Catalogne, 17 juin 2018

Si ROSSI avait devancé LORENZO de quelques millièmes pour décrocher sa pole au Mugello, cette fois, Jorge a été plus fort que tout le monde.

Sur la grille, il devançait, dans l'ordre, MARQUEZ, DOVIZIOSO, VINALES, IANNONE et PETRUCCI, Valentino ROSSI se contentant d'une 7ème place ...

 

Il a beaucoup été question de choix de pneus, les uns partant avec les plus tendres, certains avec les medium, voire les plus durs, les autres mixant les solutions ...

 

En ce qui concerne la course, si ce n'était les nombreuses chutes, à compter celle d'Andrea DOVIZIOSO qui venait de dépasser MARQUEZ alors deuxième, il ne s'est finalement pas passé grand chose, Jorge LORENZO menant la course du premier au dernier tour.

 

Au final, 14 pilotes rejoignent l'arrivée dans l'ordre suivant pour les 9 premiers : LORENZO, MARQUEZ, ROSSI (auteur d'un excellent départ), CRUTCHLOW, PEDROSA, VINALES, ZARCO, PETRUCCI & BAUTISTA.

 

Où Jorge LORENZO s'arrêtera-t-il ?

A noter que les sceptiques l'attendent au tournant, arguant que le Mugello et le circuit de Catalogne étaient favorables  à la Ducati.  Si les rouges ont fait le doublé en Italie, on constate TOUTEFOIS que la 2ème Ducati à  l'arrivée en Espagne n'est que 8ème avec PETRUCCI ...

 

Le classement général :

  1. MARQUEZ - 115
  2. ROSSI - 88
  3. VINALES - 77
  4. ZARCO - 73
  5. PETRUCCI - 71
  6. CRUTCHLOW - 69
  7. LORENZO - 66
  8. DOVIZIOSO - 66
  9. IANNONE - 66
  10. MILLER - 49

Suite aux Pays-Bas le 1er juillet !

 

Pour rappel, ROSSI avait gagné pour un souffle devant son compatriote PETRUCCI, MARQUEZ complétant le podium ...

 


Mugello, 4 juin 2018

Pole historique de Valentino ROSSI le samedi avec un record du tour à la clé de 1'46.2008.  Autant dire que le circuit était tout jaune pour le départ de la course du dimanche...

 

Comme il fallait s'y attendre, Jorge LORENZO a fait le hole-shot mais, contrairement à l'habitude depuis quelques courses maintenant, son rythme n'a pas faibli tout au long du grand prix.  Il a fait ses 25 tours façon "métronome" en restant TOUJOURS dans la minute 48 : exceptionnel de régularité, comme il pouvait l'être à bord de la M1 lorsqu'il officiait chez Yamaha ...

Il gagne la course avec 6.3 secondes d'avance sur Andrea DOVIZIOSO et 6.7 sec. sur Valentino ROSSI qui a dû batailler ferme avec les 2 Suzuki de IANNONE et RINS pour garder sa place sur le podium, rattrapant presque le pilote Ducati !

 

Marc MARQUEZ est parti à la faute dans le 5ème tour. 

 

A noter son départ "canon" puisque parti de la 6ème position, il était pointé 2ème dès le premier tour.  J'avoue que je n'ai pas compris cette précipitation alors qu'il savait pertinemment bien que le pneu dur qu'il avait choisi (par défaut) ne seyait pas à la Honda.

N'empêche, il a chargé tel un taureau, bousculant sur son passage Danilo PETRUCCI ...  L'italien n'est pas tombé mais a perdu 5 ou 6 positions. 

Il a cravaché pour refaire son retard, remontant même jusqu'à la 3ème place mais il a flingué ses pneus et a rétrogradé jusqu'à la 7ème position à l'arrivée.

Course anonyme de Maverick VINALES (8ème) ainsi que de Johann ZARCO (10ème).

 

Au classement, cela se ressert un peu et c'est tant mieux.

  1. MARQUEZ   95
  2. ROSSI   72
  3. VINALES   67
  4. DOVIZIOSO   66
  5. ZARCO   64
  6. PETRUCCI   63
  7. IANNONE   60
  8. CRUTCHLOW   56
  9. MILLER   49
  10. LORENZO    41

Prochain rendez-vous à  Barcelone le 17 juin !!

 


Où en sommes-nous ?

Après 5 courses ...

