YAMAHA Niken

Je commence l'article par un copié/collé de ce que j'écrivais en novembre 2017 (sur l'ancien blog)  concernant cet engin présenté au salon EICMA de Milan :

 

EICyaMAha !!

La marque aux trois diapasons, la la la, vaut bien une note pour elle toute seule.
A la limite UN SEUL modèle présenté par l'autre maison de Hamamatsu (?) vaut bien une note à lui tout seul, non ?

Je vous avoue qu'au début j'ai cru à une blague. Puis j'ai regardé le calendrier et j'ai vu que le 1er avril était passé depuis belle burette. Ensuite j'ai cru à un proto, un de ces protos issus du génie débridé d'ingénieurs en manque de reconnaissance, des protos qui restent dans les cartons en attendant des jours meilleurs ... ou pas !

 

Et bien là, non ! L'engin n'est pas une maquette en plâtre ou en plasticine, et même qu'il roule vraiment, avec le même 3 cylindres de 847 cc et 115 chevaux qui équipe la gamme des MT-09 ... Et même qu'il porte un nom bien à lui : Niken qu'ils l'ont baptisé chez les bleus. "Niken" se traduirait semble-t-il par "Deux lames" ou "Deux sabres" et de faire un parallèle avec un skieur bien calé sur ses deux ... skis, traçant parfaitement sa voie dans la poudreuse ... En fait de poudreuse, on se demande quand même s'ils n'en ont pas sniffé une ligne ou deux avant de lancer le projet mais ... que soit !!

 

Alors nous voilà devant cet engin d'un autre temps, probablement en avance sur son temps d'ailleurs, bien que des 3 roues motorisés ça n'a, dans l'absolu, rien de révolutionnaire en soi, à la base, voyez ?
Quelques marques distribuant des scooters y sont venues depuis un certain temps déjà, Yamaha n'étant d'ailleurs pas en reste avec son Tricity. Et donc, pourquoi ne pas transposer ce principe à des motos, des vraies pour qu'elles acquièrent une stabilité équivalente à celle d'une voiture, ou presque, le plaisir de pouvoir encore incliner l'engin dans les virages restant toujours d'actualité : le meilleur des deux mondes en quelque sorte. Les acheteurs potentiels de motos "évoluent", la moto est de plus en plus vue comme un moyen de locomotion, un facteur de Mobilité avec un grand "M" plutôt que comme un jouet destiné au seul plaisir ...
Et dans cette vague là, pas encore déferlante heureusement (ou pas), un tel engin se justifie probablement.
Voyez comme je pèse mes mots ? Je ne veux pas passer pour un vieux réac, comprenez ça ?

 

Et donc, on a affaire à quoi en définitive ? Base mécanique de MT-09, 115 chevaux et 3 roues, ça on le sait déjà.
Quelques chiffres : longueur 2150 mm, largeur 885 mm, hauteur 1250 mm, hauteur de selle 820 mm, empattement 1510 mm, poids tous pleins faits 263 kg, capacité essence 18 litres, pneus 2x 120/70 R15 + 1x 190/55 R17, écartement roues Av 410 mm, prise d'angle maximum 45° !

On voit déjà mieux où l'on se situe.

 

Quelques réflexions : on reste dans une largeur normale et donc on pourra continuer à se faufiler, on se fout ENFIN de la hauteur de selle, elle prend 50 kilos par rapport à la Tracer 900 mais on nous annonce une répartition 50/50 une fois le pilote installé, de par la configuration on aurait pu soupçonner un réservoir plus volumineux mais la préhension de l'engin aurait sans doute été différente.
Elle sera disponible au cours du second semestre 2018 et son prix, annoncé comme "abordable" n'est pas encore connu.
Voilà, voilà : si cet engin "marche" on criera au génie, si ça fait un flop tout le monde se targuera de l'avoir prédit ;-)

Certains "mauvais esprits" pourraient voir dans cet engin, la préfiguration de ce qu'il pourrait devenir si on poussait le concept un peu plus loin, voyez plutôt :

Pfffff, paaaaaaaaaaaaaaas bien !!

 

Voici également les commentaires de l'époque :

A noter que cet engin n'est pas une surprise pour tout le monde car il a déjà été dévoilé en 2014 à Cologne sous le nom de 01Gen puis rebaptisé MWT-9 l'année suivante au Tokyo Motor Show ...

 

Écrit par : Alberto | 10/11/2017

 

 

L'engin "back to the future" n'est autre qu'une Messerschmitt KR200 Kabineroller (1953-1964) dont le poids (certes à vide) ne dépassait pas les 240 kilos ...

