VALENCE : 14-15-16-17/11/2019

Quels "enjeux" encore pour le dernier grand prix ?

Il y a la lutte pour la deuxième place "constructeur" derrière Honda (401 pts) avec Ducati qui en totalise 302 et Yamaha 301 !!

Il y a aussi la lutte pour la première place en ce qui concerne les "teams", Ducati Team possédant 432 points et Repsol Honda "Marquez Tout Sol" avec 430 points !!


Pourquoi ... 4 jours ?  Parce que ce jeudi se tenait la FP1 des Moto E.

C'est Hector GARZO qui a fait le meilleur temps.  Tiens, je vais vous citer tous les pilotes pour que vous vous imprégniez des noms des gars et de la fille qui ... œuvrent pour le futur de la Moto GP (???)

Vous les avez ici classés en fonction de leur position en FP1

  1. Hector GARZO
  2. Bradley SMITH
  3. Matteo FERRARI
  4. Eric GRANADO
  5. Niccolo CANEPA
  6. Xavier SIMEON
  7. Mike DI MEGLIO
  8. Jesko RAFFIN
  9. Alex DE ANGELIS
  10. Randy DE PUNIET
  11. Nicolas TEROL
  12. Lucas MAHIAS
  13. Sete GIBERNAU
  14. Joshua HOOK
  15. Mattia CASADEI
  16. Lorenzo SAVADORI
  17. Kenny FORAY
  18. Maria HERRERA

4 espagnols, 4 français, 4 italiens, 1 australien, 1belge, 1 brésilien, un britannique, 1 saint-marinais et un suisse : quelques pilotes connus tout de même qui ont accepté de tenter l'aventure ... 

A ce stade, le meilleur temps est de 1'41.557.

A tire de comparaison, sachez qu'en FP1, les meilleurs temps étaient de :

  • en Moto 3    : 1'40.291 par Marcos RAMIREZ
  • en Moto 2    : 1'35.699 par Stefano MANZI
  • en Moto GP : 1'31.455 par Fabio QUARTARARO

*

Pour info, Xavier SIMEON, qui pouvait prétendre au titre de vice-champion pour cette première saison de Moto E, est ... tombé au premier virage.  Résultat ... des courses, il termine 6ème du championnat, na !

C'est Hector GARZO qui a gagné à Valence, et c'est Matteo FERRARI qui inscrit son nom en tant que premier champion du monde de la discipline !


Les dés sont définitivement jetés, le dernier grand prix Moto GP de l'année étant terminé !

 

Au niveau des enjeux restants (voir intro en rouge), la douzième (!!!!!!!!!!!!) victoire de Marc MARQUEZ et la gamelle de Danilo PETRUCCI ont eu pour conséquence qu'en plus du titre PILOTE, la marque rafle le titre CONSTRUCTEUR et le TEAM REPSOL coiffe les rouges sur le poteau. 

Malgré une course en demi-teinte, et c'est un euphémisme, de Maverick VIÑALES (6ème) et de Valentino ROSSI (8ème), YAMAHA dépasse même DUCATI au classement  constructeur.


Autant dire que le poste de "second" de Danilo PETRUCCI est fortement mis en doute dans le clan italien et il se chuchote que Jack MILLER, auteur d'une splendide 3ème place à Valence, pourrait prendre sa place dans le team officiel en 2020 !

La 2ème place d'aujourd'hui de Fabio QUARTARARO l'amène à souffler la 5ème au classement général au même PETRUCCI qui, à part briller au Mugello, n'aura finalement pas convaincu les fans de la marque ...

 

Alors ?  Qui sont les champions des 3 disciplines cette année ??

 

En Moto 3, c'est Lorenzo DALLA PORTA avec 279 points suivi par Aron CANET (200) et Marcos RAMIREZ (183).

En Moto 2, c'est Alex MARQUEZ qui ne bat Brad BINDER que de 3 petits points et Thomas LUTHI de 12.  Autant dire que ce championnat là a été autrement plus serré que celui de la catégorie reine.

A noter qu'Alex MARQUEZ vient ce jour (18/11/2019) de signer au HRC au côté de son frère pour 2020 !!