Après les grands prix du Qatar, d'Argentine, "des Amériques", d'Espagne à Jerez et du Mans en France, la situation est claire : il y a Marc MARQUEZ et puis ... les autres !

Au classement général du championnat du monde on a les positions suivantes :

  1. Marc MARQUEZ - 95 pts
  2. Maverick VINALES - 59
  3. Johann ZARCO - 58
  4. Valentino ROSSI - 56
  5. Danilo PETRUCCI - 54
  6. Jack MILLER - 49
  7. Andrea IANNONE - 47
  8. Cal CRUTCHLOW - 46
  9. Andrea DOVIZIOSO - 46

En dixième position on trouve Dani PEDROSA, déjà loin du 1er peloton de poursuivants, très compact puisque 8 pilotes se tiennent en à peine 13 points, Dani n'affichant que 29 points au compteur ...

 

Alors ?  Comment en est-on arrivé là ??

 

1ère course au Qatar : on a revécu la fin du championnat 2017 avec un duel entre MARQUEZ et DOVIZIOSO qui a pris le meilleur sur l'espagnol malgré une dernière tentative de celui-ci dans le dernier virage avant la ligne d'arrivée.  RISSI terminant juste derrière (à 0.797 sec), laissait croire à un retour en forme des Yamaha qui avaient plutôt mal terminé la saison précédente.

 

2ème course en Argentine : MARQUEZ a foutu un bordel monstre, sur la grille de départ d'abord, en course ensuite, en bousculant un peu tout le monde lors de sa spectaculaire remontée, de sorte qu'il a écopé de 3 pénalités et qu'il a terminé 18ème.  Au passage, il faut souligner qu'il a poussé ROSSI dehors alors qu'il était 5ème à ce moment-là.  Autant dire que les rapports entre ces deux-là sont de nouveau à l'orage, le staff de l'italien ayant refusé d'accepter les excuses du prodige espagnol !

Je ne reviendrai pas sur les déclarations de Valentino ROSSI mais j'estime que, comme Maurice le poisson rouge, il a poussé le bouchon un peu trop loin, en déclarant notamment qu'il avait PEUR de Marc MARQUEZ qui ne respectait absolument pas ses adversaires et les arponnant sciemment pour les mettre par terre... 

Je crains qu'il ait ainsi perdu un peu de sa crédibilité et je pense que les petits jeunes aux dents longues en viendraient presque à se moquer de lui, hélas ... Son "ami" IANNONE est de ceux-là par exemple ! 

Résultat des courses : Marc et Valentino ne marquent aucun point et le tiercé gagnant, qui devait rapporter très gros chez les bookmakers, n'est autre que CRUTCHLOW, ZARCO et RINS !!!

 

3ème course "aux Amériques" : un Marc MARQUEZ impérial laisse la concurrence loin, loin derrière, VINALES terminant à 3.5 sec, IANNONE à 6.7, ROSSI à 9.5 et DOVIZIOSO à 13.5 secondes.

DOVIZIOSO mène toujours au championnat mais avec 1 petit point d'avance sur MARQUEZ ...

 

4ème course à Jerez en Espagne : MARQUEZ est devant pendant que derrière, LORENZO, DOVIZIOSO et PEDROSA mènent la chasse.

L'italien est manifestement plus rapide que son équipier LORENZO mais ne trouve pas l'ouverture.  Après plusieurs tours à piaffer derrière, Il essaie enfin mais il  élargit sa trajectoire, ce dont profite LORENZO pour replonger à la corde pendant que PEDROSA essayait de s'y infiltrer. 

Dani touche l'arrière de la Ducati de son compatriote, le premier s'envole dans les airs dans un impressionnant high-side, le deuxième dévie de sa trajectoire et vient toucher la machine de DOVI !  Ces trois là se retrouvent par terre et c'est ZARCO qui "en profite", terminant 2ème de la course à 5.2 secondes, puis IANNONE et PETRUCCI qui a tenu bon devant Valentino ROSSI qui voulait prendre sa place !

Les 3 pilotes impliqués dans le "strike" ont chacun une version différente mais l'analyse de DOVIZIOSO me parait censée, lui qui considère que les 2 autres ont commis une faute ...  Andrea n'est manifestement pas aidé par ses coéquipiers : entre IANNONE il y a 2 ans et LORENZO qui veut justifier son salaire, il a perdu quelques précieux points !

