Bikersland METTET

J'ai acheté le billet sur Internet.  Valable pour le samedi ET le dimanche, j'avais projeté d'y aller les deux jours.  La neige étant annoncée pour samedi et un temps froid mais sec le dimanche, j'avais envisagé d'y aller le samedi en voiture pour "prendre la température" sous le grand chapiteau et faire une visite façon Salon. puis d'y retourner le dimanche pour effectuer l'un ou l'autre essai.  L'album ci-dessus comporte les photos que j'ai faites le samedi 17.  J'y suis allé vers 15h15 et suis resté jusqu'à la fermeture, soit 18 heures.

J'ai garé la voiture le long de la route puis je suis passé à la caisse pour remettre mon ticket d'entrée que j'avais imprimé la veille.  En échange on a mis un bracelet en papier autour de mon poignet droit, un pass valable pour les 2 jours.  J'ai fait un petit tour au pas de course à l'extérieur mais le vent était très piquant et je me suis dépêché de me glisser sous le chapiteau.  Au passage j'ai remarqué qu'une quarantaine de motos étaient rangées dans le parking leur réservé, une quarantaine de courageux ayant ainsi bravé les éléments.

Je n'étais là que depuis quelques minutes lorsque j'ai croisé l'ami Philippe, connu du milieu comme "Monsieur Moto" mais, chut, il n'en tire aucune gloire.  Il était du voyage en Sardaigne (2012) et plus récemment en Toscane en même temps que moi.

Il était accompagné par son grand fils et nous avons bavardé bien longtemps.  J'ai appris qu'il avait abandonné sa GS, "vieille" de 3 ans et demi, pour jeter son dévolu sur une ... GS Adventure qu'il devrait recevoir incessamment : une question de confort de position apparemment !

 

J'avance un peu, je croise Françoise, l'épouse de Claude BAILLEUX, ancien concessionnaire TRIUMPH.  C'est reparti pour une longue bavette que j'interromps finalement en lui promettant que je passerai saluer son mari au stand HUSQVARNA un peu plus tard ...

 

J'en profite enfin pour faire mes premières photos.  Je m'arrête au stand INDIAN d'abord puis chez BENELLI où je tourne autour de la nouvelle Leoncino sur laquelle je grimpe, exhorté par un vendeur dynamique certes, mais qui ne connait pas trop le produit ... Elle est affichée à 5.999 € avec une version "trail" (?), plus scrambler que trail d'ailleurs, à 6.399 €

On tourne ensuite autour de cette "fameuse" TRK 502, croisement improbable entre une GS et une Multistrada, dotée d'un 500 cc fort d'une cinquantaine de chevaux.  Je vous en ai déjà parlé dans le blog Skynet et je ne reviendrai par conséquent pas dessus. Deux versions : la "normale" et la "X" qui s'en distingue par des jantes à rayons, un pot d'échappement en position haute, une selle à 84 cm de hauteur plutôt que 80 et une roue avant de 19" au lieu de 17" : on est respectivement à 6.399 et 6.999 €.  On est aussi à 235 kgs "en état de marche" ce qui me semble rédhibitoire !!

Un essai est possible chez "Hors Piste" à Péronnes-les-Binche.

Ils représentent aussi les marques Aprilia, MV Agusta, Bimota, Moto Guzzi et ... Royal Enfield.  Il y a un tour à faire là-bas !!

J'ai continué jusqu'à arriver au stand SUZUKI où je prenais position devant une GSX-S 750 Evo rouge et noire pour lui tirer le portrait lorsque j'entendis : "Ne rêve pas Alberto !"

C'était l'ami Xavier C., celui-là même avec lequel j'avais essayé la BMW 1200 RS à Bruxelles !

"Re"bavette, avec l'Autriche comme principal sujet, ce pays étant normalement notre prochaine destination de voyage avec EUROPAMOTO ...

Apparemment l'ami est intéressé par l'acquisition d'une remorque sur laquelle mettre sa moto, histoire de partir en vacances avec la famille mais, une fois sur place, de se la jouer en solo sur les lacets des Dolomites ...

