"2ème" page : LA MARCHE !!

La 1ère page est pleine : 200 éléments maximum.

Il fallait en éliminer pour charger de nouveaux albums d'où l'idée (géniale, n'est-ce pas ?) de créer une seconde deuxième page !


03/11/2019 : ADEPS Couillet !

Encore une de faite !

J'ai vu quelques marcheurs passer dans ma rue en cette fin de matinée.

J'ai vérifié qu'il y avait une marche ADEPS au départ de Couillet et je l'avais "pré-programmée" si vous voyez ce que je veux dire.  Cela dépendait ET de l'envie, ET de la météo du jour : je fonctionne comme ça, à l'envie, à l'instinct, à l'impro, et je n'ai pas eu à m'en plaindre jusqu'à présent ce qui prouve que le jugement est bon au départ ;-)

Et donc, vers 14h45 par là, j'ai tapé un œil dehors et j'ai vu que le soleil essayait désespérément de percer la grosse couverture nuageuse : c'était un signe évident !

Ni une ni deux, j'ai chaussé les bottines de marche, enfilé le plastic à l'effigie du club des Écureuils de Châtelet, attrapé au vol (?) le bâton Quechua Forclaz 500, sorti la Jetta du fiston du garage et j'ai parcouru les 3.8 km qui me séparaient du point de départ, tout ça en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire et vous pour le lire !!

Vu l'heure et mon rythme, je n'ai pas tenté le diable en choisissant la distance intermédiaire de 10 bornes.

J'ai lancé la Polar mpokora430 et suis parti, bille en tête .

 

Les premiers kilomètres étaient très urbains.  Pas grand chose à se mettre sous les yeux qui vaille la peine.

Heureusement, après quelque temps, le parcours s'enfonçait dans les bois et pas n'importe quels bois, puisqu'ils constituent le "poumon vert" de Charleroi, un peu comme la forêt amazonienne, toute proportion gardée bien entendu, forêt grâce à laquelle toute notre planète respire !

 

Il empruntait une des balades fléchées d'ailleurs (la verte en l'occurrence, alors qu'il y a une rouge également) mais, heureusement, il s'en écartait rapidement pour y revenir ensuite, créant chez l'habitué que je suis, un agréable sentiment de surprise !

Et de fait, je suis finalement passé "dans ma rue" et juste devant chez moi.

Comique !

 

Il me restait alors un peu plus de 3 kilomètres pour boucler le circuit.

Je n'ai pas hésité.  J'ai continué !  De toute façon, il fallait récupérer la voiture, garée devant le cimetière ...

Les derniers kilomètres étaient plutôt "hard" avec un tracé qui n'arrêtait pas de grimper, plus ou moins abruptement.  J'ai essayé de garder le rythme mais j'avoue que j'ai un peu souffert sur la fin.  Entre la transpiration dessous les vêtements et la pluie par dessus, j'ai pris une espèce de sorte de chaud/froid qui n'a pas  été pour arranger un rhume que je trimballe depuis une dizaine de jour.

Et ce n'est pas la taille de la grande haie de hêtres pourpres, entreprise hier et terminée aujourd'hui, entre soleil et pluie, qui va arranger les choses.

Bah, je rentrerai un "billet de malade" à mon boss s'il échet ;-)

 

L'important c'est le sentiment du devoir accompli et du job bien fait, n'est-il pas ?  Et à ce point de vue là, je suis comblé ;-)

 

Quelques chiffres : 1h48 de marche, une distance de 10,31 km, une fréquence cardiaque moyenne de 125 bpm avec un maximum de 142 bpm, 939 kcal et 27% de graisses brûlées, une vitesse moyenne de 5.7 km/h avec un maxima de 12,7 km/h, un dénivelé + de 200m et un - de 245m, une cadence moyenne de 63 pas/min avec un maximum de 112 pas/min !

Plus de 51 minutes avec des bpm entre 110 et 126,  51 autres minutes avec des bpm entre 127 et 141 et 2min15 au delà de 141 ...

En fait il n'y a que 3min11 pendant lesquelles j'ai marché "cool" !!

 

"Allure soutenue sur une longue séance !  Vous avez amélioré capacité, aérobie, vitesse et capacité à supporter un effort intense sur la durée.  Cette séance a aussi amélioré votre résistance à l'effort."

 

Voilà bien une saine façon ... d'essayer de garder la forme, n'est-il pas ?

En évitant, autant que faire se peu, les médicaments, qui sont la porte ouverte à toutes les fenêtres comme dirait "Gad El Hamlet", pour autant que l'expression soit bien de son cru, that's the question !