 

5ème et dernière course à ce jour, Le Mans en France.

Johann ZARCO a brillé en décrochant la pole position.  Au passage, c'est la 8ème fois d'affilée qu'il est en première ligne, un exploit en soi si on considère les "performances" des Yamaha d'usine ! 

En course, Marc MARQUEZ n'a pas tardé à montrer qu'il était une fois encore le meilleur.  ZARCO a chuté.  DOVIZIOSO qui ne voulait pas poireauter à nouveau derrière JORGE s'est précipité pour le passer mais a chuté aussi.  Du coup ROSSI en a profité pour s'accrocher et terminer à une belle troisième place. Les Ducati de l'Alma Pramac Racing finissent 2ème et 4ème avec Danilo PETRUCCI et Jack MILLER.  PEDROSA termine 5ème et LORENZO 6ème ...

 

Et donc voilà Marc MARQUEZ avec 95 points sur les 125 possibles qui obtient ainsi une "distinction" sur son bulletin alors que TOUS LES AUTRES n'ont même pas la moyenne de 50%.

Espérons, pour le suspens, que les prochaines courses soient moins "à sens unique" et que la concurrence resserre les boulons pour mener la contre-attaque.

 

T'attaquais toi ?  T'étais au taquet ??

 

PS : à noter qu'à ce stade du "Mercato" (27/05/18), trois pilotes et non des moindres sont en ballotage. Il s'agit de IANNONE, LORENZO et PEDROSA. D'après les rumeurs Jorge pourrait aller chez Suzuki.  Malgré ses récents bons résultats, Andrea se retrouverait dès lors provisoirement sans guidon, ce qui paraît peu probable. Et quid alors de son avenir ?

Pour ce qui est du petit Dani, ça chuchote dans les paddocks !  On parle beaucoup de Joan MIR au HRC : champion du monde Moto3 en 2017, il vient de terminer 3ème au Mans en Moto2. L'ambition du HRC serait de le sortir rapidement de cette catégorie dans la mesure où elle va faire l'objet de grosses modifications en 2019 avec l'arrivée des moteurs Triumph au lieu des 600 Honda... 

Les décisions devraient tomber sous quinzaine ...

Restez scotchés !


Tests d'intersaison 2018


Qatar, les 1er, 2 et 3 mars 2018

  1. Johann ZARCO
  2. Valentino ROSSI
  3. Andrea DOVIZIOSO
  4. Cal CRUTCHLOW
  5. Maverick VINALES
  6. Andrea IANNONE
  7. Marc MARQUEZ
  8. Alex RINS
  9. Danilo PETRUCCI
  10. Jorge LORENZO
  11. Jack MILLER
  12. Dani PEDROSA
  13. Franco MORBIDELLI
  14. Bradley SMITH
  15. Aleix ESPARGARO
  16. Hafizh ZYARHIN
  17. Karel ABRAHAM
  18. Alvaro BAUTISTA
  19. Tito RABAT
  20. Pol ESPARGARO
  21. Takaaki NAKAGAMI
  22. Scott REDDING
  23. Xavier SIMEON
  24. Tom LUTHI
  25. Mika KALLIO
  • 1:54.029
  • 1:54.276
  • 1:54.331
  • 1:54.457
  • 1:54.471
  • 1:54.586
  • 1:54.591
  • 1:54.650
  • 1:54.659
  • 1:54.692
  • 1:54.749
  • 1:54.774
  • 1:55.132
  • 1:55.179
  • 1:55.232
  • 1:55.273
  • 1:55.300
  • 1:55.347
  • 1:55.465
  • 1:55.489
  • 1:55.539
  • 1:55.595
  • 1:55.943
  • 1:56.122
  • 1:57.218

Ce sont les temps combinés des trois séances.

Valentino ROSSI rassure E-N-F-I-N ses innombrables fans et prouve qu'il faudra encore cette saison compter sur lui.  A noter qu'il a déclaré que sa décision de poursuivre jusqu'en 2020 était imminente ...

Pour les essais du Qatar, autant dire que Johann ZARCO a fait fort, une fois encore.  A bien y réfléchir, je crois me souvenir que l'an dernier il a fait sensation sur ce même circuit en menant la course pendant 6 ou 7 tours alors que c'était son TOUT PREMIER grand prix en Moto GP !!

Si ZARCO fait mieux que les pilotes usine, il en va de même pour Cal CRUTCHLOW qui devance les pilotes Repsol au chrono !

