Les essais d'intersaison !

Quelques dates à retenir :

  • 20-21 novembre 2018 : Moto GP à Valence
  • 28 novembre 2018 : Moto GP à Jerez
  • 06 février 2019 : Moto GP à Sepang
  • 20 février 2019 : Moto2 et Moto 3 à Jerez
  • 23 février 2019 : Moto GP au Qatar
  • 01 mars 2019 : Moto2 et Moto3 au Qatar
  • 12-14 mars 2019 : MotoE à Jerez
  • 23-25 avril 2019 : MotoE à  Jerez


28-29/11/2018 : Jerez - Moto GP

1ère session (28/11)

Danio PETRUCCI - Essais Intersaison 2018 Jerez
Danio PETRUCCI - Essais Intersaison 2018 Jerez
  • 1. PETRUCCI - 2. DOVIZIOSO - 3. NAKAGAMI
  • 4. VIÑALES - 5. MARQUEZ - 6. MORBIDELLI
  • 7. LORENZO - 8. MILLER - 9. BAUTISTA
  • 10. MIR - 11. IANNONE - 12. RABAT
  • 13. RINS - 14. BAGNAIA - 15. QUARTARARO
  • 16. P. ESPARGARO - 17. ROSSI - 18. SMITH
  • 19. ZARCO - 20. ABRAHAM - 21. SYAHRIN
  • 22. GUINTOLI - 23. OLIVEIRA - 24. BAIOCCO

Les Ducati officielles dominent.  NAKAGAMI continue d'étonner sur la Honda LCR.  Le tandem MORBIDELLI/Yamaha fonctionne à merveille semble-t-il !

LORENZO s'adapte rapidement à la Honda, MIR aussi à la Suzuki (devant RINS !), IANNONE dompte l'Aprilia.  ZARCO travaille, OLIVEIRA se bat, etc.

 

Outre VIÑALES qui passe du n°25 au n°12, il faudra s'habituer aux numéros des nouveaux venus dans la catégorie.  Voici le rappel :

  • Francesco BAGNAIA  63  -  Ducati Pramac
  • Fabio QUARTARARO  20  -  Yamaha SRT
  • Joan MIR                       36  -  Suzuki Ecstar
  • Miguel OLIVEIRA         88  -  Team KTM Tech3

Pour rappel, BAUTISTA est là en remplacement de Michele PIRRO comme pilote d'essai Ducati, SMITH est pilote essayeur chez Aprilia, GUINTOLI pour Suzuki et BAIOCCO pour Aprilia également, en l'absence d'Aleix ESPARGARO pour cette première session.

*

Seconde session (29/11)

Takaaki NAKAGAMI - Essais Intersaison 2018 Jerez
Takaaki NAKAGAMI - Essais Intersaison 2018 Jerez
  • 1. NAKAGAMI - 2. MARQUEZ - 3. VIÑALES
  • 4. LORENZO - 5. PETRUCCI - 6. MORBIDELLI
  • 7. MILLER - 8. DOVIZIOSO - 9. BAGNAIA
  • 10. RINS - 11. ROSSI - 12. QUARTARARO
  • 13. RABAT - 14. MIR - 15. P. ESPARGARO
  • 16. BAUTISTA - 17. ABRAHAM - 18. IANNONE
  • 19. ZARCO - 20. A. ESPARGARO - 21. SMITH
  • 22. GUINTOLI - 23. SYAHRIN - 24. OLIVEIRA
  • 25. BAIOCCO

NAKAGAMI impressionne, définitivement !

LORENZO confirme une adaptation rapide qui n'a rien à voir avec l'éternité qui a été nécessaire à prendre la mesure de la Ducati en 2017/2018.  Pourtant, de l'aveu de Marc MARQUEZ, la Honda n'est pas une moto facile ...

5 pilotes n'ont pas amélioré au cours de cette deuxième session.  Il s'agit de Danilo PETRUCCI, Andrea DOVIZIOSO, Alvaro BAUTISTA (3 Duc officielles ...) ainsi que Andrea IANNONE et Bradley SMITH.

*

Voici le classement combiné avec tous les temps :

  1. Takaaki NAKAGAMI   1:37.945
  2. Danilo PETRUCCI       1:37.968
  3. Marc MARQUEZ         1:37.970
  4. Maverick VIÑALES      1:38.066
  5. Jorge LORENZO          1:38.105
  6. Franco MORBIDELLI  1:38.118
  7. Andrea DOVIZIOSO   1:38.185
  8. Jack MILLER                 1:38.207
  9. Francesco BAGNAIA  1:38.333
  10. Alex RINS                     1:38.522
  11. Valentino ROSSI          1:38.592
  12. Fabio QUARTARARO   1:38.761
  13. Alvaro BAUTISTA         1:38.830
  14. TIto RABAT                   1:38.876
  15. Joan MIR                       1:38.931
  16. Andrea IANNONE       1:39.008
  17. Pol ESPARGARO          1:39.144
  18. Karel ABRAHAM          1:39.744
  19. Johann ZARCO             1:39.864
  20. Aleix ESPARGARO        1:40.156
  21. Bradley SMITH             1:40.174
  22. Sylvain GUINTOLI        1:40.498
  23. Hafizh SYAHRIN           1:40.520
  24. Miguel OLIVEIRA          1:40.577
  25. Matteo BAIOCCO         1:41.907

Si on exclut Matteo BAIOCCO, il n'y a "que" 2 secondes 632 millièmes entre le meilleur temps et le 24ème, détenu par  Miguel OLIVEIRA.