Et donc, en Moto GP, c'est bien Marc MARQUEZ qui écrase tout avec ce nouveau record de 420 points (+37 par rapport à l'ancien record détenu par Jorge LORENZO qui, vous l'apprend-je, a mis fin à sa carrière), le vice-champion étant une fois encore Andrea DOVIZIOSO (269 points) et le troisième  Maverick VIÑALES (211 points soit 209 de moins que Marc) !


SEPANG Malaysia : 1-2-3/11/2019

1/ Les qualifs !

Juste les 12 premiers :

  • 1. QUARTARARO - 2. VIÑALES - 3. MORBIDELLI
  • 4. MILLER - 5. CRUTCHLOW - 6. ROSSI
  • 7. RINS - 8. PETRUCCI - 9. ZARCO
  • 10. DOVIZIOSO - 11. MARQUEZ - 12. BAGNAIA

Juste signaler qu'à vouloir jouer au plus malin, Marc MARQUEZ s'est pris à son propre jeu.  Il est resté dans la roue de Fabio QUARTARARO qui, du coup, ne se lançait pas et au moment où le français s'est enfin décidé à tout donner, l'espagnol s'est fait piéger par son pneu arrière froid, partant dans un impressionnant high-side et une envolée tout aussi impressionnante.

Plus de peur que de mal, comme toujours avec ce diable de MARQUEZ et c'est tant mieux bien entendu !!

2/ La course

Le classement :

  • 1. VIÑALES - 2. MARQUEZ - 3. DOVIZIOSO
  • 4. ROSSI - 5. RINS - 6. MORBIDELLI
  • 7. QUARTARARO - 8. MILLER - 9. PETRUCCI
  • 10. MIR - 11. P. ESPARGARO - 12. BAGNAIA
  • 13. A. ESPARGARO - 14. LORENZO - 15. KALLIO
  • 16. SYAHRIN - 17. ABRAHAM

Andrea IANNONE, Cal CRUTCHLOW et Johann ZARCO ne terminent pas.

Pour ce dernier, il luttait pour la 8-9ème place et Joan MIR lui a fait l'intérieur un peu ... brutalement.  Il a d'ailleurs pris une pénalité avec un "LONG TOUR".  Valentino ROSSI a bien essayé de grimper sur le podium mais le manque de puissance de la Yamaha l'en a empêcher face à la Ducati d'Andrea DOVIZIOSO.  Petite consolation : il a fait le meilleur tour en course.

 

QUARTARARO qui avait fait la pole, a pris un mauvais départ et n'a plus jamais réussi à entrer dans le rythme des premiers.  Il termine derrière Franco MORBIDELLI, chose assez rare cette saison.

Quant à VIÑALES, il est parti en tête et il l'a gardée jusqu'au bout : un grand bravo à lui qui n'a pas commis la moindre faute.

MARQUEZ, parti de la 11ème place sur la grille (suite à sa chute en qualif') était déjà 2ème au passage du premier tour.  Il s'est fait passer par Miller au deuxième tour mais a repris sa place ensuite pour ne plus la quitter.

 

Au classement général MARQUEZ bat un nouveau record puisqu'il totalise déjà 395 points (avant Valence) ce qui constitue le plus grand nombre de points jamais obtenus sur une saison.  Il était détenu par ... non ... pas par Valentino ROSSI mais par ... Jorge LORENZO avec 383 points en fin de saison.

Derrière Marc MARQUEZ, à 139 points (!!) on a Andrea DOVIZIOSO (256), puis Maverick VIÑALES (201), Alex RINS (194), Danilo PETRUCCI (176), Fabio QUARTARARO (172) et Valentino ROSSI (166).


Phillip Island : 25-26-27/10/2019

Le

A l'heure où j'écris ces lignes, les Q1 et Q2 en Moto GP n'ont pas encore eu lieu, la faute à des rafales de vent trop violentes mettant en danger les pilotes : ce n'est pas Miguel OLIVEIRA qui me contredira.

Et donc, la Q1 se courra ce dimanche à 1h20 et la Q2 à 1h45 jusqu'à 2h00.

Une heure plus tard, alors qu'il sera toujours 2h00 de la nouvelle heure d'hiver, se déroulera la course de Moto 3.