On se penche donc sur les remorques dont une à 635 € et une autre, "pliante", qui peut donc avantageusement se ranger le long d'un mur pour ceux qui ont peu de place dans leur garage, mais dont on n'a pas vu le prix.  Elle ne nous inspirait pas confiance : vous imaginez que, sur un cassis ou dos d'âne, elle se replie toute seule avec la moto à l'intérieur dedans, là dites donc ?  Elle est très certainement "étudiée pour" comme dirait Fernand RAYNAUD !!  Mais bon, on est anxieux ou on ne l'est pas ;-)

Juste à côté il y avait le stand ROYAL ENFIELD.  On s'est un peu penché sur la toute nouvelle Himalayan.  Si elle semble destinée à l'aventure au long cours on ne peut s'empêcher de s'interroger sur cette puissance dérisoire (dans les 28 chevaux par là pour son mono de 400cc) pour un poids conséquent, noblesse des matériaux oblige !!  Pourquoi ne pas avoir recyclé le 500cc de la GT, fort de près de 50 chevaux ??  Seule consolation, un prix plancher (?) de +/- 4.500 €.  A côté il y avait une "Classic" équipée d'un side-car qui attirait autrement l'oeil par ses très belles couleurs et finitions, notamment le jerrycan tout inox qui pourrait contenir de l'essence certes mais aussi, que sais-je, de la soupe ou du ... chai !!

J'ai salué Xavier et j'ai continué ma "route".  Comme promis j'ai rejoint le stand HUSQVARNA pour saluer Mr BAILLEUX.  Le fils a repris les affaires en se limitant aux motos de cross.

La marque suédoise se lançant dans les "routières" avec ses Vitpilen et Svartpilen (401 et 701), il y vient également, par la force des choses.  Si la base mécanique et technique vient en droite ligne des KTM, 390 et 690 pour la circonstance, l'accastillage sort directement du crayon d'un designer scandinave : autant dire que la mine devait être bien usée et qu'il n'avait pas de taille à portée de main tant le dessin est minimaliste ;-)

Cela se vendra-t-il ou pas ?  That's the question !!

Surprise sur le stand du concessionnaire CASU où des KAWASAKI côtoient des HONDA. C'est que depuis le 1er janvier 2018, la concession de Cuesmes (Mons) distribue les 2 marques alors qu'à Mont-sur-Marchienne, seule la marque Honda est disponible ...

Deuxième surprise, celle de rencontrer sur le stand l'ex-vendeur qui officiait par intermittence chez Performance Bike.

La KAWASAKI Versys 650, dans cette livrée vert § noir est très réussie à mon humble avis.  Cette excellente machine, proposée à 8.049 €, est assurément à prendre en compte lors du choix.  En voilà encore une qui mériterait un essai, pfffffff !

Quant à la HONDA Africa Twin, autant dire qu'elle devient incontournable pour tout qui a un penchant pour les trails.  La version Adventure Sports pousse le bouchon un peu plus loin encore ... 

Il me suffit d'appeler Gregory pour réserver un essai ! 

Traversée de l'allée centrale pour atteindre la ZONE ROUGE, concessionnaire YAMAHA situé à Andenne, Rue de Velaine 164.

Il y a des affaires à faire chez les nippons avec une MT-07 Tracer à 7.660 € au lieu de 8.595 €.  Je n'ai pas vu si cela concernait des modèles 2017.

Par contre pour ce qui est de la MT-09 Tracer à 9.799 € au lieu de 10.995 € il s'agit bien de modèles 2017, ceci s'expliquant par l'arrivée du modèle 2018 amélioré et accompagné d'une déclinaison GT !  A noter qu'il y a déjà des promos sur ces nouveaux modèles ...

 

Plus loin, un "préparateur" présentait des BMW, une  R Nine T ainsi qu'une R 1200 GS, toutes deux agrémentées de divers accessoires ou de stripings colorés.  Elles en deviennent presque belles ;-)

 

Plus loin encore, quelques MOTO GUZZI, une Roamer et des V7 III flanquées de quelques beaux scooters PIAGGIO, étaient là pour rappeler combien le charme italien peut encore opérer aux yeux de certain(e)s.

 

Personne sur le stand de la Mertens Riding School au moment où je suis passé devant.  Juste en face, celui de MOTO 80.  Il y avait une hôtesse qui m'a demandé d'attendre "le responsable".  Il m'a confirmé que le Club avait bien annulé le stage de maîtrise prévu ce jour-là à Nivelles.  Par contre, les "Portes Ouvertes" prévues l'après-midi avaient été maintenues.  Quant à la "Wallançonne" prévue le dimanche 18 elle a été reportée au 25 mars ...  Sur le stand du magazine belge trônait une HARLEY DAVIDSON  largement customisée et des consoles SONY Play Station 4 étaient à disposition pour tester de nouveaux jeux ...

Stand ZELOS : un des sponsors et organisateurs du Bikersland.

Les Black Knights est le nom de l’équipe nationale formée par Zelos pour emmener nos meilleurs pilotes moto belges en vitesse pure au plus haut niveau.

