Les essais des autres, les pros !


BMW F 750 & 850 GS

Pour rappel, depuis leur lancement, les F 750 et 850 GS, primitivement 650 et 800 GS, puis 700 et 800 GS, sont équipées du même moteur de 853 cc (798 auparavant, pas chinois), plus ou moins puissant, l'entrée de gamme étant plutôt destinée à la route alors que l'ex-800 devenue 850, outre une quinzaine de chevaux supplémentaires,  s'équipe notamment de suspensions à grands débattements la rendant d'avantage apte au "tout-terrain" ...

Ce décor planté, voici d'abord l'essai de la F 750 GS réalisé par "le repaire des motards".

Tout est dit, non ?

Personnellement, j'aurais tendance à considérer que, si cette nouvelle mouture fait un pas en avant, elle fait en même temps, deux pas en arrière, le cadre acier et le réservoir d'essence qui migre en position classique en étant la preuve évidente.  Elle prend des kilos et son centre de gravité n'est, à priori, plus aussi favorable ...

Un troisième pas en arrière, plein de préjugés sans doute, l'abandon du moteur autrichien Rotax, remplacé par un bicylindre fabriqué avec la collaboration du chinois Loncin ...

Après, ça se justifie peut-être, arguments techniques,  commerciaux et économiques à l'appui, faisons confiance aux ingénieurs et aux marketeurs de la marque bavaroise !

Voici maintenant l'essai de la version GS 850, toujours par les mêmes du Repaire des Motards.

Elle est représentée ici dans sa version "Rallye".  Elle existe également en version "Exclusive".

Mêmes "évolutions" si tant est qu'on puisse considérer les changements comme tels, avec une puissance poussée à 95 chevaux ...

Tous les "plus" par rapport aux motos concurrentes, sont généralement en option et les prix s'envolent dès lors qu'on les coche sur le bon de commande ...  Les "packs" viennent ... arrondir les angles !

Alors, laquelle choisir ??

Je laisse la réponse à Moto-Net.Com cette fois, histoire de changer d'interlocuteur.

A noter ce tout nouveau tout beau tout chaud  tableau de bord TFT (en option à 650 €  je crois) qui intègre une connectivité encore jamais atteinte ailleurs ...

Je me suis laissé dire que cette nouveauté posait quelques problèmes mais j'avoue que je n'en sais pas plus.

Par contre, il apparait que les premières motos produites font l'objet d'un rappel, le problème provenant du moteur : lisez plutôt ...

 

Elles sont maintenant à l'essai en concessions : avis aux amateurs !!


Je me demande si BMW n'aurait pas dû faire évoluer ses F 800 en leur greffant par exemple un système de cardans ou de para/telelever, voyez, pour en faire de véritables soeurettes à la 1200 ...qui n'en finit pas de dégoûter la concurrence !


MOTO GUZZI, avec son projet V85, y vient avec un 850 à cardans prévu pour 2019...

Notre ami François C. a pour ainsi dire déjà signé le bon de commande 😉


YAMAHA TRACER 900 (GT)

Voyez l'essai sur Moto-Station.

Née en 2015, YAMAHA a remis l'ouvrage sur le métier pour corriger les quelques défauts qu'elle avait notamment en matière de comportement (un peu aléatoire en certaines circonstances) et d'accueil du pilote et de son passager.

Renseignement pris chez le concessionnaire Pellegrinelli à Arsimont, elles sont respectivement à 10.999 € et 12.599 € pour la version GT.

Cette dernière offre donc, en plus de la version de base, un tableau de bord TFT couleur(s), un régulateur de vitesse, des poignées chauffantes, des suspensions complètement réglables et des "valisettes" de 22 litres chacune.

Comme on dit chez Moto-Station, cette dernière se destine plus à un voyageur célibataire et pressé plutôt qu'à un couple embourgeoisé.
Si la formule prête à sourire, il n'en demeure pas moins que 44 litres d'emport, même pour un célibataire pressé, c'est un peu court.  Et dommage aussi qu'elles ne puissent pas contenir un casque ...

Il est sans doute possible d'ajouter un top-case mais, d'une part, ce n'est pas sûr, à moins que GIVI se penche sur la question et sorte une platine adaptée et, d'autre part, il semblerait que YAMAHA se soit limité à ces "valisettes" pour ne pas nuire au comportement de la machine ...

