Qatar : 8-9-10/03/2019


10/03/2019 : Warm Up Moto GP

20 minutes de warm-up entre 13h40 et 14h00 avec les résultats suivants :

 

1. PETRUCCI - 2. MARQUEZ - 3. RINS

4. VIÑALES - 5. MORBIDELLI - 6. NAKAGAMI

7. DOVIZIOSO - 8. MILLER - 9. A. ESPARGARO

10. P. ESPARGARO - 11. ROSSI - 12. BAGNAIA

13. QUARTARARO - 14. CRUTCHLOW - 15. OLIVEIRA

16. MIR - 17. IANNONE - 18 ZARCO

19. RABAT - 20. LORENZO - 21. ABRAHAM

22. SYARHIN - 23. SMITH (Wild card)

 

On en tire quoi comme conclusion ?  Euh ...

On verra en course !!

*

La course Moto GP...

A la "photo finish" vous aurez compris que l'histoire se répète, DOVIZIOSO battant MARQUEZ de 23 millièmes de seconde sur la ligne d'arrivée ... soit 4 millièmes de moins que l'année dernière.

Voilà pour le duel final, mais en course, il faut savoir que les prétendants à la victoire étaient 7, 8 ou 9 à quelques tours à peine du drapeau à damiers.

Ils se tenaient en 2 ou 3 secondes tout au plus.

Il y avait Andrea et Marc bien entendu mais aussi Cal, Alex, Valentino, Danilo, Maverick et Joan et même Jack pendant de nombreux tours, les places changeant presqu'à chaque tour entre Alex, Danilo et Joan notamment ...

 

Finalement, c'est donc DOVIZIOSO qui l'emporte, devant MARQUEZ, le vaillant CRUTCHLOW, RINS (qui, à ce que j'en sais, s'est montré très mécontent de l'agressivité de MARQUEZ), ROSSI (qui revient de "nulle part", parti qu'il était de la 14ème place sur la grille !), PETRUCCI (très déçu de ne pas avoir fait mieux), VIÑALES qui, après un départ très moyen, n'a jamais été en mesure de revenir sur la tête de la course, MIR qui obtient une très belle 8ème place et qui a "ferraillé" avec des grands noms de la discipline, et NAKAGAMI qui ne démérite pas en ce début de saison.

Mais trêve de bavardage, voici le classement complet :

 

1. DOVIZIOSO - 2. MARQUEZ - 3. CRUTCHLOW

4. RINS - 5. ROSSI - 6. PETRUCCI

7. VIÑALES - 8. MIR - 9. NAKAGAMI

10. A. ESPARGARO - 11. MORBIDELLI - 12. P. ESPARGARO

13. LORENZO - 14. IANNONE - 15. ZARCO

16. QUARTARARO - 17. OLIVEIRA - 18. ABRAHAM

19. RABAT - 20. SYAHRIN

 

Abandons de SMITH, MILLER et BAGNAIA

 

J'allais oublier un "détail" important : Fabio QUARTARARO a calé au départ du tour de chauffe et a dû prendre le départ du grand prix dans la pit lane ... 

Il aurait très certainement fait une belle course, il a d'ailleurs décroché le meilleur temps en piste !!  Un "top 10" était certainement possible voire mieux encore !!

A dans 3 semaines en Argentine ...

*

En Moto3, c'est le jeune japonais, TOBA, qui l'emporte, devant l'italien DALLA PORTA et l'espagnol CANET.


En Moto2, c'est BALDASSARI qui décroche la timbale, suivi de très près par LUTHI et SCHROTTER.

Très peu d'espagnols sur les podiums et pas de Marcha Real pour l'occasion.

Ça doit faire plaisir au moins à Carlos PUIGDEMONT.


08-09/03/2019

Premiers essais qualificatifs de l'année au Qatar, de 13h40 à 14h25.

