L'Automnale de Cap Moto

Le 27 octobre 2019


Rendez-vous à Verlaine,

Tout un poème,

Pour cette automnale,

A mettre dans les annales !

*

Inscrit depuis belle lurette

Suite aux bonnes prévisions météo

J'ai dû m'arracher de la couette

Tant le soleil faisait défaut !!

 

La pluie s'était hélas invitée

Modifiant complètement les données

J'ai longuement tergiversé

Convaincu que j'étais de renoncer ...

 

Après une conversation

🌹🌹Avec mon alter ego féminin🌹🌹

J'ai pris  une bonne collation

Et me suis rendu à la salle de bain(s)

 

Un dernier coup d'œil

Au travers de la baie

Et le pied dehors sur le seuil

Pour finalement constater

Que la pluie avait cessé de tomber !!

 

Voilà qui ... tombait bien

J'ai pris mon courage à deux mains

Me suis précipité dans le garage

Et j'ai pris la route sans plus d'ambages !!

*

Anxieux de nature, j'ai réactivé la vieille pendule à pile avec l'alarme fixée à 8h00 de l'ancienne heure, histoire d'être à 200% sûr d'être réveillé à 7h00, heure nouvelle, voyez ??

Cela n'a finalement pas été nécessaire car j'avais les yeux ouverts bien avant l'heure d'été comme d'hiver d'ailleurs !

"L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt" sans qu'il soit précisé s'ils doivent se coucher tôt, ou tard, et sans qu'on sache s'ils ont bien dormi ... ou pas !

Les adages ont un côté inhumain qui font leur force :-)

Et donc, je me suis levé et une des premières choses que j'ai faite, après le besoin naturel habituel, c'est de regarder par la fenêtre : il faisait gris et il pleuvait de manière soutenue ...

J'étais pratiquement convaincu de rester en peignoir et de peut-être regarder le Moto GP d'Australie en différé sur Auvio.

J'ai tranquillement préparé le café et mes tartines et j'ai mangé à mon aise.

J'ai un peu papoté sur WhatsApp, toujours peinard dans mon peignoir en regardant le temps passer !

Puis j'ai eu comme un "coup de sang" !

Bon sang !!  C'est quand même une belle occasion et peut-être la dernière de l'année, de revoir quelques potes, non ?

La région des Hautes Fagnes est par ailleurs très attirante comme destination. 

Et puis, il ne pleut même plus là !!

Ni une ni deux ni trois, je me suis habillé en deux temps trois mouvements, j'ai descendu les escaliers quatre à quatre et suis parti finalement en coup de vent.

Il ne fallait plus trainer : 75 bornes me séparaient du point de départ fixé sur l'Aire de Verlaine sur l'autoroute Namur-Liège et nous étions attendus entre 9h00 et 9h30 par l'équipe de Cap Moto !

J'ai pris la route à neuf heures moins deux et suis arrivé à destination à neuf heures trente et une, environ !

Je suis tombé directement sur Henri que je ne m'attendais pas à voir là, lui qui a dû se taper dans les 130/140 bornes pour rejoindre le départ !

Il y avait aussi Georges qui m'a expliqué qu'il m'avait envoyé un e-mail le matin pour me proposer de faire la sortie lundi ou mardi, sous une météo plus clémente et qui s'est ensuite ravisé pour prendre la route et ne pas me laisser seul :-)

On a rejoint le lieu d'inscription où nous avons retrouvé Pierre-Yves aux manettes, son "grand" frère Philippe (que j'ai appelé "papa" !) ainsi que d'autres visages connus et moins connus, croisés lors de voyages ou de virées précédentes ...

Nous sommes partis tous les 3 et j'ai été désigné comme poisson-pilote, un rôle que j'apprécie et que je prends à cœur.


A noter que si Georges avait fait le plein, ce n'était pas le cas d'Henri et moi.

A noter aussi que s'ils étaient équipés de leurs survêtements de pluie, j'étais resté au sec jusque là et ne voulais pas m'en encombrer.

Cela n'a toutefois pas duré, probablement une demi-heure tout au plus car la pluie était de retour, d'abord subrepticement puis de façon plus conséquente.  J'ai profité d'un dégagement sur la droite de la route pour planter la béquille, me soulager (!) et enfiler le pantalon et la veste en plastique !

Pendant que nous étions là, Jean-Louis est passé sur sa K1600 GT ...

Quelques noms de patelins pour vous situer le truc ?

Flône, Hermalle-sous-Huy, Saint-Séverin, Nandrin, Tavier, Berleur, Esneux, Poulseur, Rivage, Fraiture (et sa baraque) , Sprimont, Aywaille (et son monde sauvage !), Lorcé, La Gleize, Ruy, Francorchamps (?), Ster (et quand on parle de ster ... comme dirait Raymond DEVOS !), Hockay, Sart-lez-Spa et ... Solwaster, juste avant Jalhay !!

 

Là, on s'est retrouvé derrière des barrières Nadar qui entravaient le passage.  Il y avait là une course de côte ...

