cette fois, et d'ensuite regagner le car qui nous attendait à 11h30.  Certains ont préféré rester sur place (quelques "Bergeots de Florennes" par exemple) pour le repas de midi.

La seconde activité prévue l'après-midi consistait en la visite de la cité médiévale de Roquebrune-sur-Argens, bâtie au XIème siècle dans un site superbe, dans le Massif des maures, ainsi que la visite guidée du moulin à huile nommé le Clos St Martin.

Comme pour le Domaine des Beaucas, on peut regretter le manque "d'humanité" de ces visites dans la mesure où seule une explication mécanique des machines utilisées et du procédé de fabrication, est donnée.  Bon, évidemment, dans un cas comme dans l'autre, ce n'est pas du tout la saison et je vois mal comment il aurait pu en être autrement ...

La dégustation est venue pour compenser cette lacune et j'avoue que j'ai préféré de loin celle des vins :-))))))))))

 

Au retour, avec Ma Douce, on s'est E-N-F-I-N donné le temps d'aller faire un tour le long de la mer, juste à la sortie du V.V.F. : une petite séance de bronzette suivie d'un court aller-retour, les pieds dans la Méditerranée !


Nouvel apéro (toutes les occasions sont bonnes^^) offert cette fois par Yves qui, à 2 jours près pour des raisons logistiques, fêtait ses 66 ans... Grand merci à lui et longue vie pareillement !! 

 

Le soir, on a terminé en skettant une danse en compagnie de Jean-Claude et Patrizia entre autres ...

D'habitude on partageait nos soirées avec Jean-Pol et Véronique ainsi que Josette et Edmond, ces deux derniers étant intarissables en matière de blagues : on s'est souvent marré comme des bossus, pendant et après les repas du soir ...

 

PS : j'ai mis un lien vers les "belgicismes" sur le mot "skettant", histoire que vous compreniez que le belge n'est pas le français et Lycée de Versailles, voyez ?  Parcourez le tout, de A à Z, il y a de quoi pouffer, non peut-être !?!?

 

les photos des 9ème et 10ème jours

 

Voilà, c'est fini, il faut déjà penser à plier bagages et rentrer à sa maison comme on dit chez nous !

Dernier petit-déjeuner au V.V.F. de Sainte Maxime, préparation du pique-nique à emporter et départ pour la première étape qui nous conduisait jusque Semur-en-Auxois, après environ 650 kilomètres d'un mélange d'autoroutes et de nationales ...

On a été accueilli en même temps qu'un autre groupe et briefé sur l'organisation du village, des repas, des animations, etc.

On a mangé un excellent pâté d'abord, puis un tout aussi excellent boeuf bourguignon accompagné de pommes de terre grenaille, suivi par les fromages et un dessert.  Cela s'est de nouveau terminé par quelques pas de danse avant de rejoindre nos petits appartements pour une bonne nuit de repos.

Le lendemain, départ à 9 heures, après le petit-déjeuner et la préparation du pique-nique une fois encore.

Arrêt près de Reims pour le repas puis au pied du plus grand sanglier du monde pour l'arrêt pipi-popot-mégot !!

Epilogue ...

Tout n'a pas été parfait, les V. V. F. par exemple, n'offrant pas les 5 étoiles dont ils ne sont d'ailleurs pas affublés. Les logements souvent exigus et l'absence de quelques services et fournitures jugés indispensables par certains, peuvent irriter, c'est sûr.

Par contre, en matière de repas, que ce soit le matin, le midi ou le soir, il y en avait pour tous les goûts et il fallait être bien difficile pour ne pas y trouver son bonheur, la qualité étant bien là !

L'autocar mis à la disposition du Club était par ailleurs en dessous de tout ou presque !

Une climatisation déficiente était son principal défaut mais pas que : espace insuffisant entre les sièges, propreté douteuse, rideaux manquants, toilette sans éclairage, j'en passe et des pires...

Manifestement, il y a eu tromperie sur l'appellation "autocar de luxe"! Pour des longs voyages comme celui-là et la "qualité" des personnes transportées, c'est impardonnable. Les organisateurs vont d'ailleurs s'en plaindre.  Cela dit, ça reste plus confortable que le voyage à moto ;-) 

Pour ce qui est de l'organisation, il faudrait être mesquin pour trouver à redire.  On a été pris en main de la 1ère à la dernière heure ! Marches, visites, temps libre, tout a été savamment dosé et on n'a pas du tout eu le temps de s'ennuyer. Quant à l'ambiance, on a plutôt eu le sentiment de faire partie d'une bande de jeunes en virée. Rien à leur envier en tout cas.