C'est peut-être un détail pour vous ... mais "l'ancien" a réussi à afficher son nom au frontispice du premier classement de l'année en Moto GP.

Valentino ROSSI a, de fait, obtenu le meilleur temps lors d'une séance bien disputée ...

Il a tourné en 1:55.048 et devance le clan du HRC, Jorge LORENZO devant Marc MARQUEZ, à respectivement 79 et 116 millièmes.

Viennent ensuite Andrea DOVIZIOSO, Danilo PETRUCCI, Maverick VIÑALES, Franco MORBIDELLI, Jack MILLER et Alex RINS.

Vous savez quoi ?  Pour moi il a déjà fait le job !!

Il a mis une petite claque (amicale) à tous en disant : "le vieux est là !"

Faudra (Encore ? Pfffff ...) compter avec lui cette année : c'est à la Yamaha et aux pneus Michelin à tenir la distance car, lui, c'est un fait, il peut encore la tenir !!!

*

En FP2, le voilà qui termine 17ème notre médecin en campagne : c'est à n'y rien comprendre !!  MARQUEZ a tout compris, lui qui termine premier en battant de 3 dixièmes le record absolu du circuit : son temps, 1:53.380 !!

VINALES termine 2ème à 474 millièmes je crois, un Maverick qui a un peu servi de lièvre à MarcMILLER termine 3ème devant PETRUCCI et l'étonnant QUARTARARO, 19 ans et toutes ses dents, écartées 😁.

DOVIZIOSO, MORBIDELLI, RINS, A. ESPARGARO et MIR complètent le top 10.

La suite des qualifications demain !!!

*

Ces 10 là étaient quasi qualifiés d'office pour la Q2, les conditions de piste étant bien meilleures que lors de la FP3 qui s'est roulée 1 seconde à une seconde et demi moins vite. 

La Q1, de 18h00 à 18h15, a vu les pilotes du team LCR Honda se placer 1er et deuxième, CRUTCHLOW devant NAKAGAMI et rejoindre ainsi la Q2.

Voici donc la toute première grille de départ de l'année en Moto GP :

  • 1. VIÑALES - 2. DOVIZIOSO - 3. MARQUEZ
  • 4. MILLER - 5. QUARTARARO - 6. CRUTCHLOW
  • 7. PETRUCCI - 8. MORBIDELLI - 9. NAKAGAMI
  • 10. RINS - 11. MIR - 12. A. ESPARGARO
  • 13. BAGNAIA - 14. ROSSI - 15. LORENZO
  • 16. P. ESPARGARO - 17. OLIVEIRA - 18. RABAT
  • 19. IANNONE - 20. ABRAHAM - 21. ZARCO
  • 22. SYARHIN - 23. SMITH

Et donc, ROSSI termine "dernier Yamaha", devancé par VIÑALES bien entendu, mais aussi par les deux pilotes du tout nouveau team SRT Petronas, QUARTARARO et MORBIDELLI ...

C'était au tour de PETRUCCI de servir de lièvre à MARQUEZ cette fois ...

A noter que LORENZO a été victime d'un high side en tout début de FP3, qu'il est passé par le contrôle médical avant de se lancer pour la FP4 et la Q1. 

Avec d'autres pilotes, il souhaitait qu'on avance le départ du grand prix d'une heure car entre 19 et 20 heures, heures locales, le temps se rafraîchit de 5 à 6 degrés avec, en plus, une humidité bien plus importante.

Il n'en sera apparemment rien, l'horaire est maintenu !

YAMAHA GP Midnight black ;-)
YAMAHA GP Midnight black ;-)

Qatar Tests

25/02/2019

3ème session du Qatar Act  : chassé-croisé entre les deux ibères avec cette fois VIÑALES qui reprend l'avantage ... et RINS qui termine 11ème de la session !  QUARTARARO continue d'épater en réalisant le 2ème temps de cette session.  A noter que ce gamin (19 ans) pilote une YAMAHA 2019 ...