*

Commentaires: 3
  • #3

    Isabelle (mercredi, 06 novembre 2019 20:53)

    Caro Alberto,
    Si c'est un plaisir pour toi de recevoir ce type de commentaire (je regrette sincèrement que tu n'en reçoives pas plus), sois assuré que c'est du pur bonheur pour moi de lire tes comptes-rendus et d'admirer tes photos.
    C'est à chaque fois pour moi un moment de détente et de sourire.
    Et je n'hésiterai certainement pas à te poster d'autres commentaires puisque tu sembles les apprécier !
    A très bientôt...

  • #2

    Alberto (mercredi, 06 novembre 2019 20:28)

    Quelle joie, quel plaisir, de recevoir ce genre de commentaire, un bijou de syntaxe, de réflexion, de bienveillance, le tout avec une plume qui a trempé dans le cœur.
    Merci pour celui-ci et pour tous les autres aussi.
    Au plaisir de te revoir.

  • #1

    Isabelle (mercredi, 06 novembre 2019 07:33)

    Que ce soit une sortie « préprogrammée » ou improvisée,
    Que ce soit une marche ADEPS ou une balade dans tes quartiers,
    Que ce soit seul ou « bien » accompagné,
    Que ce soit sous un soleil de plomb qui nuit, sous la pluie qui fuit ou sous la lune qui luit,
    Bouger, marcher ou encore, en eau tiède nager,
    Prendre certains risques en affrontant divers dangers,
    Ventiler le corps et l’esprit en admirant tout ce qu’il y a sous ton nez,
    Immortaliser toutes les beautés en prenant de superbes clichés,
    Publier sur ton blog de brefs ou de longs résumés (ça rime mieux que « comptes rendus »),
    Ce n’est que du bonheur pour TOI qui est un jeune retraité,
    Qui vit à 100 km/heure toute l’année !
    Plus vite, NON, car tu mettrais ta VIE en danger,
    Et cela je ne peux même pas l’imaginer,
    Que du contraire, je souhaite t’en dissuader,
    Pense à ceux et celles qui sont au quotidien à tes côtés !
    Prudence, encore prudence et toujours prudence,
    Sera le maître-mot d’une belle et longue VIE toute en cadence !

Taille de la haie de hêtres pourpres : du hêtre certes mais du boulot quand même !
Taille de la haie de hêtres pourpres : du hêtre certes mais du boulot quand même !

31/10/2019 : marche de décrassage "nocturne" !

Bon, ce n'est pas la meilleure façon de combler une carence en vitamines D, mais ça décrasse malgré tout, et voilà !!

Et puis, trop de soleil ... nuit !!!


26/10/2019 : FFBMP Mont-sur-Marchienne

Une marche fédérale au départ de la S.R.P.A. (Société Royale Protectrice des Animaux).

J'avais en tête de faire 16 km.

Ma Douce envisageait plutôt 6 et de m'attendre pour que je termine ... mes 11 km, distance que j'avais dès lors choisie pour qu'elle ne m'attende pas trop longtemps !

Au final on a fait les 11 bornes ensemble !! 

On a le don de l'improvisation dans la famille ...

 

Au départ, on a rencontré Jean-François et Sabine (des "Traine-savates") ainsi que Maryse des "Godasses de Fraire" ainsi que d'autres encore.

Au premier contrôle (après 2.9 km), dans le Petit Bois de Mont-sur-Marchienne, on est tombé sur un ancien collègue de ma Douce.  Avec un petit comité de bénévoles, il s'occupe d'entretenir ce petit bois qui en a bien besoin, les dépôts clandestins n'y étant pas rares.

C'est fou comme les gens sont dégueulasses : il ne se passe pas dix mètres sans qu'on voit des canettes et autres détritus joncher le sol et cela, même en rase campagne. 

Au contrôle n°2, après 6.7 kilomètres, c'est un autre gars qui avait la "parlante" qui nous a entretenu du fléchage et là aussi de l'incivisme général.

Au bout du compte on a fait les presque 11 bornes en près de 3 heures.

Par chance il faisait beau et la marche s'est transformée en balade.

Tout est bon à prendre me direz-vous et vous n'aurez pas tort !!

*

Commentaires: 1
  • #1

    Isabelle (lundi, 28 octobre 2019 08:57)

    L'improvisation est probablement un des remèdes contre la monotonie ...


13/10/2019 : ADEPS Châtelet

Athénée Royal Pierre Paulus de Châtelet
Athénée Royal Pierre Paulus de Châtelet

Un mois et demi sans vraiment marcher, sauf à visiter les merveilles de l'Andalousie à pas d'homme ... âgé et là, coup sur coup, deux marches en deux jours.  Parti avec ma Douce et avec comme objectif un sage "5 km" suivi d'une visite chez la "mère-en-loi", suivant traduction littérale de l'anglais, on a finalement attaqué une marche de 10 kilomètres.