Et si on regarde de plus près, MOINS D'UNE SECONDE séparent Takaaki NAKAGAMI et Joan MIR, quinzième !!!!

Notez aussi qu'à ce stade, Jorge LORENZO ne concède que 135 millièmes à la terreur des GP's !!  Peut-être qu'il faut un "métronome" à cette soi-disant rétive Honda ???

Mais pas de plan sur la comète avant l'heure, Haley !!

 

Prochain rendez-vous le 6 février 2019, puuuuuuuuut ...... !!!!!!

*

Commentaires: 0

23-25/11/2018 : Jerez - Moto E

Ci-dessous, un copié/collé (motoNet.com) du classement COMBINÉ de ces 3 jours d'essais concernant cette nouvelle catégorie qui arrivera en 2019.

Les commentaires des pilotes sont unanimes : ils sont tous agréablement surpris par les performances et le potentiel de ces motos.  Leur poids semble un relatif handicap pour les inscrire en courbes mais elles vont encore progresser, c'est sûr !

J'ai regardé l'une ou l'autre vidéo : ça reste spectaculaire pour autant qu'on fasse abstraction DU SON que ces machines émettent qui consiste en un sifflement très discret, presque ridicule et à mille lieues des grandes orgues auxquelles on est habitué avec les moteurs ... à explosion 😍

A noter que Xavier SIMEON n'était pas présent aux tests pour la même raison qu'il n'a pas participé au dernier Grand Prix à Valence.

Il était remplacé par Julian MIRALLES chez Avintia Esponsorama Racing qui a obtenu le 15ème temps.  La 6ème place de Eric GRANADO, dans le même team, est plus encourageante ...

A noter aussi le retour de vieilles gloires comme Randy DE PUNIET, voire très vieilles gloires comme Sete GIBERNAU.  Le beau sexe est aussi représenté avec Maria HERRERA chez Angel NIeto.

A noter enfin que Enel n'avait mis qu'une seule moto par team à disposition, ce qui n'a pas fait les affaires de ceux qui sont composés de deux pilotes ...   

  1. Bradley SMITH (GBR) One Energy Racing 1:50.265 (S4)
  2. Niki TUULI (FIN) AJO Motorsport MotoE 1:50.627 (S4) + 0.362
  3. Mike DI MEGLIO (FRA) EG 0.0 Marc VDS 1:50.741 (S4) + 0.476
  4. Mattia CASADEI (ITA) Ongetta SIC58 Squadra Corse 1:50.885 (S4) + 0.620
  5. Matteo FERRARI (ITA) Trentino Gresini MotoE 1:51.648 (S4) + 1.383
  6. Eric GRANADO (BRA) Avintia Esponso rama Racing 1:51.842 (S3) + 1.577
  7. Kenny FORAY (FRA) Tech3 E-Racing 1:51.853 (S4) + 1.588
  8. Randy DE PUNIET (FRA) LCR E-Team 1:51.906 (S3) + 1.641
  9. Josh HOOK (AUS) Alma Pramac Racing 1:52.281 (S4) + 2.016
  10. Niccolo CANEPA (ITA) LCR E-Team 1:52.375 (S4) + 2.110
  11. Alex DE ANGELIS (RSM) Alma Pramac Racing 1:52.403 (S3) + 2.138
  12. Jesko RAFFIN (SWI) Dynavolt Intact GP 1:52.675 (S3) + 2.410
  13. Lorenzo SAVADORI (ITA) Trentino Gresini MotoE 1:52.689 (S3) + 2.424
  14. Sete GIBERNAU (SPA) Pons Racing 1:52.817 (S3) + 2.552
  15. Julian MIRALLES (SPA) Avintia Esponso rama Racing 1:52.945 (S4) + 2.680
  16. Marvin FRITZ (GER) Dynavolt Intact GP 1:53.355 (S4) + 3.090
  17. Nicolas TEROL (SPA) Angel Nieto Team 1:53.834 (S4) + 3.569
  18. Maria HERRERA (SPA) Angel Nieto Team 2:00.562 (S2) + 10.297
  19. Luca VITALI (ITA) Ongetta SIC58 Squadra Corse 2:06.560 (S1) + 16.29

 

D'après la liste officielle des inscriptions que j'ai, par ailleurs, sous les yeux, Luca VITALI ne fera pas partie de la compétition non plus que Julian MIRALLES, bien entendu, qui remplace notre pilote belge.  Par contre, il est question d'un certain Hector GARZO chez Tech3 E-Racing qui n'était pas du rendez-vous à Jerez ...