 

Écrit par : Alberto | 10/11/2017

 

 

Yamaha a souvent lancé des modèles originaux, parfois avec succès et en avance sur son temps (comme la TDM) mais parfois aussi des échecs (la 1000GTS avec un train avant précurseur du Telelever, mais lourde et chère, la Bulldog avec son cardan mais trop peu puissante...). Wait and see

 

Écrit par : ds | 10/11/2017

 

 

"Chi ama crede !"

Écrit par : Alberto | 10/11/2017

 

 

********

Et donc, voilà pour "le passé".

Quelques précisions ...
D'abord, le prix, fixé à 14.999 €.

Une YAMAHA MT-09 vaut 9.699 €, une Tracer 900 est à 10.999 €, la 900 GT valant 12.499 € .

Cela ne sert à rien de la comparer avec une autre machine, rien d'équivalent n'existant sur le marché !

C'est d'ailleurs là un de ses problèmes : inclassable !  Pas une GT, pas un trail, pas un roadster, pas une sportive, pas DU TOUT une "vintage" ...

On aime coller une étiquette aux choses et là c'est impossible !

Autre chose : je vous disais que la hauteur de selle n'avait PLUS d'importance.  Et bien, je me trompais.  Il n'y a pas, comme dans les scooters à 3 roues, un blocage des parallélogrammes qui permet de rester bien droit au feu par exemple : il faut sortir la jambe à l'arrêt à défaut de quoi, on tombe !  Dommage ...

Le cadre aussi : il est bien différent de celui de la MT-09.  Du bon vieil acier a été utilisé pour la partie avant, la boucle arrière restant en aluminium.

Bon, trêve de blabla, voici ce qu'en disent les pros :

 

- une vidéo par Moto Magasine

 

Je pensais mettre d'autres liens mais, finalement, celui-ci est bien suffisant avec une conclusion particulièrement intelligente !!

 

Et donc, je vous disais qu'un de mes amis motards a eu le privilège d'être invité pour l'essai du Niken et, comme il s'est épanché sur Fb au sujet de cet évènement, je pense pouvoir copier/coller les extraits de conversations que nous avons eues.  S'il n'est pas d'accord, il peut laisser un commentaire ci-dessous et j'effacerai ...

 

"Purée... que cela pousse un moteur de MT-09.
Ce jour béni, j'en ai testé un, pour moi l'engin qui en était équipé n'est pas une moto, celui-ci offre le plaisir d'une moto, des sensations de moto GP je pense, la sécurité d'une Opel Speedster. (Désolé je n'ai pas testé mieux). Un engin de Ouf. Et je le veux. Madame n'est pas contre. Je dois juste convaincre St-Nicolas. Merci Yamaha."

 

 

"Les 45° d'angle c'est la limite des tiges sous les repose-pieds... Le Niken penche plus en usant ces pièces. Bluffant dans les ronds-points en dévers, je te défie de le faire en Tiger..." [NDLR : je ne suis pas partant ... de pluie !]

 

 

"Ici le Niken a la largeur d'une moto, gros avantage par rapport au Can Am qui lui implique d'avoir la place comme pour une voiture...quasi. Pour moi seul défaut du Yamaha c'est son poids... obligé de bien faire attention de ne pas devoir le reculer si tu es seul, 263kg c'est pour les bûcherons, pas pour les utilisateurs de bics 😋" [NDLR : là, c'est pas gentil mais bon ...]

 

 

"Franchement, pour la conso, en roulant comme des malades, accélérations de dingue pour tenter de faire décrocher l'arrière, des 9000tours et parfois au rupteur, je m'attendais à du 8 litres et bien non, moyenne 5.5. Soit bien mieux que de nombreuses motos. Je pense qu'en respectant le code de la route + 20 elle doit être entre 4.5 et 5 litres. Chapeau"

 

 

"C'est à tester, je ne voulais pas y croire non plus. Nous avons utilisé des chemins de remembrement, poussière, terre, graviers, des routes pavées en très mauvais état. Tu te sens en sécurité c'est incroyable, tu as un freinage d'enfer malgré le poids, tu repousses tes limites très loin je pense.

Le souci c'est le jour où tu vas dépasser les limites de l'engin, cela fera très mal vu la vitesse où cela se produira. J'ai retrouvé le plaisir de reprendre les virages que j'avais avec ma speedster quand je jouais avec les motards dans la vallée du Samson ..."

 

Outre le fait qu'on ne sait pas "bloquer" le balancier à l'arrêt, on peut regretter le manque de protection (bulle inexistante) et peut-être l'entrainement par chaîne doublé de l'absence de béquille centrale ...

Enfin, il faudra penser à multiplier les coloris car, pour l'instant et sauf erreur, il n'existe qu'en noir ...

 

A essayer avant de parler donc !!

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Francois (jeudi, 23 août 2018 11:26)

    De face, ça me fait penser à un Transformer...