Rimini et Emilie Romagne

13 et 20/09/2020

Rimini

Classement de la course

  1. MORBIDELLI
  2. BAGNAIA
  3. MIR
  4. ROSSI
  5. RINS
  6. VIÑALES
  7. DOVIZIOSO
  8. MILLER
  9. NAKAGAMI
  10. P. ESPARGARO
  11. OLIVEIRA
  12. BINDER

Emilie Romagne

Classement de la course

  1. VIÑALES
  2. MIR
  3. P. ESPARGARO
  4. QUARTARARO
  5. OLIVEIRA
  6. NAKAGAMI
  7. A. MARQUEZ
  8. DOVIZIOSO
  9. MORBIDELLI
  10. PETRUCCI
  11. ZARCO
  12. RINS
  13. SMITH

Podium RIMINI : Morbidelli, Bagnaia, Mir
Podium RIMINI : Morbidelli, Bagnaia, Mir

└Pour ce qui est de la course du 13, on retiendra la splendide 1ère victoire de Franco MORBIDELLI devant un non moins fantastique "Peco" BAGNAIA.

Très très dommage pour Valentino ROSSI qui était 3ème jusqu'à quelques virages de l'arrivée mais qui s'est fait soufflé sa place sur le podium par un Joan MIR qui a terminé la course à fond les manettes, déposant également son équipier Alex RINS.  Le "vieux" aurait obtenu le 200ème podium de sa longue carrière mais ça sera pour une prochaine fois !

 

La seconde course a ENFIN souri à Maverick VIÑALES, toujours en verve lors des qualifications mais ... rarement en course.

Notez que Francesco BAGNAIA était plus fort cette fois mais il a chuté à 7 tours de la fin je crois, laissant le champ libre à l'espagnol.

ROSSI n'a pas fait long feu : parti à la faute dès le début de la course au virage n°4, il est remonté en selle pour tester les nouveaux réglages mais il a été contraint à l'abandon.  Fabio QUARTARARO aurait pu prétendre à la 3ème marche du podium mais il a trop flirté avec les limites du circuit, les fameuses zones vertes, un peu comme les zones à basses émissions de nos villes polluées voyez, et s'est dès lors vu infligé une pénalité de 3 secondes qui l'a relégué à la 4ème place.  À noter les beaux progrès d'Alex MARQUEZ qui semble doucement prendre la mesure de l'indomptable Honda du HRC.

 

Au classement général du championnat du monde on a :

  1. Andrea DOVIZIOSO   - 84
  2. Fabio QUARTARARO - 83
  3. Maverick VIÑALES     - 83
  4. Joan MIR                      - 80
  5. Franco MORDIBELLI - 64
  6. Jack MILLER                - 64
  7. Takaaki NAKAGAMI  - 63
  8. Miguel OLIVEIRA        - 59
  9. Valentino ROSSI        - 58
  10. Pol ESPARGARO         - 57

On est à la mi-saison (7 grands prix sur 14 au programme) et, dans l'histoire du Moto GP,  on n'avait jamais vu aussi peu de points distribués par pilote et des écarts aussi réduits.  Bien malin sera celui qui désignera le champion cette année.

Ce qui est sûr c'est que les résultats blancs (cfr. ROSSI en Émilie Romagne) coûtent plus cher que jamais au classement !!

Pour ce qui est de Marc MARQUEZ, il semble que la blessure était plus sérieuse que diagnostiquée et que les deux interventions qu'il a subies n'ont pas été des réussites.  À ce jour, rien quant à son retour imminent aux affaires ...

 

Victoire de VIÑALES en Emilie Romagne
Victoire de VIÑALES en Emilie Romagne

Styrie (Autriche II) : 21-22/23/08/2020

Impasse sur les qualifications de vendredi et samedi pour cause de voyage à l'étranger : on ne peut pas être tofu et tout malin !!

Juste un truc : extrêmement content pour Miguel OLIVEIRA qui offre la deuxième victoire à KTM cette année.  Il "vole" la victoire à Jack MILLER et Pol ESPARGARO sur la ligne, alors qu'ils étaient trop occupés à se bagarrer juste devant lui dans le dernier virage !! 