Prochains essais dans la catégorie, toujours à Jerez, les 12,13 et 14 mars.

Pour rappel, la 1ère course aura lieu en mai !


20-21/11/2018 : Valence - Moto GP

Maverick VIÑALES avec son nouveau n°, le 12 !!
Maverick VIÑALES avec son nouveau n°, le 12 !!

Ces essais ont été marqués par une météo capricieuse, comme lors du GP qui a précédé : froid, vent et pluie.  Aucun pilote n'a pu aller au bout du planning que les teams avaient élaboré.

Deux sessions raccourcies qui ont livré les verdicts suivants :

*

Session 1 - 20/11

  1. Maverick VIÑALES
  2. Marc MARQUEZ
  3. Valentino ROSSI
  4. Andrea DOVIZIOSO
  5. Stefan BRADL (LCR Honda, en attendant CRUTCHLOW ...)
  6. Franco MORBIDELLI (Petronas Yamaha SRT)
  7. Aleix ESPARGARO
  8. Danilo PETRUCCI (Ducati Team, exit Jorge LORENZO)
  9. Pol ESPARGARO
  10. Michele PIRRO (Ducati TEST Team)
  11. Francesco BAGNAIA (Almac Pramac Racing, exit Danilo PETRUCCI)
  12. Alex RINS
  13. Takaaki NAKAGAMI
  14. Jack MILLER
  15. Joan MIR (Team Suzuki Ecstar, exit Andrea IANNONE)
  16. Tito RABAT
  17. Johann ZARCO (Red Bull KTM Factory Racing, exit Bradley SMITH)
  18. Jorge LORENZO (Repsol Honda team, exit Dani PEDROSA)
  19. Andrea IANNONE (Aprilia Racing team Gresini, exit Scott REDDING)
  20. Karel ABRAHAM (Reale Avintia Racing, exit Xavier SIMEON)
  21. Bradley SMITH (Aprilia Racing TEST team)
  22. Jonas FOLGER (Yamaha TEST team)
  23. Fabio QUARTARARO (Petronas Yamaha SRT)
  24. Hafizh SYARHIN (KTM Tech3 Racing)
  25. Miguel OLIVEIRA (KTM Tech3 Racing)

Les bleus sont les nouveaux venus dans la catégorie reine.

Ils sont tous les 4 issus de la Moto2.  Francesco BAGNAIA a terminé la saison 2018 de la meilleure façon puisqu'il a décroché le titre de champion du monde.  Miguel OLIVEIRA a terminé vice-champion alors que Joan MIR et Fabio QUARTARARO se sont respectivement classés 6ème et 10ème ...

 

Les rouges quittent la catégorie :

  • Bradley SMITH devient pilote d'essai pour Aprilia
  • Dani PEDROSA en fait de même chez KTM
  • Scott REDDING part pour le British Superbike
  • Xavier SIMEON rejoint la Moto E alors que
  • Alvaro BAUTISTA sera chez Ducati en Superbike

PS : à noter que Maverick VIÑALES troque son n°25 pour le n°12 qu'il avait dû abandonner à une époque parce qu'ils auraient été 2 à avoir le 25 ...

*

Session 2 - 21/11

 

1. VIÑALES  - 2. DOVIZIOSO - 3. MARQUEZ

4. MILLER - 5. PETRUCCI - 6. MORBIDELLI

7. RINS - 8. NAKAGAMI - 9. ROSSI

10. A. ESPARGARO - 11. BAGNAIA - 12. LORENZO

13. P. ESPARGARO - 14. MIR - 15. RABAT

16. QUARTARARO - 17. IANNONE - 18. FOLGER

19. PIRRO - 20. ZARCO - 21. ABRAHAM

22. SYARHIN - 23. SMITH - 24. OLIVEIRA

Non classé : Stefan BRADL (au classement combiné, il arrive 16ème)

 

Des enseignements ?  Aucun, juste quelques réflexions ... en passant :

  • MILLER fait mieux que PETRUCCI;
  • MORBIDELLI confirme avec sa Petronas YAMAHA SRT;
  • NAKAGAMI étonne;
  • BAGNAIA confirme son statut de meilleur "rookie";
  • LORENZO s'acclimate à la HONDA;
  • QUARTARARO fait du bon boulot;
  • ZARCO confie qu'il devra changer sa manière de piloter;
  • les KTM Tech3 terminent en fin de peloton confirmant qu'il y a du pain sur la planche ...