A 3h20 se sera la course des Moto2  suivie à 5h00 de celle de la catégorie reine !! 

Un peu de sel dans la soupe fade avec la présence de Johann ZARCO sur la LCR Honda abandonnée par Nakaaki NAKAGAMI qui doit subir une opération à l'épaule.

Entre les FP 1 et les FP4, il a fait jeu égal avec Cal CRUTCHLOW puisqu'il a pris le meilleur sur lui par deux fois !!

Affaire à suivre !!!

La course

J'écris cet article le 13/11/2019 soit 3 semaines après l'évènement.  Ceci explique le manque d'enthousiasme de ce qui suit !!

La course a essentiellement été marquée par un duel entre Maverick VIÑALES et Marc MARQUEZ.  Ce dernier a suivi son compatriote jusqu'à l'avant dernier tour où il l'a dépassé les "fingers in the nose".

Maverick a bien essayé de reprendre sa place mais, il en a trop fait, jusqu'à finir par terre, ruinant ainsi toute sa course.

Du coup, le régional de l'étape, jusque là 4ème, se retrouve sur le podium.

Voici le classement de la course :

  • 1. MARQUEZ - 2. CRUTCHLOW - 3. MILLER
  • 4. BAGNAIA - 5. MIR - 6. IANNONE
  • 7. DOVIZIOSO - 8. ROSSI - 9. RINS
  • 10. A. ESPARGARO - 11. MORBIDELLI - 12. P. ESPARGARO
  • 13. ZARCO - 14. ABRAHAM - 15. SYAHRIN - 16. LORENZO

A retenir, que PETRUCCI s'est envolé et est venu faucher QUARTARARO dès le premier tour.

A souligner, les brillantes prestations de Francesco BAGNAIA qui termine à 55 millièmes de son équipier et de Andrea IANNONE sur une Aprilia retrouvée ... ou pas, on verra dans le futur !

Enfin, Joan MIR fait mieux que son plus expérimenté équipier Alex RINS et Johann ZARCO prend des points sur une Honda qu'il découvre, pas comme l'autre là, qui termine juste en dehors de points ...


Thaïlande : 4-5-6/10/2019

FP1 :

VIÑALES, QUARTARARO, MARQUEZ, DOVIZIOSO, MILLER, ROSSI, MORBIDELLI, PETRUCCI, MIR et BAGNAIA aux 10 premières places.

FP2 :

QUARTARARO, VIÑALES, MORBIDELLI, ROSSI, MARQUEZ, A. ESPARGARO, DOVIZIOSO, MIR et RINS.

Cette FP2 pourrait être importante dans la mesure où la météo est incertaine pour les qualifications du samedi ...

 

FP3 : ("Wet session")

DOVIZIOSO, MORBIDELLI, RINS, MARQUEZ, VIÑALES, ABRAHAM (!), CRUTCHLOW, MIR, QUARTARARO, OLIVEIRA

FP4 :

QUARTARARO, MARQUEZ, VIÑALES, MILLER, DOVIZIOSO, ROSSI, RINS, MORBIDELLI, P. ESPARGARO, PETRUCCI

 

Q1 : PETRUCCI et P. ESPARGARO sortent du lot et se qualifient pour la Q2.

 

Q2 : quelques chutes et non des moindres avec ROSSI, MARQUEZ et QUARTARARO qui iront au tapis lors de leur 1er ou 2ème run.

 

La grille :

1-2-3 :          QUARTARARO - VIÑALES - MARQUEZ

4-5-6 :               MORBIDELLI - PETRUCCI - MILLER

7-8-9 :                              DOVIZIOSO - MIR - ROSSI

10-11-12 :              RINS - P. ESPARGARO - A.ESPARGARO

13-14-15 :             CRUTCHLOW - NAKAGAMI - BAGNAIA

16-17-18 :                           IANNONE - OLIVEIRA - RABAT

19-20-21 :                        LORENZO - ABRAHAM - KALLIO

22 :                                                     SYARHIN

 

Rendez-vous DEVANT l'écran à 9h00 ce dimanche 6 octobre ...

La course :

And the winner is ... 