Nous avons vu passer quelques voitures tout en dérapage qui négociaient un gauche bien serré.

Je me suis posté au plus près mais ... plus aucune voiture n'est passée !

En fait, d'après les commissaires dont vous voyez la photo ci-dessus, il devait bien en rester une mais ... le gars s'est planté quelque part sur le tracé !  Pas de bol, pas de photo d'action !!

On nous a libéré après +/- 1/4 d'heure d'attente.
C'est marrant parce que, plus tard, on a dû zigzaguer et passer sous des banderoles qui étaient en cours d'enlèvement par les préposés à la sécurité de l'évènement ...

Plus loin, le road-book proposait un crochet par le barrage de la Gileppe : nous l'avons fait ce qui a permis d'engranger quelques belles photos pour compléter l'album.  Comme c'était du "déjà vu", on n'a pas pris l'ascenseur qui autorise une vue panoramique du site. 

 

On a continué sur Eupen, dépassé la frontière allemande pour tomber pile poil sur une pizzeria à Roetgen, "La Rustica" qu'elle s'appelait.

C'est Georges qui a proposé qu'on s'y arrête sans chercher plus loin ...

Il faut dire qu'il était déjà 13h15 et l'heure était propice !!

Après une courte analyse de la carte, Henri a jeté son dévolu sur des pâtes carbonara, Georges sur une pizza aux épinards et, aussi loin que je sois concerné, j'ai opté pour une "Padre Antonio" en mémoire de mon défunt papa, sans même vérifier quels ingrédients elle recelait.  Si mes acolytes (anonymes) ont choisi une bière (grande pour Henri, normale pour Georges), je me suis contenté d'une eau pétillante.  C'est que j'essaye de "faire un peu plus attention" à ma petite personne et à mon I.M.C. (indice de masse corporelle).

*

Petite digression (et qui digresse dit graisse, n'est-il pas ?) en ce qui concerne l'I.M.C. : perso je suis à "27" soit dans la fourchette "Surpoids" qui court de 25 à 30 !

Pour ce qui est du calcul, c'est tout simple : le poids (en kilos) divisé par la taille au carré (en mètres), merci Pascal V., alias Einst@z! 🏋️

Il y a plusieurs  niveaux : moins de 18,5 (maigreur), de 18.5 à 25 (normal), de 25 à 30 (surpoids) et au delà de 30 (obésité modérée à morbide si on dépasse 40 je crois...) 

Il n'y a plus qu'à sortir la calculette (ou se rappeler des équations à une seule inconnue) pour découvrir combien on doit perdre pour entrer dans la catégorie "normal" !)

Après c 'est : "Bouger, éliminer et manger équilibré !!"

*

Il m'est revenu à l'esprit que notre ami Henri avait tenu le crachoir lors de ce repas ...  Il a été question du voyage en Sardaigne en 2012 et de sa mésaventure (chute et rapatriement). 

Il a été question de la nostalgie pour son ancienne TRIUMPH Tiger 955i. 

Via MotoDoc à Limal et leur système de dépôt-vente, il s'est mis en contact avec deux vendeurs.  Je crois savoir qu'il a fait une pointe là-bas de ces jours-ci (avant le 1er novembre date à laquelle j'écris ces mots).

J'avoue que j'ai du mal avec

- la nostalgie

- le fait d'envisager l'achat d'une moto qui a plus de dix ans d'âge même si le kilométrage est relativement faible.

Mais bon, chacun son truc après tout !  Y en a qui aiment les GS, c'est pour dire que tous les goûts sont dans la nature.

On a quitté la pizzeria turque et on a un peu joué à saute-mouton sur la frontière franco-allemande.

Entenpfulh, Mützenich, Kalterherberg, Leykaul, Weywertz, Champagne (!WP77!), Waimes, Malmedy, Stavelot, Francorchamps et Creppe !!

On aurait pu y prendre un petit "quatre heures", voyez ? 

Avec de la cassonade ou de la Chantilly aussi ...

Et un café glacé tant qu'à faire !! 

Mais non, on a continué car il restait de la route Tatayet à tailler ...

J'ai juste fait une pause dans un très joli bois, pas celui de Trousse Chemise à ce que je sache, pour prendre la pose et mettre sur pellicule toutes ces couleurs automnales qui transforment tout ce qu'elles touchent. 

Henri et moi avons fait les pleins à Malmédy (15h37, 14.02 L à 1.35 €/L AFAIAC).

 

On a continué ensemble jusqu'à Esneux où mes compagnons du jour ont préféré couper ouest-sud-ouest pendant que je continuais sur le road-book jusqu'à atteindre le point d'arrivée fixé à Embourg (Chaudfontaine), au bistrot "Le Rubens".

 

J'y ai retrouvé quelques têtes connues et j'ai bu le dernier en compagnie de Jean-Louis et sa compagne du jour ...

J'ai utilisé l'un des tickets boissons que m'avaient laissés les copains !