Si Andrea DOVIZIOSO arrive placé, son coéquipier de luxe, Jorge LORENZO n'arrive que 10ème derrière Danilo PETRUCCI qui chevauche également une Ducati ...

Andrea IANNONE était malade lors de la 3ème journée : peut-être aurait-il pu faire mieux, lui qui avait décrocher le meilleur temps de la 2ème session.

Pol ESPARGARO souffre toujours de sa blessure et n'a pas su défendre une meilleure position ...

Xavier SIMEON progresse bien puisqu'il n'est plus qu'à une demi seconde de son coéquipier Tito RABAT.

 

Dans 2 petites semaines on reprend les mêmes et on attaque le 1er grand prix de la saison !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


A suivre : essais Moto 2 et Moto 3 les 6, 7 et 8 mars à JEREZ !!!


Thaïlande, les 6, 7 et 8 février 2018

Thaïlande, first session, Moto GP

1.
Cal CRUTCHLOW - 1:30.797
2. Alex RINS - 1:30.809 + 0.012
3. Marc MARQUEZ - 1:30.912 + 0.115
4.
Andrea DOVIZIOSO -1:30.945 + 0.148
5. Dani PEDROSA - 1:30.960 + 0.163
6. Danilo PETRUCCI -1:31.003 + 0.206
7. Jack MILLER - 1:31.044 + 0.247
8. Valentino ROSSI -1:31.189 + 0.392
9. Andrea IANNONE - 1:31.235 + 0.438
10. Jorge LORENZO - 1:31.246 + 0.449
11. Maverick VIÑALES - 1:31.294 + 0.497
12. Johann ZARCO, - 1:31.305 + 0.508
13. Tito RABAT - 1:31.523 + 0.726
14. Alvaro BAUTISTA - 1:31.525 + 0.728
15. Aleix ESPARGARO - 1:31.662 + 0.865
16. Scott REDDING - 1:31.685 + 0.888
17. Takaaki NAKAGAMI - 1:31.692 + 0.895
18.
Karel ABRAHAM - 1:31.698 + 0.901
19. Franco MORBIDELLI - 1:31.729 + 0.932
20. Bradley SMITH + 1:31.741 + 0.944
21. Thomas LUTHI - 1:32.716 + 1.919
22. Xavier SIMEON - 1:32.720 + 1.923
23 .Mika KALLIO - 1:32.749 + 1.952
24 .Hafizh SYAHRIN - 1:33.165 + 2.368

Lorsque les teams "partent de rien", il semblerait qu'ils se tiennent comme jamais : moins d'une seconde entre le 1er et le 20ème, c'est très très serré, n'est-ce pas ?
Que dire d'autre ...
-que les pilotes semblent apprécier cette piste;
-que Pol ESPARGARO, le frère d'Aleix, est absent chez KTM à cause des suites de sa lourde chute lors de la 2ème journée d'essais à Sepang;
-que Hafizh SYARHIN pilote la Yamaha Tech 3 et qu'il a dit qu'il avait l'impression de piloter un Jet dans les lignes droites;
-qu'ils s'attendent tous à de grosses améliorations dès demain;
et que Xavier SIMEON a été victime d'un gros crash dans le virage n°10 (voir photo) : espérons qu'il ne soit pas le premier d'une longue série.

La suite à l'écran !!
PS 1 : dès cette année certains grands prix vont être raccourcis d'un, deux voire trois tours, voyez l'article sur Rtbf.sport ...
J'ai vu que certains "criaient au scandale" parce que ces mesures sont imposées par le DICTAT des diffuseurs. Ceux-là oublient qu'on aura droit à une course en plus en Thaïlande :-)

PS 2 : les 6, 7 et 8 février, il y a eu les essais en Moto2 et Moto3 à Valence. Ils ont été perturbés le premier jour suite à detrès mauvaises conditions météorologiques.
Du 12 au 14 février, nouveaux essais pour ces 2 catégories à Jerez cette fois.
Je vous laisse consulter les divers résultats sur vos sites préférés !

Prochains essais du 6 au 8 mars ...