Toujours le même !  Après San Marino et Aragon, 3ème victoire consécutive de Marc MARQUEZ et 8ème de l'année.

Pas de réel suspens, un grand prix semblable à une procession, voire un chemin de croix pour certains !

MILLER doit dégager de la grille de départ après avoir calé.  Dommage car il aurait pu joué placé !

Fabio QUARTARARO fait le hole shot, mène pendant 25 tours, se fait passer par Marc MARQUEZ au début du dernier, essaye de le passer dans le dernier virage et termine deuxième.  Derrière, on a Maverick VIÑALES qui ne démérite pas mais qui a toujours été tenu en respect à +/- 2 secondes du duo de tête et puis, derrière, il faut attendre + de 11 secondes pour voir arriver les autres !

Un GP presque inodore, incolore et insipide, ne serait la beauté des images et la maestria des pilotes, du premier au dernier, qui se donnent à fond !

 

Classement(s)  :

 

1. MARQUEZ - 2. QUARTARARO - 3. VIÑALES - 4. DOVIZIOSO - 5. RINS

6. MORBIDELLI - 7. MIR - 8. ROSSI - 9. PETRUCCI - 10. NAKAGAMI

11. BAGNAIA - 12. CRUTCHLOW - 13. P. ESPARGARO - 14. MILLER

15. IANNONE    -    16. OLIVEIRA - 17. RABAT - 18. LORENZO - 19. ABRAHAM

20. SYARHIN

Abandons de Mila KALLIO et d'Aleix EXPARGARO, ce dernier sur panne mécanique de l'Aprilia dont les performances s'améliorent au détriment de la fiabilité semble-t-il.

 

Au général, ça y est, Marc MARQUEZ ne peut plus être rejoint et il endosse déjà son 6ème titre en catégorie reine (sur 7 saisons) auquel il faut ajouter les 2 autres titres obtenus en 125 cm3 (2010) et en Moto 2 (2012).

Au classement général, Maverick VIÑALES (4ème) en profite pour passer devant Danilo PETRUCCI (5ème dorénavant) alors que Valentino ROSSI (6ème) est talonné par Fabio QUARTARARO (7ème) à seulement 2 points.

 

Prochaine course au Japon, à Motegi, le 20 octobre !!!


Misano : 13-14-15/09/2019 &

Aragon : 20-21-22/09/2019 ...

Deux pour le prix d'un, c'est une affaire, n'est-ce pas ?

Bon, sachant que j'étais en voyage en Andalousie avec un Club de Marche ('L'écureuil" de Châtelet), je n'ai pas eu le loisir de regarder ces 2 courses.

Au vu des résultats et même s'il semble qu'il y ait eu du suspens pour la victoire à Misano, Fabio QUARTARARO ayant très longtemps tenu la dragée haute à Marc MARQUEZ, ce "dernier" a fini par être le "premier" !!

"Les premiers seront les derniers" disait "L'Autre", mais l'inverse est évidemment tout aussi vrai ;-)

Et donc, en Italie, à Misano, les 15 pilotes à prendre des points ont été :

  1. Marc MARQUEZ
  2. Fabio QUARTARARO
  3. Maverick VIÑALES
  4. Valentino ROSSI
  5. Franco MORBIDELLI
  6. Andrea DOVIZIOSO
  7. Pol ESPARGARO
  8. Joan MIR
  9. Jack MILLER
  10. Danilo PETRUCCI
  11. Johann ZARCO
  12. Aleix EXPARGARO
  13. Tito RABAT
  14. Jorge LORENZO
  15. Hyafiz SYARHIN

On applaudit les performances de Franco MORBIDELLI,  de Pol ESPARGARO ainsi que de Joan MIR.

On s'étonne du plus que relatif anonymat des Ducati d'usine et on ne comprend pas l'inexorable dégradation des prestations de Danilo PETRUCCI qui ne fait plus grand chose depuis sa victoire au Mugello.

Quant à Jorge LORENZO c'est carrément la descente aux enfers !