Il pourrait "jouer" le rôle de ZARCO qui, l'an dernier, était plus souvent qu'à son tour meilleur que les pilotes usine !

MARQUEZ termine 3ème, ROSSI 4ème et rassure enfin tous les retraités qui le suivent encore. LORENZO qui sort d'une fracture du scaphoïde accroche une excellente 5ème place devant, dans l'ordre, MORBIDELLI, P. ESPARGARO, NAKAGAMI, PETRUCCI, MILLER, RINS, MIR, BAGNAIA, RABAT, DOVIZIOSO, IANNONE, CRUTCHLOW, OLIVEIRA, A. ESPARGARO, SMITH, ABRAHAM, ZARCO et, last but ... actually last, SYARHIN !

VIÑALES et son N° 12
VIÑALES et son N° 12

 

Les sessions combinées donnent le classement suivant :

  1. Maverick VIÑALES
  2. Fabio QUARTARARO
  3. Alex RINS
  4. Marc MARQUEZ
  5. Valentino ROSSI
  6. Jorge LORENZO
  7. Franco MORBIDELLI
  8. Pol ESPARGARO
  9. Takaaki NAKAGAMI
  10. Danilo PETRUCCI
  11. Jack MILLER
  12. Joan MIR
  13. Franco BAGNAIA
  14. Aleix ESPARGARO
  15. Andrea DOVIZIOSO
  16. Tito RABAT
  17. Cal CRUTCHLOW
  18. Andrea IANNONE
  19. Johann ZARCO
  20. Miguel OLIVEIRA
  21. Karel ABRAHAM
  22. Bradley SMITH
  23. Hafizh SYARHIN
  • 1:54.208
  • 1:54.441
  • 1:54.593
  • 1:54.613
  • 1:54.651
  • 1:54.653
  • 1:54.660
  • 1:54.770
  • 1:54.789
  • 1:54.818
  • 1:54.851
  • 1:54.997
  • 1:55.074
  • 1:55.173
  • 1:55.205
  • 1:55.229
  • 1:55.247
  • 1:55.343
  • 1:55.716
  • 1:55.773
  • 1:55.951
  • 1:56.072
  • 1:56.371

A l'exception de RINS, A. ESPARGARO, DOVIZIOSO, CRUTCHLOW et ABRAHAM, tous les pilotes ont fait leur meilleur temps au cours de la dernière session.

 

Par rapport aux tests précédents, on est en droit de s'étonner de ce que l'on peut considérer comme une contre-performance de la part des Ducati qui avaient squatté les 4 premières places, alors que le circuit du Qatar est pourtant réputé leur convenir.  Gageons que Gigi à la manœuvre, Giorgio à la guitare et Sandro à la mandoline, en gardent sous le pied ;-))

 

On note également que 15 pilotes se tiennent dans une seconde.

Avec un circuit aussi long (5,380 km), c'est assez incroyable.  Je me suis amusé à calculer ce qu'une seconde  d'écart  pouvait représenter en mètres  entre le 1er et le 15ème. Et bien, croyez-le ou non, ça fait exactement 47 mètres et 10 centimètres !  

Ça fait une moto, un mètre, une moto, un mètre et ainsi de suite jusqu'au 15ème. 

C'est dire comme ... chaque mètre  compte et tend à  confirmer que cette saison sera particulièrement disputée ...

 

Rendez-vous dans une dizaine de jours à peine pour le premier grand prix de la saison !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


24/02/2019

2ème session du Qatar test : cette fois c'est Alex RINS qui a pris le meilleur sur Maverick VIÑALES pour 57 millièmes.  En prenant une extraordinaire 3ème place, Fabio QUARTARARO épate tout le monde.  Viennent ensuite Danilo PETRUCCI, Marc MARQUEZ, Aleix ESPARGARO (!), Takaaki NAKAGAMI (!!), Andrea DOVIZIOSO, Cal CRUTCHLOW, Pol ESPARGARO, Joan MIR et Jack MILLER.