 


Voici les temps combinés à la fin des 3 sessions d'essais qui se sont tenus sur le "nouveau" circuit, pour les MotoGP en tout cas, en Thaïlande :

1. Dani PEDROSA - 1:29.781
2. Johann ZARCO - 1:29.867 + 0.086
3. Marc MARQUEZ - 1:29.969 + 0.188

4. Cal CRUTCHLOW - 1:30.064 + 0.283
5. Alex RINS - 1:30.178 + 0.397
6. Jack MILLER - 1:30.185 + 404
7. Andrea DOVIZIOSO - 1:30.192 + 0.411
8. Maverick VIÑALES - 1:30.274 + 0.493
9. Danilo PETRUCCI - 1:30.367 + 0.586
10. Takaaki NAKAGAMI - 1:30.456 + 0.675
11. Tito RABAT - 1:30.476 + 0.695
12. Valentino ROSSI - 1:30.511 + 0.730
13. Franco MORBIDELLI - 1:30.648 + 0.867
14. Aleix ESPARGARO - 1:30.701 + 0.920
15. Andrea IANNONE - 1:30.718 + 0.937
16. Jorge LORENZO - 1:30.729 + 0.948
17. Alvaro BAUTISTA - 1:30.883 + 1.102
18. Bradley SMITH - 1:30.921 + 1.140

19. Mika KALLIO - 1:31.169 + 1.388
20.
Scott REDDING - 1:31.311 + 1.530
21. Tom LUTHI - 1:31.354 + 1.573
22. Hafizh SYAHRIN - 1:31.537 + 1.756
23. Karel ABRAHAM - 1:31.661 + 1.880

24. Xavier SIMEON - 1:32.019 + 2.238

Est-il opportun de commenter ces chiffres ? Je ne pense pas !
Juste qu'ils restent à 16 dans la même seconde et que, dès lors, un rien suffirait pour remettre les pendules à l'heure ...
Remarquons que si la 1ère Yamaha appartient à une équipe satellite avec Johann ZARCO en 2ème position, il en va de même chez Ducati avec la 6ème place de Jack MILLER !
Pour Hafizh SYAHRIN, je viens de lire qu'Hervé PONCHARAL se verrait bien le garder pour la saison en remplacement de Jonas FOLGER, malade, mais il doit en discuter avec ses sponsors.
J'en resterai là pour le coup.
Prochains essais au Qatar avant le grand prix : en saurons-nous assez pour faire de bons pronostics ? That's the question !!

 


Sepang les 28, 29 et 30 janvier 2018


Je vous fais grâce des temps de chaque jour, 3 longues listes que vous ne parcourriez qu'en diagonale et encore, juste par quelques initiés pointilleux, et vous communique juste le classement des temps combinés ...

  • 1. Jorge LORENZO
  • 2. Dani PEDROSA
  • 3. Cal CRUTCHLOW
  • 4. Andrea DOVIZIOSO
  • 5. Jack MILLER
  • 6. Alex RINS
  • 7. Maverick VINALES
  • 8. Marc MARQUEZ
  • 9. Valentino ROSSI
  • 10. Johan ZARCO
  • 11. Danilo PETRUCCI
  • 12. Tito RABAT
  • 13. Andrea IANNONE
  • 14. Aleix ESPARGARO
  • 15. Takaaki NAKAGAMI
  • 16. Alvaro BAUTISTA
  • 17. Pol ESPARGARO
  • 18. Mika KALLIO
  • 19. Bradley SMITH
  • 20. Franco MORBIDELLI
  • 21. Karel ABRAHAM
  • 22. Xavier SIMEON
  • 23. Scott REDDING
  • 24. Sylvain GUINTOLI
  • 25. Tom LUTHI

 

1.58.830

1.59.009

1.59.052

1.59.169

1.59.346

1.59.348

1.59.355

1.59.382

1.59.390

1.59.511

1.59.528

1.59.547

1.59.615

1.59.925

2.00.071

2.00.205

2.00.262

2.00.465

2.00.520

2.00.526

2.00.574

2.00.784

2.00.892

2.01.120

2.01.126

 


Jorge LORENZO bat le record absolu du circuit !!

C'est dire s'il est en forme et motivé. 

C'est dire aussi si la DUCATI est en forme et motivée pareillement.

A en croire les principaux acteurs, elle est plus puissante et plus maniable.

De quoi en faire une Championne du Monde en 2018 ?

C'est en tout cas l'objectif avoué après une exceptionnelle année 2017. 