*

Quant au grand prix d'Aragon, voici le résultat "des courses" comme on dit lorsqu'on parle de chevaux :

  1. Marc MARQUEZ
  2. Andrea DOVIZIOSO
  3. Jack MILLER
  4. Maverick VIÑALES
  5. Fabio QUARTARARO
  6. Cal CRUTCHLOW
  7. Aleix ESPARGARO
  8. Valentino ROSSI
  9. Alex RINS
  10. Takaaki NAKAGAMI
  11. Andrea IANNONE
  12. Danilo PETRUCCI
  13. Miguel OLIVEIRA
  14. Joan MIR
  15. Tito RABAT

Valentino et Danilo dans les choux, retour des LCR, belles performances d'Aleix ESPARGARO et d'Andrea IANNONE : les Aprilia seraient-elle en train de sortir du tunnel ?

A noter que Johann ZARCO a été mis à pied par KTM.  C'est Mika KALLIO qui terminera la saison dans le team usine ...

Ne parlons pas de Jorge LORENZO qui continue de s'enfoncer ...

 

Au niveau des classements généraux, après 14 courses et alors qu'il en reste 5 à disputer :

 

- chez les pilotes :

  1. Marc MARQUEZ                              300
  2. Andrea DOVIZIOSO                        202
  3. Alex RINS                                          156
  4. Danilo PETRUCCI                             155
  5. Maverick VIÑALES                           147
  6. Valentino ROSSI                              137
  7. Fabio QUARTARARO                       123
  8. Jack MILLER                                      117

Les autres sont sous les 100 points !

 

- chez les constructeurs :

  1. HONDA                                             306
  2. DUCATI                                              241
  3. YAMAHA                                            228
  4. SUZUKI                                               181

- et chez les teams :

  1. DUCATI  Team                                      357
  2. REPSOL HONDA Team                        333
  3. Monster Energy YAMAHA  MotoGP  284
  4. Team SUZUKI  Ecstar                           204

Si Marc MARQUEZ gagne le prochain grand prix en Thaïlande ou s'il marque 2 points de plus qu'Andrea DOVIZIOSO, il sera champion du monde 2019 !

C'est comme si c'était fait ?  Sans doute ...

Quant aux autres, il n'y a que 39 points qui séparent le 3ème du 8ème, ce qui pourrait augurer de belles bagares dans l'arrière garde ...


Silverstone : 23-24-25/08/2019

Une fois n'est pas coutume, je me limiterai à reprendre la grille de départ pour la course de demain.

On a ainsi :

  1. Marc MARQUEZ (1'58.168)
  2. Valentino ROSSI (+ 0.428)
  3. Jack MILLER (+ 0.434)
  4. Fabio QUARTARARO (+ 0.444)
  5. Alex RINS (+ 0.502)
  6. Maverick VIÑALES (+ 0.594)
  7. Andrea DOVIZIOSO (+ 0.594)
  8. Franco MORBIDELLI (+ 0.928)
  9. Cal CRUTCHLOW (+ 1.075)
  10. Takaaki NAKAGAMI (1.259)
  11. Danilo PETRUCCI (+1.319)
  12. Aleix ESPARGARO (+1.452)
  13. Pol ESPARGARO
  14. Johann ZARCO
  15. Miguel OLIVEIRA
  16. Tito RABAT
  17. Andrea IANNONE
  18. Francesco BAGNAIA
  19. Sylvain GUINTOLI
  20. Hafizh SYARHIN
  21. Jorge LORENZO
  22. Karel ABRAHAM

J'ai bien entendu regardé les qualifs (Q1 et Q2)

Ce sont DOVIZIOSO et RINS qui ont fait les meilleurs temps en Q1.

Pour la Q2, à noter la chute de Cal CRUTCHLOW qui aurait pu espérer bien mieux devant son public.

Fabio QUARTARARO a eu un problème avec la 1ère machine lors du premier run de sorte qu'il est parti avec la N°2.  Cela lui a certainement coûté une place sur la 1ère ligne, voire la pole ...

MARQUEZ et ROSSI ont un peu joué "au chat et à la souris", Marc refusant de passer devant l'italien qui a dû "faire le job".  Cela n'empêche pas le vétéran de savourer pleinement cette deuxième place sur la grille de départ.

Il n'y était plus arrivé depuis le grand prix des Amériques, soit le samedi 13 avril 2019 !!

Horaires inhabituels pour les courses demain.