Imaginez alors un top-case supplémentaire, comme une cerise sur le gâteau, qui gâcherait l'ensemble avec des louvoiements dangereux : pas glop !!

J'espère qu'il est possible de partir de la version "normale" et d'y ajouter l'une ou l'autre option disponible en série sur la GT, histoire de la personnaliser à sa guise ... mais rien n'est moins sûr à ce stade de mes connaissances sur la machine.
Je vous en dirai plus à la fin du mois car je compte aller rendre visite au concessionnaire ;-)


HONDA Africa Twin

D'abord l'essai effectué par Moto Planète pour la version 2016, date de l'arrivée de ce modèle emblématique.

Ensuite celui réalisé par Le Repaire des Motards qui se penche sur le millésime 2018 et qui apporte déjà un important lot de modifications, la plus importante étant un accélérateur "ride by wire" qui a permis de peaufiner, ou de compliquer pour les plus réfractaires,  toute la gestion électronique sur laquelle le modèle avait fait l'impasse à sa naissance en 2016.

La concurrence étant là, HONDA s'est vu obligé de rectifier rapidement le tir.

Elle gagne aussi en "peps" et perd 2 kilos.

J'ai suivi l'essai d'un journaliste italien extrêmement volubile (pléonasme ?) qui a l'air de dire que le moteur est transfiguré ...

A noter l'arrivée d'une version "Adventure Sports", plus haute (débattements, selle), avec un plus gros réservoir et quelques renforts d'origine, histoire de la protéger des aléas du tout-terrain.

Elle est à 15.500 € environ alors que la "normale" s'affiche à 13.499 €

 

Des millésimes 2017 se négocient autour de 12.250 € : qu'on se le dise !!


TRIUMPH Tiger 800, 2018

L'essai de Moto Journal

Celui de Moto-Net, avec les versions haut de gamme XRt et XCa

et de Moto-Station dans les mêmes "finitions"... presque full options.

Chez nous (Be), les prix s'étalent de 11.480 € à 14.830 € pour les versions XR (XR, XRx et XRt).

Par rapport à la XR, la XRx bénéficie de l'écran couleurs TFT 5 pouces, les commodos ergonomiques & joystick à 5 directions, les feux de croisement LED, les freins BREMBO, la bulle réglable sur 5 positions + les déflecteurs, les 4 modes de conduite (Road, Rain, Sport & Off-road), le limitateur de vitesse revu, les clignotants LED, la béquille centrale et les protège-mains.

La XRt "ajoute" les suspensions SHOWA avant/arrière adaptables, les commodos ergonomiques et rétroéclairés, 5 modes de conduit (+ Rider, à la carte), 6 styles de fond d'écran, les modes Sport et Rider programmables, les poignées et selles chauffantes, l'éclairage full LED et les phares auxiliaires LED.

Viennent ensuite les versions XC avec la XCx et la XCa à respectivement 13.930 € et 15.330 € : pas de XC de base donc comme dans la gamme XR.

Ces versions XC sont spécifiquement destinées à l'off-road avec un grand O et un grand R et ... au grand air ;-)


KTM 1090 Adventure

Suivez l'essai qu'en a fait Moto-Net

Il y a aussi une version "R" passée en revue par Moto-Net

Cette machine était née sous le matricule "1050" et son moteur avait été dégonflé à 95 chevaux si j'ai bonne mémoire. 

Elle n'a pas rencontré le succès escompté et les ingénieurs autrichiens se sont empressés de lâcher la cavalerie.

La cylindrée n'a pas changé mais en la baptisant "1090", entre autre pour garder la filiation bien connue, 390, 690, 790 et 1290, la bête affiche maintenant 125 chevaux, comme la GS tiens, tiens, et plus de 10 mkg de couple.  Autant dire qu'il y a maintenant lieu de la prendre au sérieux d'autant que, chez nous, elle est affichée à 13.450 € somme toute raisonnable et 14.460 € pour la version "R".

--- --- ---

Une petite vidéo sympa en prime, ça ne gâche rien ...

A noter que depuis l'arrivée en 2018 de la KTM 790 Roadster, il est beaucoup question d'un dérivé "Adventure" qui pourrait mettre tout le monde d'accord en matière de rapport poids/puissance dans la catégorie des "mid-trails" ...


DUCATI Multistrada 950

Essayée ici par Le repaire des Motards.