Il faut dire que les gars à l'accueil nous l'ont vivement conseillé et ont bien vendu la marchandise.

Le "5" ne permettait même pas de sortir de la ville qu'il fallait déjà y revenir, le "10" était plus boisé, plus champêtre, et le dénivelé n'était que de +/- 110 mètres.  Ma Douce s'est donc laissée convaincre, ce que je n'aurais probablement pas su faire !  Pour finir de la convaincre d'ailleurs, ils nous ont indiqué un petit raccourci au niveau de la station-service Scipioni, sur la Rue de Namur, qui permettait de gagner 1 petit kilomètre !

 

La promenade s'est passée sans histoire, avec encore et toujours de beaux coins à découvrir ou redécouvrir sous une autre lumière, d'autres couleurs, l'automne apportant sa palette si chaleureuse.  Et de chaleur il était question puisqu'on a atteint une douceur estivale de 23 degrés Celsius ...

On était d'ailleurs suréquipés pour la circonstance, même si le vent soufflait fort par moment !

 

On a essayé de prévenir B-M de notre retard mais n'y sommes pas parvenus.  Elle était donc inquiète lorsque nous sommes arrivés avec près d'une heure de retard !

Vite rassurée, on est entré dans le vif du sujet avec des zakouskis et des côtes d'agneau panées : "Delicious indeed !!"

*

Et un PS à nouveau : à une époque (+/- 1974 ?) il y avait l'Athénée Royal de Châtelet et le Lycée Royal de Châtelet, distants d'un kilomètre à vol d'oiseau, l'un accueillant les garçons et l'autre les filles, car la mixité n'existait pas.

C'est en 1974 qu'elle est arrivée si j'ai bonne mémoire, peut-être en même temps que le "Rénové" comme on l'appelait.

Et à l'Athénée il y avait ... UNE SEULE fille à l'époque où j'ai terminé mes humanités.

Aujourd'hui, les deux établissements subsistent avec l'Athénée Royal Pierre Paulus et ... l'athénée Royal René Magritte.

Garçons d'un côté et ... pipelettes de l'autre ?? 

*

Commentaires: 1
  • #1

    Isabelle (lundi, 14 octobre 2019 12:21)

    Caro Alberto,
    Surtout ne t'arrête pas ! Continue sur ta lancée, seul, avec ta Douce et/ou d'autres marcheurs. Tu constateras très vite les effets bénéfiques d'une activité "plus-que-parfaite", tant pour ton coeur d'athlète novice que pour ta tête et ton corps de jeune retraité !
    En outre, si après l'effort arrive le réconfort de pouvoir mettre les pieds sous la table pour déguster un bon repas en charmante compagnie, que demander de plus ?


12/10/2019 : FFBMP Fosses-la-Ville

Un bon bain ... de nature !!
Un bon bain ... de nature !!

Voilà donc pourquoi je suis un peu plus fatigué que d'habitude : cela faisait un mois et demi que je ne marchais plus à "bon rythme".  Ce ne sont pas les vacances en Andalousie et encore moins celles passées en Occitanie qui ont été propices à la marche avec un grand "M".

Par ailleurs, et là il va sans doute falloir veiller au grain, j'ai de nouveau le "secundus" en souffrance ;-)

La faute à quoi ?  La bottine, la chaussette ??  Rien n'a changé à ce niveau-là.   Sauf peut-être l'usure de l'une ou l'autre.

Une faiblesse nouvelle ???  Il faut dire que l'âge n'aidant pas, on s'en découvre si pas quotidiennement du moins régulièrement !  Il faut impérativement essayer de garder la forme et aussi de prendre soin de soi, égoïstement !

 

Alors que j'étais parti pour me taper un "20 bornes", j'ai été surpris de voir que la fourchette passait de 12 à 25, sans distance intermédiaire.

Me suis tâté et j'ai choisi la douzaine qui faisait officiellement 11,400 km.

"Libre à vous de faire ensuite les 4 ou les 6 pour compléter"  m'a dit la préposée.  Certes ! me suis-je dis dans mon for intérieur.

Ainsi donc, je suis parti vers 12h45, à un rythme intermédiaire, avec pour tout potage, 2 petites pommes et une bouteille d'eau dans la besace.

 

Le parcours était intéressant, pas urbain pour un sous et pas trop dénivelé.

Je l'ai bouclé en un peu moins de 2 heures et n'ai donc battu aucun record de vitesse.  Finalement, les records c'est bon pour les athlètes n'est-il pas ?

Retour à l'accueil, section "Arrivée" et récupération du carnet avec l'estampille ad hoc.