Si le Moto GP se déroulera comme d'habitude à 14h00, il sera précédé de la Moto 3 à 12h20 et suivi de la Moto 2 à 15h30.

La course !

Le fait majeur est juste là, devant vos yeux ...

RINS fait un travers au sortir du 1er virage du 1er tour, QUARTARARO surpris lâche les gaz, part en high-side et DOVIZIOSO qui est juste derrière ne peut éviter la Yamaha du jeune français.

Voilà qui n'arrange rien pour l'italien au Championnat puisqu'il ne marque aucun point.

Pour ce qui est de la course, au premier passage on avait MARQUEZ-ROSSI-RINS alors qu'au deuxième passage c'était MARQUEZ-RINS-ROSSI.

A partir de là, RINS a suivi MARQUEZ comme son ombre alors que ROSSI se faisait lentement mais inexorablement distancer jusqu'à se faire dépasser au 8ème tour par son équipier VIÑALES.  Ces positions ne changeront plus jusqu'au dernier virage où RINS a élargi pour mieux resserrer sa trajectoire et souffler la victoire à MARQUEZ pour 13 millièmes de seconde !!!!!!!

En fait, ce n'est pas tout-à-fait vrai, RINS est passé devant une première fois dans l'avant dernier tour mais quelques secondes seulement.

Et donc, Marc MARQUEZ se fait "avoir" pour la seconde fois consécutive dans le dernier virage, en Autriche par Andrea DOVIZIOSO et ici par Alex RINS : il doit ruminer un petit coup, non ?

 

Derrière ces quatre-là on a MORBIDELLI, CRUTCHLOW, PETRUCCI (très mal parti), MILLER, P. ESPARGARO, IANNONE, BAGNAIA, GUINTOLI, SYHARIN, LORENZO (!!!! mais qui revient de blessures ...) et ABRAHAM qui prend le dernier point.

A noter la "bévue" de ZARCO qui a fait l'intérieur à ... OLIVEIRA, autre pilote KTM, mais qui l'a emmené dans les graviers avec lui !  Je viens de lire que ça lui coûtera 3 places sur la grille de départ au prochain grand prix ...

A noter également, qu'à l'écoute des interviews post-course, ROSSI, CRUTCHLOW, MILLER et P. ESPARGARO, se sont plaints du grip de pneu arrière qui n'était pas le même qu'aux essais ...

Quid ?  Comment cela est-il possible ??

 

Au championnat, avec le zéro pointé d'Andrea DOVIZIOSO, Marc MARQUEZ prend définitivement (?) le large avec 78 points d'avance sur l'italien.

Avec cette magnifique victoire, Alex RINS (149 pts) devient 3ème avec 4 points d'avance sur Danilo PETRUCCI (145 pts).  Viennent ensuite Maverick VIÑALES avec 118 et Valentino ROSSI avec 116 points.  Puis encore, le trio Jack MILLER, Fabio QUARTARARO et Cal CRUTCHLOW.

 

Prochain grand prix à Misano le 15 septembre !

! Vamos !
! Vamos !

Spielberg : 9-10-11/08/2019

C'est donc reparti sur les chapeaux de roues avec, après la Tchéquie le week-end dernier, le Grand Prix d'Autriche, à Spielberg sur les terres de KTM par conséquent.

A ce stade, les motos oranges se sont effectivement fait remarquer.

En FP1, Johann ZARCO (Factory) a décroché le 8ème temps à 0.637 sec d'Andrea DOVIZIOSO alors que Miguel OLIVEIRA (Tech3) se classait 10ème à 0.891 sec.

En FP2, c'est le portugais qui obtenait le 6ème temps (!!) à seulement 0.410 sec de Marc MARQUEZ alors que Pol ESPARGARO (Factory) arrivait 10ème à 0.502 sec.

Pour ce qui est du classement en FP2, les dix premiers sont les suivants :

MARQUEZ, VIÑALES, NAKAGAMI, QUARTARARO, MILLER, OLIVEIRA, PETRUCCI, CRUTCHLOW, DOVIZIOSO et P. ESPARGARO.

Viennent ensuite ROSSI et RINS.