Andrea IANNONE termine 16ème, Johann ZARCO 17ème, Jorge LORENZO 18ème et ... Valentino ROSSI 19ème (???)

Interrogé sur MotoGP.com, Simon CRAFAR souligne malgré tout qu'il faut prendre ces temps avec des pincettes, certains pilotes, dont les rookies très probablement étant sans doute épargnés par le test de nouvelles pièces, contrairement aux pilotes confirmés, et pouvant dès lors se concentrer uniquement sur leurs chronos ...

 

Je présume que, même après la 3ème et dernière session, à 2 semaines du premier grand prix, on n'aura pas une idée tout-à-fait précise des forces en présence. 

On annonce toutefois une saison grandiose avec de plus en plus de pilotes susceptibles de gagner des courses !!!

 

Seconde digression, si vous le permettez, pour confirmer la domination d'Alvaro BAUTISTA en WSBK, celui-ci ayant remporté la seconde manche dimanche.  Il colle 12.195 secondes à Jonathan REA et 26.823 secondes à son équipier dans le team, Chaz DAVIES qui termine 7ème.

En gagnant également le sprint de la "Superpole" (10 tours), il empoche 62 points pour sa première journée de course en WSBK : un record absolu !!

Alex RINS - Qatar test 2019
Alex RINS - Qatar test 2019

23/02/2019

Tests officiels au Quatar du 23 au 25 février : après la 1ère session, c'est Maverick VIÑALES qui mène la danse, devant Alex RINS, Andrea DOVIZIOSO, Danilo PETRUCCI, Valentino ROSSI, Tito RABAT, Fabio QUARTARARO, Takaaki NAKAGAMI, Pol ESPARGARO, Marc MARQUEZ, Joan MIR et Aleix ESPARGARO pour les 12 premiers.  Une seconde deux-cent-sept millièmes séparent ces douze hommes.

Johann ZARCO est 16ème, Cal CRUTCHLOW 18ème et Jorge LORENZO 21ème ...

 

Petite "digression" pour signaler que le talentueux Alvaro BAUTISTA a remporté la 1ère manche en World Super Bike au guidon de la nouvelle Ducati V4, 14 secondes  devant le multiple champion Jonathan REA qui rafle tout depuis des années dans la discipline. 

Espérons pour l'espagnol qu'il puisse continuer sur ce rythme.  Quand je pense qu'il a dû quitter le Moto GP alors que d'autres, beaucoup moins "vite" que lui, sont toujours là ... Ok, ok, j'arrête de faire mon grincheux ;-)

Alvaro BAUTISTA - Phillip Island 2019
Alvaro BAUTISTA - Phillip Island 2019

06/02/2019

Tests officiels à Sepang du 6 au 8 février : pour info ou rappel, Jorge LORENZO n'est pas présent, la faute à une blessure encourue lors d'une séance d'entraînement et d'une opération consécutive ...

A noter que Cal CRUTCHLOW ressort également de blessure : il n'a plus piloté depuis sa chute l'an dernier en Malaisie et la lourde opération qu'il a subie à la jambe droite.  Dans une interview il dit qu'on a installé un frein arrière au pouce sur sa Honda au cas où il ne pourrait pas utiliser à 100% cette jambe encore convalescente.

Quelqu'un comme Andrea DOVIZIOSO par exemple, utilise déjà ce système sur sa Ducati, une question de sensibilité : même si ce n'est pas le cas pour la majorité des pilotes, cela se conçoit aisément, un pouce étant plus précis et sensible qu'un pied en principe.