 

Le classement de la course :

  1. Miguel OLIVEIRA
  2. Jack MILLER
  3. Pol ESPARGARO
  4. Joan MIR
  5. Andrea DOVIZIOSO
  6. Alex RINS
  7. Takaaki NAKAGAMI
  8. Brad BINDER
  9. Valentino ROSSI
  10. Iker LECUONA
  11. Danilo PETRUCCI
  12. Aleix ESPARGARO
  13. Fabio QUARTARARO
  14. Johann ZARCO
  15. Franco MORBIDELLI
  16. Alex MARQUEZ
  17. Cal CRUTCHLOW
  18. Stefan BRADL
  19. Bradley SMITH
  20. Michele PIRRO
  21. Tito RABAT

A noter l'absence de Maverick VIÑALES à l'arrivée : privé de freins en pleine ligne droite, il a sauté en bas de sa moto, cette dernière continuant sa course tout droit pour aller exploser dans les "air fences" .

Drapeau rouge et nouveau départ pour les 12 derniers tours.

Joan MIR dominait alors largement la première course, dommage pour lui qui est semble-t-il reparti avec son pneu avant fatigué ...

Les Yamaha n'étaient définitivement pas à la fête, cela en devient inquiétant.

 

Au classement du championnat du monde on a :

  1. Fabio QUARTARARO  70
  2. Andrea DOVIZIOSO    67
  3. Jack MILLER                 56
  4. Brad BINDER               49
  5. Maverick VIÑALES      48
  6. Takaaki NAKAGAMI    46
  7. Valentino ROSSI          45
  8. Joan MIR                       44
  9. Miguel OLIVEIRA         43

Comme on le voit, cela se resserre dans les rangs !!

Prochain rendez-vous dans 3 semaines à Misano.


Autriche : 14-15-16/08/2020

Les qualifications (Moto GP) :

  • 1. VIÑALES - 2. MILLER - 3. QUARTARARO
  • 4. DOVIZIOSO - 5. P. ESPARGARO - 6. MIR
  • 7. MORBIDELLI - 8. RINS - 9. ZARCO
  • 10. NAKAGAMI - 11. OLIVEIRA - 12. ROSSI
  • 13. PETRUCCI - 14. A. ESPARGARO - 15. CRUTCHLOW
  • 16. LECUONA - 17. BINDER - 18. A. MARQUEZ
  • 19. BRADL - 20. SMITH - 21. RABAT
  • 22. PIRRO

Johann ZARCO et Valentino ROSSI se sont qualifiés pour la Q2. 

A noter la colère de Danilo PETRUCCI à l'encontre d'Aleix ESPARGARO qui a pris la roue de ROSSI juste devant Danilo alors que celui-ci revenait très fort sur Valentino.  Il a certainement perdu sa place en Q2 à cause de l'espagnol et il lui a bien fait remarquer par un ostensible doigt d'honneur à son retour au stand !

A noter aussi que ROSSI n'a pas du tout profité de cette Q1 puisqu'il termine 12ème en Q2 !!

La course :

 

Énorme frayeur dans le 9ème tour lorsque Johann ZARCO et Franco MORBIDELLI, alors 8ème et 9ème derrière VIÑALES et ROSSI, s'accrochent dans la descente avant le virage N°3.

Les motos continuent leurs trajectoires, celle de MORBIDELLI passe à 280 km/h juste entre les deux Yamaha Factory, alors que la Ducati de ZARCO percute le mur, s'envole et passe si près du casque de Maverick qu'il en baisse la tête.  Pour le même prix, on avait 2 éclopés (ZARCO et MORBIDELLI) et probablement deux morts (VIÑALES et ROSSI) !!!

Le Dieu de la Moto en aura décidé autrement : un miracle s'est produit à Spielberg ce dimanche.

Voyez les images, elles parlent d'elles-mêmes :

L'affaire ne s'arrête pas là car certains voudraient que des sanctions tombent, notamment à l'égard de ZARCO qui se défend d'avoir fait quoi que ce soit de répréhensible.

Je ne polémiquerai pas et dirai qu'il s'agit sans doute juste d'un fait de course mais les conséquences auraient pu être tellement graves, qu'il faudrait peut-être désigner l'un ou l'autre responsable.  Certains n'hésitent pas à dire que c'est le CIRCUIT qui est dangereux : notre compatriote Xavier SIMEON ne comprend pas pourquoi on interdit les courses de Moto GP à Spa-Francorchamps alors qu'on les autorise à Spielberg ...