 

A noter :

  1. que Joan MIR ne courra pas pour cause de blessure
  2. que Jack MILLER n'a pas encore resigné avec Pramac Racing pour des raisons qui semblent échapper à tout le monde,  même dans les milieux autorisés.  Il se chuchote que Jorge LORENZO pourrait revenir chez Ducati par la petite porte mais ... personne n'y croit à cette rumeur !

FP3 : MARQUEZ, VIÑALES, DOVIZIOSO, PETRUCCI, QUARTARARO, ROSSI, MILLER, NAKAGAMI, RINS et P. ESPARGARO se qualifient pour la Q2.

 

FP4 : en condition "course", c'est VIÑALES qui fait le meilleur temps devant respectivement DOVIZIOSO, MARQUEZ, QUARTARARO, P. ESPARGARO, MILLER, PETRUCCI, RINS, OLIVEIRA, MORBIDELLI, BAGNAIA, IANNONE, NAKAGAMI, RABAT, CRUTCHLOW, ROSSI, ZARCO, BRADL, A. ESPARGARO, SYAHRIN et ABRAHAM.

Pour ce qui est des qualifications, ce sont Cal CRUTCHLOW et Francesco BAGNAIA qui prennent les 2 premières places pour se qualifier en Q2.

De la 13ème à la dernière position sur la grille on a donc : OLIVEIRA, MORBIDELLI, RABAT, ZARCO, ABRAHAM, IANNONE, A. ESPARGARO, SYAHRIN et BRADL (qui a rencontré un problème technique semble-t-il).

 

Quant au quart d'heure pour accroché les 12 premières place on a, faut-il le souligner, non, Marc MARQUEZ en pole avec + de 4 dixièmes d'avance sur QUARTARARO, puis viennent DOVIZIOSO, VIÑALES, BAGNAIA (!!), NAKAGAMI, RINS, MILLER, CRUTCHLOW, ROSSI, P. ESPARGARO et PETRUCCI qui a chuté.

Demain je ne m'endormirai pas devant l'écran dans la mesure où j'assiste à LA PERBAISIENNE ...

Le "Magnéto Serge" est programmé !!

La course !!

Et à la fin, c'est Marc MARQUEZ qui gagne toujours ...

 

Et bien PAS DU TOUT CETTE FOIS !

Notez, il n'est passé qu'à 213 millièmes de la victoire mais c'est le

F-A-N-T-A-S-T-I-Q-U-E Andrea DOVIZIOSO qui l'a coiffé sur le poteau !!

Et c'est bien fait !!

Spielberg était, est, et restera un an de plus le seul circuit où Marc MARQUEZ n'aura pas gagné.  Cela a dû lui rester en travers de la gorge car il pensait bien y parvenir jusqu'au dernier virage !

 

Et donc BRAVO à Andrea DOVIZIOSO et ... BRAVO aussi à BRAD BINDER en Moto2 qui ont battu les frères MARQUEZ.  En Moto3 c'est un "revenant", Romano FENATI qui empoche les 25 points de la victoire.

 

Pas de "marcha real" ce dimanche, c'est suffisamment rare pour être souligné, écrit en gras et en rouge, vous ne trouvez pas ?  N'est-ce pas !!

Pour ce qui est de la course en Moto GP, à part la fantastique passe d'armes entre DOVI et MARQUEZ, il ne s'est pas passé grand chose.

Crash entre CRUTCHLOW et P. ESPARGARO en tout début de course.

Excellent départ de Valentino ROSSI qui est rapidement devenu 4ème pour ensuite s'essoufler et terminer à cette position, talonné par son équipier Maverick VIÑALES ainsi qu'Alex RINS.

A noter l'excellente 8ème place de Miguel OLIVEIRA sur la KTM Tech 3 alors que Johann ZARCO sur la Factory termine 12ème.

Une "bombinette" est tombée hier : ZARCO et KTM ce sera terminé dès novembre cette année.  Le contrat de deux ans sera donc rompu et, à l'heure où je vous parle, on ne sait encore rien de l'avenir du "tricolore" comme aiment à le dire nos voisins français.

Pourtant, la plupart des drapeaux le sont ... tricolores je veux dire.