Si Andrea DOVIZIOSO a accroché 6 victoires, comme son rival Marc MARQUEZ d'ailleurs avec lequel il s'est battu jusqu'à la dernière course, Jorge LORENZO, lui, a certes progressé en cours de saison mais il n'a pas encore ... marqué les esprits.

Autant dire que tout le monde l'attend au tournant, en particulier ses propres employeurs qui ont misé très très gros sur lui ...

 

Cal CRUTCHLOW étonne avec ce 3ème temps.  Cela prouve que les Honda n'ont pas dit leur dernier mot !  On voit que Dani PEDROSA tient également très bien son rang puisqu'il est juste devant !

Pour ce qui est de Cal, on le sait rapide et peut-être que le fait qu'un équipier se soit greffé à l'équipe en la personne de Takaashi NAKAGAMI lui donne des ailes ... 

 

Jack MILLER épate : 5ème lors de chacune des sessions, il décroche donc le ... 5ème temps de référence. 

Voilà un "gamin" qui débarque chez PRAMAC, quittant ainsi une Honda pour une Ducati, et il fait déjà mieux que le pourtant excellent Danilo PETRUCCI.  Ce dernier a fait "illusion" lors de la 1ère session puisqu'il était 4ème mais il a tout doucement glissé à la 9ème puis à la 10ème lors des sessions suivante pour en terminer avec un 11ème temps au classement combiné ...

 

Les YAMAHA boys, Maverick VINALES et Valentino ROSSI ont fait illusion lors de la 2ème session, en terminant premier et deuxième (!) mais ils sont ensuite rentrés dans les rangs.  7ème et 9ème temps, ce n'est pas là qu'on les attendait pour prouver une amélioration de la M1 qui se cherche toujours.
Ils ont étrenné une nouvelle aérodynamique mais ils sont revenus au châssis 2016, c'est dire si la solution n'est pas encore trouvée.

 

Johan ZARCO n'a pas brillé non plus sur la Tech3.  Je crois avoir lu quelque part qu'on avait enlevé quelques moyens au Team d'Hervé PONCHARAL, histoire qu'il ne fasse pas trop d'ombre aux officiels, deux ingénieurs nippons en moins par exemple.  A confirmer ...

 

Chez SUZUKI, Alex RINS semble prendre doucement le pas sur son équipier Andrea IANNONE, ce dernier ayant déçu l'an dernier sur une machine avec laquelle Maverick VINALES avait par contre brillé en 2016 ...

Il faut dire qu'entre le 5ème et le 9ème chrono il n'y a que 44 millièmes, ce qui aurait pu faire reculer l'un ou l'autre pilote au classement, mais Andrea est à presque 3 dixièmes d'Alex.

 

Un autre pilote auquel la Ducati semble convenir, à l'instar de Jack MILLER, c'est Tito RABAT qui a quitté E.G.00 Marc VDS pour le team Reale Avintia Racing : voilà un 12ème temps fort encourageant pour ce gros bosseur...

 

Si Aleix ESPARGARO place son Aprilia en ordre +/- utile, son nouvel équipier Scott REDDING, débarqué de chez Pramac, semble avoir un peu de mal.  Espérons pour lui qu'il fera mieux que son compatriote Sam LOWES l'an dernier !

 

Les KTM arrivent en rang serré et en 6ème et 7ème ligne avec un Pol ESPARGARO, Bradley SMITH et le pilote d'essai Mika KALLIO.  Faudra se cracher dans les gants pour mieux faire et espérer accrocher des "top 10".

On ne peut que leur souhaiter ...

 

Quant à l'équipe de Marc VDS, qui voit arriver les deux pilotes de Moto2, Franco MORBIDELLI et Tom LUTHI, respectivement champion du monde et vice-champion 2017, il va y avoir du boulot, c'est sûr !  Espérons qu'ils progressent vite pour se bagarrer en ordre utile avec les autres copains de classe !!!

 

Un petit mot sur NOTRE PILOTE, Xavier SIMEON qui remplace le français Loris BAZ chez Reale Avintia Racing ?

Il semble progresser rapidement et aurait déjà fait aussi bien voire mieux que lui en terme de chrono sur cette piste ...

Une petite querelle est déjà née entre certains journalistes français et belges, les premiers trouvant illégitime le remplacement de "leur" pilote par un des nôtres, Randy De Puniet ayant entretenu cette polémique.

Moi je dis, attendons de voir, et je n'en dirai guère plus !!

 

Et Marc MARQUEZ là-dedans ?