Pierre-Yves est arrivé un peu plus tard et j'ai levé l'ancre qu'il faisait déjà bien sombre, couleur encre noire !

 

J'avais plus de 100 bornes à faire pour rejoindre mes pénates et j'ai tout fait par autoroute à une vitesse parfois supersonique ;-)

 

A aucun moment je n'ai regretté d'avoir pris la route ce matin-là.

J'ai certes hésité mais c'est le premier ... tour de roue qui coûte, après, quelle que soit la météo, ça reste PUR PLAISIR de rouler et de se trouver en bonne compagnie.

Prochaine sortie Cap Moto le 24 novembre 2019 : tout un programme avec "La Mer du Nord !!"

Voilà qui risque de faire loin, loin !!!!!

 

P.S.1 : j'ai complété ma sortie du jour par le visionnage sur Auvio du grand prix de Phillip Island.  Comme d'habitude ou presque, à la fin, c'est Marc MARQUEZ qui gagne !!   Dommage pour Fabio QUARTARARO sorti par Danilo PETRUCCI et pour Maverick VIÑALES qui ... méritait de gagner !!

 

P.S.2 : voici un lien vers le site de Cap Moto et de l'évocation de cette sortie.


Commentaires: 7
  • #7

    Alberto (dimanche, 03 novembre 2019 19:37)

    Pour les mensurations, je suis très observateur ...
    Par ailleurs, deux vierges qui forment ensemble une balance, voilà qui n'est pas banal et qui défie les lois astrologiques ...

  • #6

    Isabelle (dimanche, 03 novembre 2019 11:02)

    Merci, Monsieur l'ex-comptable, jeune retraité que vous êtes. Votre calcul doit sans aucun doute être correct, même si je ne vous ai pas donné mes mensurations exactes ;-)

    Me voilà maintenant rassurée car je peux affirmer qu'à deux, nous formons "ensemble" une balance parfaitement équilibrée puisque mon "un peu trop peu" compense votre "un peu de trop" ...

  • #5

    Alberto (dimanche, 03 novembre 2019 07:19)

    D'après mes estimations, tu dois te balader autour de 17,69 soit "un peu trop peu" mais comme tu es "too much", ça compense LARGEMENT. Reste bien comme tu es et ne change rien si c'est comme ça que tu te sens bien !!

  • #4

    Isabelle (samedi, 02 novembre 2019 08:01)

    Tu auras eu raison de prendre ton courage à deux mains (aucun regret, ni remord) et de faire cette belle et longue balade automnale.
    Que du PUR plaisir de parcourir nos belles régions sur ta fidèle Tracer chaussée de semelles antidérapantes, en agréable compagnie, et ce, même si la pluie pointe le bout de son nez (à défaut du soleil).

    Pour ce qui est de l'IMC (dans ton cas, presque "normal", dans le mien, ???, j'aurais bien besoin des services gratuits d'un comptable très expérimenté), est-ce que le plus important finalement n'est-il pas de s'accepter comme on est ?
    Et si ce n'est pas le cas, il nous appartient de tout faire pour qu'il en soit ainsi !
    Formule magique : manger sainement mais avec gourmandise occasionnellement, se mouvoir dans tous les sens du terme et pour moi, primordial, donner et recevoir beaucoup d'amour. Et crois-moi cela peut faire perdre quelques grammes, voire même, quelques kilos. Mais cela, je suis certaine que tu le sais déjà !
    A bon entendeur ...

  • #3

    @lbator (mercredi, 30 octobre 2019 23:17)

    Hum ...
    J'avais la bonne formule mais avec ces sites de vulgarisation, on ne te la donne plus : tu tapes ta taille en cm, puis ton poids en kilos et il te pond le résultat !
    La vulgarisation n'a rien de bon !!
    Les bottes de drag queen de début de saison sont ... au clou !
    Y a plus qu'à vivre sur les graisses accumulées.

  • #2

    T@z (mercredi, 30 octobre 2019 23:00)

    Voila!
    Maintenant que tu as la bonne formule, il te suffit de rajeunir de 50 balais et de te rappeler comment diminuer le résultat d'une fraction....
    Soit:
    * Diminuer le numérateur, c'est à dire perdre de la masse. Difficile en cette période pré-hivernale où il est bon d'accumuler un peu de saindoux en cas d'hiver rigoureux...
    * Augmenter le dénominateur. Facile pour toi, il te suffit de remettre aux pieds tes bottes de drag queen de début de saison et hop te voila revenu dans les canons de l'élégance...

    Yek yek yek comme dirait le caporal Blutch ...

    NB: Je n'ai pas lu et bla bla bla

  • #1

    T@z (mercredi, 30 octobre 2019 15:14)

    Salut l'Einstein de l'IMC....
    Pas étonnant que la balance confirme que tu sois un "petit grassouillet" :-)
    Le vrai calcul tout simple est:
    "Il se calcule simplement en divisant le poids (en kg) par le carré de la taille (m)"


    NB: Je n'ai pas lu et je n'accepte pas la politique de confidentialité.