***

8 tours accomplis c'est moins que le 1/3 de la course (28tours prévus) et on prend un nouveau départ (procédure accélérée) pour les 20 tours restants.  Au moment du crash, les positions étaient les suivantes :

  • 1. P. ESPARGARO - 2. DOVIZIOSO - 3. MILLER
  • 4. MIR - 5. OLIVEIRA - 6. VIÑALES
  • 7. ROSSI - 8. MORDIBELLI - 9. ZARCO
  • 10. RINS - 11. BINDER - 12. A. ESPARGARO
  • 13. PETRUCCI
  • - ......... - 22. QUARTARARO

Ce "dernier" avait fait un tour dans le bac à sable lors de la première "session" suite à des problèmes de freins et repartait ainsi bon dernier alors que, bien évidemment, MORBIDELLI et ZARCO ne prenaient pas le départ. 

 

La course s'est passée sans histoire ... ou presque !

Pol ESPARGARO a progressivement perdu du terrain : dépassé par MILLER, puis par DOVIZIOSO et ensuite par RINS, il accumulait les erreurs et à un moment rejoint par Miguel OLIVEIRA et après une énième erreur de trajectoire de la part de l'espagnol, le portugais est venu le faucher au détour d'un virage ...

La faute à personne je crois mais l'espagnol n'a pas daigné jeter un regard au portugais et, là aussi, ça ne sent pas bon.

Perso, je ne polémiquerai pas, gna gna gna, mais étant donné que je n'apprécie pas outre mesure Pol, je considère que Miguel n'y est pour rien et qu'il s'agit bien là d'un fait de course !!  Je ne sais pas pourquoi mais, plus tard, on l'a vu donner un grand coup de botte dans son box, peut-être que Popol a porté plainte contre lui.  Affaire à suivre !

Entre charentaises, je crains que le HRC n'ait pas misé sur le bon cheval en se payant les services de Pol ESPARGARO l'an prochain au  côté de Marc MARQUEZ.  Je dis ça ...

Que dire encore ?

- que RINS, auteur d'une belle remontée, a fini par chuté alors qu'il était 3ème, puis 2ème puis ... 1er !

- que VIÑALES a été victime de problèmes d'embrayage pendant 3 ou 4 tours, ce qui explique sa "dégringolada".

- que QUARTARARO, à l'inverse, se paie une splendide remontada puisqu'il termine 8ème !

 

Il ne me reste plus qu'à rappeler le classement de la course :

  • 1. DOVIZIOSO - 2. MIR - 3. MILLER
  • 4. BINDER - 5. ROSSI - 6. NAKAGAMI
  • 7. PETRUCCI - 8. QUARTARARO - 9. LECUONA
  • 10. VIÑALES - 11. A. ESPARGARO - 12. PIRRO
  • 13. SMITH - 14. A. MARQUEZ - 15. CRUTCHLOW
  • 16. RABAT - 17. BRADL

Pour la petite histoire, Ducati tardant à resigner DOVIZIOSO pour 2021, celui-ci avait signifié la veille ou l'avant-veille de ... sa victoire, qu'il quittait les Rouges !  Alors ?  Info, Intox ??  Reviendra-t-il sur sa décision ???  Ducati lui offrira-t-il un chèque digne de son rang ????  Wait and see !!

En attendant, si on sait que MILLER débarquera pour sûr dans le team usine, pour remplacer DOVIZIOSO on parle déjà de BAGNAIA, ZARCO, LORENZO (et oui !) mais il ne faut pas oublier la génération montante venant de la Moto 2 ...

 

Au classement général :

  1. QUARTARARO   67
  2. DOVIZIOSO        56
  3. VIÑALES              48
  4. BINDER               41
  5. ROSSI                  38
  6. NAKAGAMI         37
  7. MILLER                36

La suite dès la semaine prochaine !!