"Pas de souci" à se faire pour lui.  Si le chrono n'est pas à sa mesure, il faut savoir que lors des "long runs" il était 1/2 seconde plus vite que tout le monde !!  Venaient ensuite Dani PEDROSA et, dans une moindre mesure puisqu'ils n'ont pas couvert les 15 tours utiles, Andrea DOVIZIOSO, Jack MILLER (qui en veut manifestement, surtout à Honda entre charentaises^^), Jorge LORENZO et Cal CRUTCHLOW ...

Pas de données par contre concernant les Yamaha !

 

En conclusion, on attend avec une certaine impatience les prochains essais d'intersaison, prévu les 16, 17 et 18 février sur le circuit de THAÏLANDE que la MOTO GP n'a encore jamais foulé !

Il sera intéressant de voir comment les teams se comportent dans un tout nouvel environnement.


Valence les 14 et 15  novembre 2017


Session du 14 novembre

 

1. VINALES  1.30.189

2. ZARCO  1.30.389

3. MARQUEZ  1.30.501

4. ROSSI 1.30.519

5. MILLER  1.30.635

6. A. ESPARGARO  1.30.756

7. DOVIZIOSO  1.30.850

 

8. LORENZO  1.31.059

9. P. ESPARGARO  1.31.166

10. CRUTCHLOW  1.31.259

11. PEDROSA  1.31.328

12. SMITH  1.31.415

13. RABAT

14. PETRUCCI

15. REDDING

16. ABRAHAM

17. NAKAGAMI

18. MORBIDELLI

19. TAKAHASHI

20. SIMEON

Non classés : BAUTISTA, IANNONE, RINS ...

 

Pour rappel, Jack MILLER court maintenant chez OCTO PRAMAC, Tito RABAT chez REALE AVINTIA, Scott REDDING chez APRILIA, Franco MORBIDELLI chez E.G. 0.0 Marc VDS et Xavier SIMEON chez REALE AVINTIA.

Pour l'exhaustivité, Takaaki NAKAGAMI roulait sur LCR HONDA et Takumi TAKAHASHI sur l'autre E.G. 0.0 de Marc VDS.

 

A noter aussi et enfin que le team Pull & Bear devient Angel Nieto Team.

Session du 15 novembre

 

1. MARQUEZ  1.30.023

2. PEDROSA 1.30.436

3. ZARCO 1.30.439

4. LORENZO 1.30.534

5. VINALES 1.30.640

6. CRUTCHLOW 1.30.654

7. ROSSI 1.30.724

8. MILLER 1.30.860

9. IANNONE 1.30.877

10. A.ESPARGARO 1.30.889

 

11. P. ESPARGARO 1.31.100

12. SMITH  1.31.202

13. RABAT

14. RINS

15. DOVIZIOSO

16. MORBIDELLI

17. NAKAGAMI

18. PETRUCCI

19. REDDING

20. SIMEON

21. TAKAHASHI

Non classés ; ABRAHAM, BAUTISTA

 

Marc MARQUEZ remet les pendules à l'heure tandis que Dani PEDROSA se rappelle à notre bon souvenir !!

Jorge LORENZO émerge pendant que Andrea DOVIZIOSO plonge ...

Les Yamaha boys rentrent dans le rang et se font remonter par Johan ZARCO.  Jack MILLER confirme que la DUCATI semble faite pour lui au grand dam sans doute de Danilo PETRUCCI qui fait de la figuration ...

 


Il est bien trop tôt pour tirer le moindre enseignement de ces premières sessions au lendemain du dernier grand prix de la saison.  Il serait vain de tirer le moindre enseignement.  Juste le plaisir de voir les pilotes nouveaux venus et ceux qui ont changé de team.

Si j'ai le temps ^^ j'irai voir ce qu'ils disent de leurs premiers galops d'essai !!


La selle musicale ...

(Cet article est un copié/collé d'une note extraite du blog et rédigée fin août 2017.  J'ai juste mis à jour l'info concernant Tito RABAT et Xavier SIMEON, leur sort ayant été scellé après cette date ...)

                                         ---------------------------------

Y a pas que les chaises qui jouent des partitions ...
On a des selles aussi !!


En Moto GP, on en sait déjà un peu plus sur la saison 2018.