Valentino ROSSI - Sepang Test1 - 2019
Valentino ROSSI - Sepang Test1 - 2019

(Comme vous l'aurez remarqué, Movistar n'est plus le sponsor du team officiel Yamaha, la griffe MONSTER est devenue beaucoup plus présente, les bleus s'habillant aussi de noir)

 

Voici donc le classement de la toute première session du jour :

  1. Marc MARQUEZ
  2. Alex RINS
  3. Maverick VINALES
  4. Tito RABAT
  5. Danilo PETRUCCI
  6. Valentino ROSSI
  7. Takaaki NAKAGAMI
  8. Andrea DOVIZIOSO
  9. Stefan BRADL
  10. Pol ESPARGARO
  11. Jack MILLER
  12. Franco MORBIDELLI
  13. Aleix ESPARGARO
  14. Cal CRUTCHLOW
  15. Francesco BAGNAIA
  16. Miguel OLIVEIRA
  17. Test 1 Yamaha
  18. Fabio QUARTARARO
  19. Mika KALLIO
  20. Johann ZARCO
  21. Andrea IANNONE
  22. Sylvain GUINTOLI
  23. Joan MIR
  24. Karel ABRAHAM
  25. Test 2 Yamaha
  26. Hafizh SYARHIN

Bradley SMITH et Takuya TSUDA (pilote d'essai Suzuki) n'ont été crédités d'aucun temps.

 

Marc MARQUEZ, qui sort d'une opération à l'épaule (souvenez-vous, elle se démettait à chaque fois qu'il soulevait un trophée !), montre déjà d'inquiétants signes de supériorité : il colle 259 millièmes à Alex RINS, très en verve pourtant.

Danilo PETRUCCI fait mieux qu'Andrea DOVIZIOSO : on sait qu'il est généralement rapide d'entrée de jeu mais qu'il améliore moins facilement ses temps !

Pol et Aleix ESPARGARO font des étincelles sur leurs KTM et Aprilia, ce qui n'est pas (encore) le cas pour leurs équipiers respectifs, Johann ZARCO et Andrea IANNONE ...

Cela prouve en tout cas que ces deux-là ont une belle marge de progression devant eux !

Étonnant, au passage,  de voir que Miguel OLIVEIRA fait mieux que ZARCO sur une KTM Tech3 !

Pour le reste, la suite sur le site de MotoGP.com.  Les résultats sont disponibles sans qu'il soit besoin d'être abonné (c'est la moindre des choses, n'est-il pas ?)


*

08/02/2019

Voici maintenant le classement COMBINÉ des 3 sessions :

 

1. PETRUCCI, 2. BAGNAIA (!!), 3. MILLER

4. DOVIZIOSO, 5. VINALES, 6. CRUTCHLOW

7. A. ESPARGARO, 8. MORBIDELLI, 9. NAKAGAMI

10. ROSSI, 11. MARQUEZ, 12. RINS

13. BRADL, 14. RABAT, 15. MIR

16. QUARTARARO, 17. ZARCO, 18. P.ESPARGARO

19. OLIVEIRA, 20. ABRAHAM, 21. IANNONE

22. KALLIO, 23. SYHARIN, 24. Yamaha Test 1

25. GUINTOLI, 26. SMITH, 27. Yamaha Test 2.

28. TSUDA (Suzuki Test team)

 

Au cumul, c'est à un festival DUCATI auquel on a assisté en définitive, des DUCATI plus rouges que jamais pour ce qui est du team usine avec le nouveau sponsor Mission Winnow ...

Même s'il remet les choses en perspective par rapport à chacune des journées d'essai, on n'en tirera aucune conclusion hâtive et on attendra les prochains tests au Qatar les 23, 24 et 25 février.

A signaler, avant ces dates, les essais à Jerez pour les Moto2 et Moto3 le 20 février !

*

Nota bene :

Pour les friands (comme friandises, voyez ?) d'images, il y a ce diaporama posté sur "Le Repaire des Motards" ...


Les teams Moto GP 2019

02/01/2019

Voici ce qu'on appelle littéralement une "capture d'écran" : merci EuroSport et merci au TV Panasonic 50" !