La moto de MORBIDELLI arrive fond de balle entre VIÑALES et ROSSI
La moto de MORBIDELLI arrive fond de balle entre VIÑALES et ROSSI

Brno : 07-08-09/08/2020

Les qualifications (Moto GP) :

  • 1. ZARCO - 2. QUARTARARO - 3. MORBIDELLI
  • 4. A. ESPARGARO - 5. VIÑALES - 6. P. ESPARGARO
  • 7. BINDER - 8. PETRUCCI - 9. MIR
  • 10. ROSSI - 11. RINS - 12. CRUTCHLOW
  • 13. OLIVEIRA - 14. MILLER - 15. RABAT
  • 16. LECUONA - 17. NAKAGAMI - 18. DOVIZIOSO
  • 19. SMITH - 20. BRADL - 21. MARQUEZ

Très étonnant de retrouver Johann ZARCO en pôle et des gars comme MILLER et, pire encore, DOVIZIOSO, en 14ème et 18ème position !

Un circuit pour les Ducati semble-t-il mais encore faut-il avoir du grip pour faire parler la puissance des moteurs desmo ...

Cela n'est apparemment pas le cas du millésime 2020 par rapport à celui de l'an dernier qui se défend mieux.  PETRUCCI sauve un peu les meubles, sans plus !

Énorme bravo à ZARCO donc ainsi qu'à Aleix ESPARGARO qui place son Aprilia en 2ème ligne et Brad BINDER qui hisse la KTM juste derrière celle de Pol ESPARGARO.  Ce dernier aurait même pu finir sur la 1ère ligne n'était un bref passage sur une zone verte et un temps annulé. Cette mésaventure est arrivée également à NAKAGAMI en Q1 sinon il passait en Q2 au détriment de BINDER.

On pourrait avoir une course intéressante demain car le rythme est "relativement" lent et les stratégies pourraient voir certains en tirer profit.

***

La course :

  • 1. BINDER - 2. MORBIDELLI - 3. ZARCO
  • 4. RINS - 5. ROSSI - 6. OLIVEIRA
  • 7. QUARTARARO - 8. NAKAGAMI - 9. MILLER
  • 10. A. ESPARGARO - 11. DOVIZIOSO - 12. PETRUCCI
  • 13. CRUTCHLOW - 14. VIÑALES - 15. A. MARQUEZ
  • 16. RABAT - 17. SMITH - 18. BRADL
  • Non classés : LECUONA, P. ESPARGARO, MIR

Un tiercé inédit que personne n'a probablement trouvé.
Qui aurait cru que Brad BINDER allait gagner, que Johann ZARCO, malgré sa pole, arriverait sur le podium, rejoint par Franco MORBIDELLI dont c'est le premier en Moto GP ??

Personne, c'est sûr !

Et les Ducati officielles à la ramasse ?  Personne non plus !!

Et un Fabio QUARTARARO en demi-teinte ??  Pas plus !!!

Et que dire de la contre-performance de Maverick VIÑALES ??? Impensable.

Une drôle d'année que cette année.

Avec un Marc MARQUEZ encore absent pour les 2 prochains rendez-vous en Autriche, "tout le monde" a sa chance cette année et la régularité sera la clé du succès.

 

Pour le coup, énorme bravo à Brad BINDER, le rookie (!!), qui remporte là une splendide victoire.  Bravo tout aussi énorme à Johann ZARCO qui prouve qu'il est un grand champion et qui, malgré une pénalité injuste consécutive à un contact avec Pol ESPARGARO, a défendu sa place sur le podium malgré aussi un Alex RINS devenu insistant dans les derniers tours.

Bravo aussi à Valentino ROSSI, auteur d'une belle remontée, à Miguel OLIVEIRA qui confirme  combien la KTM devient compétitive et à Takaaki NAKAGAMI qui est pratiquement le seul pourvoyeur de gros points à la firme Honda, 4ème au classement constructeur à ce stade de la saison, derrière Yamaha, KTM (!!) et Ducati et talonné par Suzuki.

 

Le team Petronas Yamaha SRT est loin devant le team officiel Yamaha, suivi par le Red Bull KTM Factory et le Ducati Team.

 

Prochain rendez-vous en Autriche les 14-15 et 16 août. 


03/08/2020

Marc MARQUEZ se fait réopérer, la plaque installée ayant subi quelques dommages, probablement suite au "stress" provoqué par les brefs essais de samedi et/ou par une rééducation trop intensive ...