Allez savoir pourquoi : à la limite j'aurais compris "tricocoricolore", voyez ??

Et donc on a :

  • 1. DOVIZIOSO - 2. MARQUEZ - 3. QUARTARARO
  • 4. ROSSI - 5. VIÑALES - 6. RINS
  • 7. BAGNAIA (!!) - 8. OLIVEIRA - 9. PETRUCCI (insipide ce jour !?)
  • 10. MORBIDELLI - 11. NAKAGAMI - 12. ZARCO
  • 13. BRADL - 14. A. ESPARGARO - 15. ABRAHAM
  • 16. IANNONE (à 1 tour ...)

Le classement général :

  1. MARQUEZ              230
  2. DOVIZOSO             172
  3. PETRUCCI               136
  4. RINS                        124
  5. ROSSI                      103
  6. VIÑALES                  102
  7. QUARTARARO          92
  8. MILLER                      86
  9. CRUTCHLOW            78

Prochaine course à SILVERSTONE le 25 août ...


Brno : 2-3-4/08/2019

Finie la trêve estivale, nos fous du guidon sur leurs drôles de machines sont de retour en République Tchèque.  Nous les avons précédés pour chauffer la piste en fait, ah ah !!

Contrairement à l'habitude je vais faire court, sans doute tellement je suis "dégouté" par la supériorité insolente qu'affiche à nouveau Marc MARQUEZ dans la  discipline reine ...

Au point que c'est décidé : je ne renouvellerai pas mon abonnement à MotoGP.com l'an prochain et tant pis si je rate tous les épisodes intermédiaires relatifs aux essais, aux conférences de presse, etc.

Je m'en mordrai peut-être les doigts ...

Ouais, j'aviserai le moment venu !

 

Et donc, je relèverai les points suivants :

  1. les 2 KTM d'usine de ZARCO et P. ESPARGARO sont sorties en tête de la Q1 et ont ainsi pu participer à la Q2.  Ces deux-là étaient donc bien préparés car ils ont dû composer avec une piste qui avait été arrosée un peu avant la séance : ils savaient dès lors mieux que quiconque où il fallait placer les Michelin ...
  2. la grille de départ "insolite" ou presque avec, en pole, un MARQUEZ qui a mis 2.524 secondes en Q2 à MILLER, second sur la grille :
  • 1. MARQUEZ - 2. MILLER - 3. ZARCO
  • 4. DOVIZIOSO - 5. P. ESPARGARO - 6. RINS
  • 7. ROSSI - 8. PETRUCCI - 9. VIÑALES
  • 10. QUARTARARO - 11. CRUTCHLOW - 12 MORBIDELLI

Quant à la course, qui a commencé avec 35 minutes de retard pour que la piste s'assèche, elle fut incolore, inodore et insipide ou presque et réduite d'un tour, heureusement ai-je envie d'écrire ...

Voici le classement du jour :

  • 1. MARQUEZ - 2. DOVIZIOSO - 3. MILLER
  • 4. RINS - 5. CRUTCHLOW - 6. ROSSI
  • 7. QUARTARARO - 8. PETRUCCI - 9. NAKAGAMI
  • 10. VIÑALES - 11. P. ESPARGARO - 12. BAGNAIA
  • 13. OIVEIRA -14. ZARCO - 15. BRADL
  • 16. RABAT - 17. IANNONE - 18. A. ESPARGARO
  • 19. ABRAHAM - 20. GUINTOLI

MORBIDELLI et MIR se sont accrochés dans le 1er tour et SYAHRIN a abandonné.

A noter que BRADL remplace toujours LORENZO chez Repsol Honda.

Il se chuchote de + en + que le majorquin pourrait mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison du fait des trop nombreuses blessures qu'il a encourues depuis ses débuts ...

Au classement général, MARQUEZ creuse un peu plus encore l'écart sur tous ses "poursuivants" : 63 points sur DOVIZIOSO, 81 sur PETRUCCI, 96 sur RINS, 119 sur VIÑALES et 120 sur ROSSI !!!

Sans commentaires ...

MILLER a fait une très belle fin de course pour terminer 3ème devant RINS
MILLER a fait une très belle fin de course pour terminer 3ème devant RINS