Et là par MotoServices, en sorte de ne pas toujours donner la parole aux mêmes !

Voilà bien une machine attachante par bien des aspects.
J'ai eu l'occasion d'en essayer une en août 2017 et j'avoue que j'ai été très agréablement surpris même si, évidemment, elle a quelque chose d'un échassier pour moi, homme de petite taille, hugh !  Mais une selle basse et un kit de rabaissement existent ...

Le moteur et le confort m'ont impressionné.

Reste à accepter ses yeux et son nez et le fait qu'elle soit italienne ...

Je sais, je suis italien mais, "justement", j'ai toujours eu une méfiance par rapport aux voitures et motos italiennes, comme vis-à-vis des françaises aussi.  Des idées reçues, des préjugés qui n'ont plus lieu d'être, certes mais ils sont tellement ancrés qu'il est difficile de les ranger au placard.

Par ailleurs, quid des coûts d'entretien et du sérieux du S.A.V.  

Encore des préjugés et des idées reçues, sans doute ...

Pour s'en convaincre, il suffit de voir le nombre de rappels que sont amenés à faire TOUS les constructeurs sans exception, anglais, allemands, autrichiens, nippons et, perchè no, italiens !!

Et qui ne connait pas quelqu'un qui connait quelqu'un d'autre qui a eu vent que tel ou tel concessionnaire, distributeur d'une marque anglaise, allemande, autrichienne, nipponne ou italienne, était  un véritable escroc, hein ??

Alors ?  Alors, il faut faire confiance aux gens et aux produits en espérant qu'on aura aussi un peu de chance ...

 


BMW R 1200 GS (2017)

Le Repaire du Motard l'a essayée pour vous le 17 novembre 2017.

Moto Station passe en revue les modifications apportées sur les versions 2018.  A noter, pour ceux qui rêvaient de l'écran TFT, option à 650 €, que ça n'a pas l'air de fonctionner correctement (voir les commentaires) ... 



On commence par une séance "nostalgie", avec les essais des 3 motos qui ont fait mon bonheur de l'an du pseudo "big bug" à aujourd'hui !

Triumph Tiger 800 Abs (2011>....)

Les essais de :

- E Moto

- Moto Net

- et Moto Station en version XC

L'escalade : après un mono, un bi et là, un trois cylindres de 94 chevaux pour une moto qui atteint 210 kilos tous pleins faits. 

Elle affiche 72.000 kilomètres et se porte toujours comme un charme.

Rien à dire, elle est presque parfaite, elle aussi ;-)

Un peu haute, avec un centre de gravité haut perché lui aussi, elle n'est pas particulièrement maniable à faible allure pour les (tous) petits gabarits.

Si elle est extrêmement souple, on peut lui reprocher des montées en régime linéaires.  Cela dit, ça pousse jusqu'à 10.000 tours ... sur circuit et elle y affiche des ressources qui en étonnent plus d'un.


Suzuki V-Strom DL 650 (2004>2011)

Les essais de :

- Moto Planète

- Moto Net

- Bégé qui est un gars comme vous et moi qui lui a consacré un site, pour elle toute seule !

Elle a remplacé la Freewind chez Suzuki et ... dans mon garage.

Evolution normale : après un mono, un bicylindre, avec 67 chevaux, une cavalerie pas trop impressionnante et un poids juste sous les 200 kilos.

Là aussi, rien à dire, une moto parfaite, au physique pas facile, facile, mais qui savait tout faire.  Je l'ai gardée 7 ans et elle a parcouru +/- 72.000 kilomètres.   Hamamatsu a trop tardé pour la faire évoluer sérieusement et j'ai dont été sonner à une autre porte : knock, knock, knock on heaven's door ... 


Suzuki Freewind (2000>2004)

Les essais de :

- Moto Planète

- Moto Net

Quand je pense que pour m'y remettre après 25 ans sans moto, j'ai failli commencer par une 125 cc : quelle erreur j'aurais commise !

Excellente, cette Suzuki !!

47 chevaux, monocylindre mais à peine 162 kg à sec. 

Autant vous dire qu'elle m'a emmené loin, longtemps, et que j'ai pris un foutu pied avec elle, un pied que je vous raconte pas ;-)

J'ai fait 50.000 kilomètres sur son dos en un peu moins de 4 ans ...