Il y a bien entendu Xavier SIMEON qui a débarqué cette année en Moto GP dans l'équipe Reale AVINTIA Racing.  Livio LOI officie, lui, en Moto3 dans le même team AVINTIA et on a aussi le petit dernier, Barry BALTUS, qui, à  13 ans, fait pas mal d'étincelles. En 2018, il sera engagé en championnat du monde Junior CEV Moto3 . Il participera également à la Red Bull MotoGP Rookies Cup. Un programme chargé pour le plus jeune des Black Knights mais qui lui permettra de se battre avec les meilleurs. Enfin, Sasha DE VITS, fraichement intégré au sein des Black Knights, est reconduit cette saison en Red Bull MotoGP Rookies Cup.

Il participera également au CEV Moto 3 au sein du team Kiefer Racing.

Puisqu'on est sur les machines de course, il est normal de rebondir sur ce qui se fait sans doute de mieux en matière d'hyper-sportive.  A côté du stand Zelos trônait cette splendide PANIGALE V4 S de chez DUCâââââââTI.  Il y avait aussi des Multistrada ainsi qu'une Scrambler, de sacrés machines dans leur genre, aussi impressionnantes pour les unes que sympa pour les autres.

Je n'ai pas vu "la patronne" de la concession de Sambreville, sinon j'aurais été lui faire un petit coucou en lui rappelant que j'avais essayé une Multi 950 en août dernier et qu'elle m'avait fait forte impression ...

La moto, pas la patronne ...

Quoique ...

0J'ai gardé ... les meilleurs pour la fin : les frères VAN LOO et la marque TRIUMPH ;-)

Bon, je n'ai pas détaillé les machines présentes parce que ... je les connais pratiquement par coeur.  J'ai juste enfoncé le clou en me plaignant de ne pas avoir pu essayer une Tiger 800 XRx 2018 lors de leurs P.O. la semaine précédente !  J'ai bien vu l'embarras dans la moue de Didier mais, une fois encore, c'est l'importateur qui fait un peu ce qu'il veut.  Ce n'est que partie remise et puis, de toute façon, si j'ai essayé quelques machines dans ma carrière de motard, je n'ai essayé ni la SUZUKI Freewind, ni la SUZUKI V-Strom 650, ni même la TRIUMPH Tiger 800 avant de les acheter ...

On m'a offert le café, on s'est dit "A la prochaine" et avant de quitter les lieux j'ai poussé une pointe jusqu'au grand écran suspendu au bout du chapiteau.

BINGO ! 

Il diffusait les dernières minutes des essais qualificatifs du Moto GP au Qatar.  La grille s'est décidée, comme souvent, au tout dernier tour lancé, le chronomètre affichant "00.00.00" remaining !

Mais ... ceci est un autre sujet dont vous pourriez trouver quelque développement dans une autre rubrique, sur ce même site !!

Avant de quitter définitivement les lieux, je suis passé à nouveau au stand du concessionnaire chez lequel je m'étais inscrit pour un essai le lendemain à 15h30 et auquel j'aurais voulu poser une question pratique mais ... il n'y avait plus personne à qui parler, hélas.

Alors, essai ou pas essai le dimanche 18 ?  Et quel modèle ??

J'attends vos commentaires ... désespérément !!


Note du 31/03/2018 : Essai pas essai ??

Pas d'essai et le modèle n'était autre que la BMW R 1200 GS !
C'est la deuxième fois que je loupe l'essai de cette "Volkswagen" de la moto : la moto du peuple, voyez ;-)

La première fois c'était au Soul Fuel Event de Francorchamps il y a 2 ou 3 ans : j'étais inscrit, je suis arrivé presque en retard et me suis laissé entrainer dans la foule des motards qui attendaient "la parade" autour du circuit.  Raté !

Cette fois, c'est le froid et le fait de n'avoir pas eu la confirmation qu'une version basse était disponible ...  Raté !!

La prochaine fois sera la bonne !!

Je viens de demander une offre chez Louyet ...

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Alberto (mercredi, 21 mars 2018 11:44)

    Non, ce n'est pas un jeu concours et il n'y a rien à gagner : ceci pour répondre aux innombrables demandes reçues ;-)

  • #2

    alain (jeudi, 22 mars 2018 09:38)

    essaie de te souvenir de celle qui ta donné la banane et je crois que c'est la multistrada 950 , l'idée de changer est là et elle fait son petit chemin , en moto il n'y a pas ou peu d'achat raison c'est souvent un coup de coeur ...