Sa présence à Brnôôôôôôôôôôôô semble définitivement compromise !

Voir l'article sur MotoGP.com


Jerez (Andalousie) : 24-25-26/07/2020

Qui sait ce que Valentino a dit à Fabio !
Qui sait ce que Valentino a dit à Fabio !

Le résultat de la course :

  • 1. QUARTARARO - 2. VINALES - 3. ROSSI
  • 4. NAKAGAMI - 5. MIR - 6. DOVIZIOSO
  • 7. P. ESPARGARO - 8. A. MARQUEZ - 9. ZARCO
  • 10. RINS - 11. RABAT - 12. SMITH
  • 13. CRUTCHLOW

Les faits marquants :

  • Marc MARQUEZ n'a pas couru : il est venu sur le circuit jeudi, deux jours seulement après la pose de la plaque dans son humérus, il a essayé de rouler samedi et, comme il l'a dit et redit, il a écouté son corps qui lui disait de renoncer.   Sage décision même si certains prédisent déjà que pour le championnat c'est plié pour lui l  Il faut dire que louper deux courses sur 13 avec des concurrents qui ne chôment pas dont un Fabio qui a déjà 50 points d'avance sur lui, c'est clair que ça va être difficile.  Mais sait-on jamais !  D'ailleurs, on annonce déjà une quatorzième épreuve du 20 au 22 novembre ...
  • Valentino ROSSI a semble-t-il travaillé différemment ce week-end, ce qui lui a été profitable tout du long.  Il doit "un peu" sa place sur le podium à quelques défaillances techniques chez ses concurrents avec un moteur Ducati qui est parti en fumée pour Francesco BAGNAIA, un moment 2ème de la course, et une panne encore inexpliquée de la Yamaha SRT de Franco MORBIDELLI qui le suivait de près, la même panne qu'aurait subie Valentino ROSSI le week-end dernier.  Y aurait-il du souci à se faire chez les Yamaha ?  Les moteurs sont partis au Japon pour examen et il semble qu'ils aient déjà une petite idée quant au problème.  Attention toutefois au gel des moteurs !
  • Les Ducati "privées" se sont montrées plus en verve que celles d'usine mais à l'arrivée entre l'abandon de BAGNAIA et la chute de MILLER, les pilotes Pramac ne marquent aucun point.  Quant à PETRUCCI il continue à décevoir pendant que DOVIZIOSO limite les dégâts.
  • Fabio QUARTARARO est parti en pole, il a fait le hole-shot et il a pris le large sans jamais être inquiété : deuxième victoire pour le prodige français qui semble être sur une autre planète en ce début de championnat.  N'oublions pas Maverick VIÑALES qui continue de confirmer et qui est là en embuscade.  Un meilleur départ et il pouvait prétendre à mieux encore.  Il faut dire qu'en début de course il commet pas mal d'erreurs.  Il semble ne pas réussir à dompter la M1 lorsque le réservoir est plein : vieille histoire ...

Au classement général, on a :

  1. Fabio QUARTARARO  - 50 points
  2. Maverick VIÑALES      - 40
  3. Andrea DOVIZIOSO    - 26
  4. Takaaki NAKAGAMI    - 19
  5. Pol ESPARGARO          - 19
  6. Valentino ROSSI          - 16
  7. Jack MILLER                  - 13
  8. Alex MARQUEZ            - 12
  9. Johann ZARCO             - 12
  10. Joan MIR                        - 11

Prochain grand prix à Brnôôôôôôôôôôôôôôôôôôô  le 9 août !!