Comme le bon vin, on bonifie avec l'âge, c'est sûr !  Après, il y en a qui tournent au vinaigre, comme le Mont du même nom :-) 

Prêt à signer pour l'an prochain, direction le Pays Basque ? À deux mains sous certaines conditions : faut bien maintenir le suspens !! 




Séjour à Malte en amoureux ...

Du 16 au 23 mai 2018

les photos du Jour 1

Décollage 19:50, atterrissage 22:35 et navette jusqu'à l'Hôtel Corinthia, Sint George's Bay à Sint Julian.  Découverte de la chambre.

les photos du jour 2

Découverte des environs à pied en passant par Sint Julian et en poussant jusque Sliema.  On a beaucoup marché lors de notre séjour ...

les photos du jour 3

La navette de l'hôtel nous a déposés gratuitement à La Valette vers 11:30.

Visite des Upper Barraca Gardens, de la St Johns Co-Cathedral et du Grand Master's Palace and Armoury, ainsi que longue promenade dans les rues principales et les ruelles étroites de ce musée à ciel ouvert ...

les photos du jour 4

Sightseeing bus, "North Tour avec arrêt à Mosta et sa "Rotunda", 3ème plus grand dôme d'Europe.  Pendant la IIème guerre mondiale, une bombe allemande a transpercé le dôme mais n'a pas explosé, un miracle en soi !

 

Plus loin, arrêt à Mdina, ancienne capitale de Malte.  Partout des édifices et des palaces impressionnants, d'architecture médiévale et baroque ...

les photos du jour 5

Retour par le bus 14 à La Valette avec visite des "Lascaris War Rooms" accompagné d'un guide passionné et passionnant qui nous a appris (en fluent english) l'importance de cet endroit tenu secret au cours de la seconde guerre mondiale ...

En ville, outre la présence du Club Ferrari de Malte, il y avait également un "concours d'élégance" avec de belles voitures d'antan ...

les photos du jour 6

La gretchen qui nous avait vendu les billets pour le sightseeing nous a offert 2 places pour une "2 harbours day Cruise" au départ de Sliema.  On est allé jusque là en bus et on est monté à bord de ce vieux rafiot (Concetta

Immaculata) surpeuplé : on a bien rigolé ;-)

On a mangé sur le retour qu'on a effectué à pied.

les photos du jour 7

Petite promenade le long de la mer, en bas de l'hôtel puis ... retour à La Vallette, encore une fois : on ne s'en lasse pas !

On est descendu à l'ascenseur, on est remonté à pied, je ne vous conte ni ne compte les marches qu'on a gravies, on a été jusqu'aux "Hastings Gardens" et le soir on est allé manger pour la seconde fois au "Paranga" à St Julian où on s'est délecté d'un "fritto misto" !

les photos du 8ème jour

Déjà le retour : une navette venait nous chercher à l'hôtel vers 13 heures pour nous déposer à l'aéroport.

 

Dans l'avion, j'ai déjà ébauché les premiers plans pour la prochaine visite où nous ferons ce que nous n'avons pas pu faire ou que nous n'avons pas pris le temps de faire cette fois ;-)



Séjour à Londres avec les seniors de Charleroi ...

Du 1er au 3 décembre 2017

Jour 1 : l'aller, la visite de Kensington Palace & de la ville "by night" à bord de l'autocar... Certaines photos ont été gardées pour le FLOU ARTISTIQUE !

Jour 2 : visite du "Tate Modern (Gallery)" et balade pédestre menée par le chauffeur du car, Cédric, nouvellement engagé par RST Travel (!)

Jour 3 : visite du "Albert & Victoria Museum", petit crochet chez Harrods, traversée de Hyde Park (avec dégustation de cheeseburger) et ... retour sur Dover, puis Calais, puis Home Sweet Home

Merci à Santa et Jean-Claude pour leur agréable compagnie, merci à Cédric (le chauffeur) et Jean-Marie (l'accompagnateur) qui ont pris leurs rôles à coeur, merci à Karen et Mark, les guides qui nous ont accompagnés lors des visites sur place et merci à tous les participants qui, du plus jeune au moins jeune (+de 83 ans), ont courageusement suivi le mouvement et ont contribué à l'excellente ambiance.