 

Par ordre d'apparition, que faut-il souligner ?

 

- HONDA Repsol : l'arrivée de Jorge LORENZO au côté du diable MARQUEZ;

- YAMAHA Movistar : rien de neuf, que du vieux (pfffff !) ;

- DUCATI : Danilo PETRUCCI remplace Jorge LORENZO parti au HRC;

- KTM : Johann ZARCO arrive et met Mr SMITH à l'essai;

- SUZUKI : départ de IANNONE, remplacé par Joan MIR;

- KTM TECH3 : nouvelle équipe avec Miguel OLIVEIRA et Hafizh SYAHRIN;

- LCR HONDA : rien de neuf, on reprend les mêmes;

- PRAMAC DUCATI : Francesco BAGNAIA, champion Moto2 2018 débarque;

- AVINTIA DUCATI : Karel ABRAHAM, à la droite du père, remplace SIMEON;

- APRILIA GRESINI : le "maniak" Andrea IANNONE aura fort à faire;

- SIC PETRONAS : nouvelle équipe (Sepang International Circuit - Yamaha) avec Franco MORBIDELLI et Fabio QUARTARARO aux manettes ... 

 

Quatre nouveaux venus, tous issus de la Moto2 :

 

- Francesco BAGNAIA (N°63)

- Joan MIR (N°36)

- Miguel OLIVEIRA (N°88) et

- Fabio QUARTARARO (N°20).

 

Les manquants (se ramassent) à l'appel :

 

- Alvaro BAUTISTA (-> World Super Bike Ducati)

- Thomas LUTHI ( -> retour en Moto2)

- Dani PEDROSA ( -> pilote essai KTM)

- Xavier SIMEON ( -> Moto E)

- Bradley SMITH ( -> Moto E + pilote essai Aprilia) et

- Scott REDDING (-> British Super Bike).

 

Bienvenus aux uns et bonne reconversion aux autres !!!!!


Le calendrier 2019

  • 10/03
  • 31/03
  • 14/04
  • 05/05
  • 19/05
  • 02/06
  • 16/06
  • 30/06
  • 07/07
  • 04/08
  • 11/08
  • 25/08
  • 15/09
  • 22/09
  • 06/10
  • 20/10
  • 27/10
  • 03/11
  • 17/11
  • Qatar
  • Argentine
  • Americas
  • Espagne
  • France
  • Italie
  • Catalogne
  • Pays-Bas
  • Allemagne
  • Rép. Tchèque
  • Autriche
  • Gde-Bretagne
  • Saint Marin
  • Aragòn
  • Thaïlande
  • Japon
  • Australie
  • Malaisie
  • Valence
  • Losail international Circuit
  • Termas de Rio Hondo
  • Circuit of the Americas
  • Circuito de Jerez
  • Le Mans
  • Autodromo del Mugello
  • Barcelona - Catalunya
  • TT Circuit Assen
  • Sachsenring
  • Automotodrom Brno
  • Red Bull Ring - Spielberg
  • Silverstone Circuit
  • Misano - Marco Simoncelli
  • Motorland Aragòn
  • Chang International Circuit
  • Twin Ring Motegi
  • Phillip Island
  • Sepang International Circuit
  • Ricardo Tormo

La saison commencera une semaine plus tôt qu'en 2018. Elle comptera 19 courses. La trêve estivale durera cette fois 4 semaines.  En 2018 elle avait été trop courte au grand dam de la plupart des pilotes qui auraient souhaité d'avantage de repos : c'est chose faite pour 2019.

R.A.S. de plus si ce n'est de rappeler que parmi les ténors de la catégorie reine, Jorge LORENZO passera au HRC aux côtés du septuple champion du monde Marc MARQUEZ et que Johann ZARCO tentera la "KTM Adventure".

***

En Moto2 ...