 


Jerez : 17-18-19/07/2020

Le résultat de la course :

  • 1. QUARTARARO - 2. VIÑALES - 3. DOVIZIOSO
  • 4. MILLER - 5. MORBIDELLI - 6. P. ESPARGARO
  • 7. BAGNAIA - 8. OLIVEIRA - 9. PETRUCCI
  • 10. NAKAGAMI - 11. ZARCO - 12. A. MARQUEZ
  • 13. BINDER - 14. RABAT - 15. SMITH

Les faits marquants :

  • grand show de Marc MARQUEZ qui se retrouve à 200 km/h dans les graviers et qui en sort magistralement pour se retrouver en 18ème position.  Une remontada de folie, il est troisième mais ne s'en contente pas : son pneu à l'agonie le lâche et après un violent high-side il se retrouve définitivement au tapis : zéro points
  • mauvais départ mais course parfaite de Fabio QUARTARARO qui remporte ENFIN son premier grand prix après un départ en pole position.
  • Andrea DOVIZIOSO en mauvaise posture tout au long du week-end sauve encore une fois les meubles en décrochant un podium pendant que Maverick VIÑALES confirme de plus en plus ...
  • belle course de Jack MILLER, de Franco MORBIDELLI et des autres Pol ESPARGARO, Francesco BAGNAIA et Miguel OLIVEIRA
  • Danilo PETRUCCI est probablement déjà "démob" lui qui sera chez KTM Tech3 l'an prochain, remplacé par Jack MILLER au sein du team officiel ...
  • Valentino ROSSI, jamais dans le coup ce week-end, abandonne sur problème mécanique (un voyant rouge s'est allumé au tableau de bord).  Il semble que les YAMAHA aient un problème dont il va falloir trouver rapidement la cause ...

Sinon, extrême plaisir de revoir tous ces gars mouiller leurs cuirs pour nous offrir le plus beau des spectacles !!!

Rentré hier soir d'un mini-trip de 5 jours dans le Cotentin, je ne me suis intéressé qu'aux qualifications Moto GP cet après-midi.

La grille de départ demain ?  Y a qu'à demander :

  • 1. F. QUARTARARO - 2. M. VIÑALEZ - 3. M. MARQUEZ
  • 4. F. BAGNAIA - 5. J. MILLER - 6. C. CRUTCHLOW
  • 7. P. ESPARGARO - 8. A. DOVIZIOSO - 9. A. RINS
  • 10. F. MORBIDELLI - 11. V. ROSSI - 12. J. MIR
  • 13. B. BINDER - 14. D. PETRUCCI - 15. T. NAKAGAMI
  • 16. A. ESPARGARO - 17. M. OLIVEIRA - 18. B. SMITH
  • 19. T. RABAT - 20. J. ZARCO - 21. A. MARQUEZ
  • 22. I. LECUONA

Rendez-vous demain, aux heures habituelles pour les courses !!


Nouveau calendrier des épreuves !!!

... et mis à jour ce 14 juin 2020 !!

Le texte du 12 mars n'est bien entendu plus d'actualité.

Reste le lien vers le calendrier qui, lui, est mis à jour en permanence sur le site de MotoGP.com.

Ainsi donc, ce 14 juin 2020 on voit que 13 courses sont au programme avec des évènements qui se suivent parfois sur le même circuit à intervalle d'une semaine.
Les "hostilités" commenceront le 19 juillet en Espagne. 

13 courses sont ainsi confirmées en Europe.

 

4 autres courses pourraient s'ajouter au calendrier aux Etats-Unis, en Argentine, en Thaïlande et en Malaisie ...

 

Il n'y a plus qu'à attendre !!


Mis en ligne ce 12 mars 2020 ...

... il tient compte des modifications consécutives aux divers reports des grands prix des Amériques, de Thaïlande et d'Argentine !!

Voici donc LE NOUVEAU CALENDRIER qui comporte bien 20 rendez-vous.

Au jour d'aujourd'hui (11/04/2020), les Grand Prix d'Espagne (Jerez), de France, d'Italie au Mugello ainsi que de Catalogne sont en "TBD", sans doute "To be Discussed" ou "To be delayed !ou ... Deleted !?!?

Au 18/04, on apprend que le Sachsenring est également reporté (21/06)

Celui d'Assen, juste la semaine d'après, subira plus que probablement le même sort !

La question de l'annulation pure et simple du Championnat 2020 se pose !!

Comme vous le savez déjà certainement, la catégorie reine n'en vivra que 19 (au maximum) dans la mesure où elle était absente au Qatar.
Les Moto3 et Moto2 étaient par contre présentent dans l'émirat. 

Je reviendrai probablement sur l'évènement avec quelques commentaires et les classements complets, histoire de citer au moins une fois les noms de tous ces pilotes ... qui feront peut-être les champions de demain ou après-demain !!!