Par exemple, cela fait un moment déjà que l'annonce a été faite de l'engagement par le team E.G. 00 Marc VDS de Franco MORBIDELLI qui fait un tabac pour le moment en Moto2. Et on vient juste d'apprendre que Thomas LUTHI, qui lui court après au classement, fera également partie du team belge.


Et que deviennent Jack MILLER et Tito RABAT me direz-vous !


Et bien, pour l'australien, l'affaire est conclue : il sera chez Pramac avec Danilo PETRUCCI.
Pour ce qui est de Tito il rejoindra l'équipe de Raul Romero chez AVINTIA REALE (Ducati GP17).

Entre charentaises, savez-vous qu'on a volé la Moto2 avec laquelle il avait été champion du monde en 2014 ? Ouais ! ça fait une semaine je crois : des malfrats se sont introduits dans les locaux du team à Gosselies et ont embarqué la machine !! Peut-être ceci explique-t-il cela, allez savoir : plus de moto, plus de contrat ;-)
L'appel est lancé : si vous voyez débouler une KALEX n°53 en wheeling dans votre rue, vous êtes invités à appeler Marc ! Non, hein, pas Marc MARQUEZ, Marc VAN DER STRATEN, évidemment !!
Chez Pramac, MILLER remplacera Scott REDDING qui débarquera chez Aprilia, en lieu et place de Sam LOWES qui n'a pas réussi grand chose jusque là. On remercie un peu vite d'après son compatriote Cal CRUTCHLOW qui estime qu'une saison ne suffit pas pour donner sa chance à un pilote, ce en quoi il n'a pas tort car, sauf à s'appeler Marc MARQUEZ ou Valentino ROSSI par exemole, il faut "un certain temps" comme dirait l'autre ...
ADDENDUM : j'ai appris que Takaaki NAKAGAMI , pilote japonais actuellement officiant en Moto2, rejoindra Cal CRUTCHOW au sein du team LCR HONDA en Moto GP. C'était une volonté du constructeur nippon d'avoir un national dans un team satellite.
Une autre nouvelle plus récente est la confirmation de l'arrivée en Moto GP de notre pilote belge Xavier SIMEON qui rejoindra Tito RABAT au sein du team AVINTIA REALE.  On croise d'ores et déjà les doigts pour lui en espérant qu'il ne fera pas que de la figuration ...

 


Calendrier Grand Prix 2018

A défaut de déjà savoir quelles dates il y aura lieu de bloquer pour les voyages de l'an prochain, voici d'ores déjà d'autres dates importantes à retenir.
Vous l'aurez deviné, il s'agit du calendrier des courses de Moto GP :

DATE - PAYS - CIRCUIT

18/03 - QATAR - Losail International
08/04 - ARGENTINE - Termas de Rio Hondo
22/04 - AMERIQUES - Circuit of Americas
06/05 - ESPAGNE - Jerez
20/05 - FRANCE - Le Mans
03/06 - ITALIE - Mugello
17/06 - CATALOGNE - Barcelona-Catalunya
01/07 - PAYS-BAS - TT Assen
15/07 - ALLEMAGNE - Sachsenring
05/08 - REPUBLIQUE TCHEQUE - Brnôôôôôôôôôôôôôô
12/08 - AUTRICHE - Spielberg
26/08 - GRANDE-BRETAGNE - Silverstone
09/09 - SAINT-MARIN - Marco Simoncelli
23/09 - ARAGON - MotorLand
07/10 - THAILANDE - Chang International
21/10 - JAPON - Motegi
28/10 - AUSTRALIE - Phillip Island (il se pourrait que le départ soit avancé d'une heure pour limiter les écarts de températures ...)
04/11 - MALAISIE - Sepang
18/11 - VALENCE - Ricardo Tormo

19 dates donc, soit une de plus, avec l'arrivée de la Thaïlande dans le ... circuit de la Moto GP,, Moto 2 et Moto 3.
19 rendez-vous incontournables pour les amateurs du genre, 19 rendez-vous concentrés sur 8 mois à peine, soit un rythme de plus en plus infernal et "effréné" mais ... qui c'est qui freine, hein ? T'attaquais toi ??

Pour ce qui est du nouveau venu, voici un article qui lui est consacré. A ce moment-là, tout n'était pas acquis mais la concrétisation n'a pas tardé.
Vous remarquerez au passage que la DORNA vise 21 grands prix annuels, ce qui fait déjà grincer quelques dents dans les rangs des (moins jeunes ?) pilotes ...