A signaler bien entendu l'arrivée du motoriste TRIUMPH en remplacement du nippon HONDA.  Apparemment, les courses seront 765 % plus excitantes, ce n'est pas moi qui le dit !  Pourquoi ce coefficient ?  Parce qu'il s'agit du 3 cylindres de ... 765 cm3, voyez ?  C'est lui le cœur qui battra dans la poitrine des Moto2.

Prometteur, indeed !  Comme le chantait SLADE,  Cum on feel the noize !!

Là, si j'ai tout bien compris, on est sur un pur produit de la marque.

Les Moto2 seront bien entendu équipées des châssis Kalex, KTM, NTS, Speed Up et autres Tech 3 ainsi que de périphériques aux caractéristiques autrement adaptées à la course ... comme actuellement.

La Moto 2 plus que jamais l'antichambre de la catégorie reine ?  On verra !!

***

Moto E

On est là à s'extasier sur un BRUIT mais une ... catégorie ... qui avance et ... qui n'en fait pas beaucoup, c'est bien la MOTO ÉLECTRIQUE.

 

J'avoue que j'aurais zappé "le phénomène" si je n'avais pas appris, il y a une dizaine de jours à peine, que le pilote belge Xavier SIMEON, officiant pour le moment en Moto GP au sein du team Reale Avintia et qui sera remplacé par le "pesant" Karel ABRAHAM, a signé chez ESPONSORAMA RACING, un des 12 teams qui officieront dans cette catégorie.  Son équipier sera Eric GRANADO.

 

Plus de détails sur la Coupe du Monde FIM Enel Moto E ??

Energica Ego
Energica Ego

Je ne vais pas m'appesantir sur les caractéristiques de la machine.  Je sais juste qu'elle affiche une puissance de 147 chevaux pour un couple de 200 Nm, qu'elle est de conception italienne, qu'elle est capable du 0-100 km/h en 3 secondes et que sa vitesse de pointe atteint les 270 km/h.

Pour ce qui est du championnat, à ce stade on sait :

  • qu'il n'y aura que 5 épreuves : le 05/05 à Jerez, le 19/05 au Mans, le 07/07 sur le Sachsenring, le 11/08 en Autriche à Spielberg et le 15/09 à Misano sur le circuit Marco Simoncelli;
  • que, suivant la longueur des circuits, les épreuves ne comporteront que de 7 à 10 tours, la faute à une autonomie (très) limitée;
  • que les courses auront lieu entre le warm-up du Moto GP et la course des Moto3;
  • qu'il y aura bien entendu des essais le vendredi et le samedi;
  • et qu'on compte pas moins de 12 teams, certains avec 2 pilotes et d'autres avec un seul :
    • Tech 3 Racing (2)
    • LCR Team (2)
    • Pramac Racing (2)
    • Esponsorama Racing (2)
    • Gresini Racing (2)
    • Angel Nieto Team (2)
    • SIC Petronas (1)
    • Marc VDS Racing Team (1)
    • Ajo Motorsport (1)
    • Pont Racing (1)
    • Dynavolt Intact GP (1)
    • SIC58 Squadra Corse Moto GP (1)

J'ai lu quelque part que pour intercaler l'épreuve, il serait question de réduire les tours sur certains circuits en catégorie reine, des circuits sur lesquels il y aurait actuellement des problèmes quant à la tenue des pneumatiques dans la durée.  Il s'agirait de Austin, Jerez, Le Mans, Barcelone, Brno, Misano et Valence ...

 A ce stade j'ai juste deux noms à vous communiquer concernant les pilotes inscrits : Xavier SIMEON et Eric GRANADO.  Comme déjà dit, ils courront pour le Esponsorama Racing.

Je vais tâcher d'en savoir plus.
Il est clair que la DORNA aimerait attirer des noms connus quitte, par exemple, à ramener d'anciennes gloires au casting ...

Il est question semble-t-il de Randy DE PUNIET et de Sete GIBERNAU !!!