 

Je regagne la voiture et, après réflexion et conciliabule avec mon smartphone, me ravise : je retourne à l'accueil section "Départ" et signe pour une rallonge de 4 bornes.  Si elle était 3x plus courte, la surprise est venue de son dénivelé, plus abrupt, qui m'a mis de nouveau à l'épreuve.  Ceci explique sans doute la fréquence cardiaque à 148 comme maximum.

Autre donnée chiffrée au passage : 26.974 pas, qui sont pour partie dus à des travaux que je qualifierai de domestiques car effectués à la maison...

Lorsque je suis revenu à l'accueil, on m'a demandé : "Et cette fois, vous repartez pour combien ? "

You know what ??  J'ai hésité à en refaire 6.

 

Oui mais non, je vous fait marcher !!

*

P.S. : j'allais oublier de vous parler de ma visite à "L'Atelier Motocycliste" (pas de site mais une page Fb).

En fait, je suis passé devant comme d'autres fois, mais là, j'ai fait demi-tour pour en savoir plus.  Alors que je prenais quelques photos de l'extérieur, un gars a ouvert la porte et m'a demandé si je voulais une carte de visite.

Du coup je suis entré, il m'a donné la carte et m'a fait visiter les lieux : très très sympa de sa part !

Ils méritent le détour, les lieux : il y a un "Self garage" qui, comme son nom l'indique, met à disposition des ponts et tout l'outillage pour du "do-it-yourself" qui peut être précédé (ou pas) de conseils avisés de leur part moyennant une petite rétribution.

Il y a une grande salle pleine de motos +/- récentes qui ... leurs appartiennent et qui sont à vendre (ou pas). 

Il y a enfin un second atelier occupé par une autre structure-société ("PRECIMOTOR") qui ne fait que dans la rectification de moteurs (du tracteur au  50 cm3) avec un nombre impressionnant de machines toutes spécialisées dans l'une ou l'autre tâche dont celle ... d'auner des cylindres par exemple si j'ai tout bien compris. 

++++++++++++++++++++++++++++++

Commentaires: 1
  • #1

    Isabelle (lundi, 14 octobre 2019 08:01)

    Mais quelle excellente idée de prendre soin de soi en faisant une activité physique quelque peu intense car si les travaux domestiques occupent le quotidien, ils n'aident pas particulièrement à garder la grande forme.
    Dès lors, je ne peux que t'encourager à garder cette belle volonté - malgré les douleurs secondaires qui peuvent survenir à tout âge - en parcourant des kilomètres dans nos belles contrées. Il n'y a qu'à regarder les beaux clichés souvenirs ...
    Et ce, d'autant plus, lorsque la météo clémente est de la partie.

    Pour ce qui est des "records", tu peux laisser cela aux grands athlètes, le principal étant que tu sois content de tes prouesses !

    Bonne continuation à TOI ...


25/08/2019 : ADEPS Gougnies

Vendredi on a reçu à la maison deux couples de marcheurs avec lesquels nous avons sympathisé au Pays Basque ...

Les maris, Claude et Philippe, (Marie-Louise et Chantale avec un -e- étant leurs divines épouses) sont coutumiers de marches, l'un jusqu'à 30 bornes, l'autre 30, 42, 50 voire 100 km quand l'occasion se présente.

Perso, à part une toute première marche en 2007 dont mes guiboles se souviennent encore, lors de laquelle j'avais tenté d'emblée les 20 kilomètres, je n'en avais plus effectuées "d'aussi longues", à mon humble niveau évidemment.

 

Titillé par les performances de ces deux acolytes, j'ai pris la décision +/- ferme samedi soir d'essayer "une 20 kilomètres" ce dimanche.

C'était bien évidemment sans ma Douce et Ferme à la fois ;-) qui se limite idéalement à 7 ou 8 kilomètres, avec un maximum absolu de 10.

 

Je me suis donc levé (relativement) tôt, 8 heures je crois, j'ai pris mon sac à dos Queshua dans lequel j'ai mis une pomme, un couteau, une serviette et deux bouteilles d'eau plate de 0.5 L.

J'ai levé le camp à 9 heures et j'ai démarré la marche vers 9h25.  

La distance exacte était de 19km800 d'après le préposé aux inscriptions.

Je suis donc parti avec un peu d'appréhension sur le tracé d'abord commun aux 5, 10 et 20 mais "franc battant" quand même histoire de tenir une moyenne respectable !

Sur les 4-5 premiers kilomètres j'ai fait un "+30" qui correspond au nombre de "marcheurs" dépassés.  Il faut dire qu'à l'ADEPS, contrairement à la F.F.B.M.P., on a souvent des familles qui viennent là pour s'aérer et qui ne recherchent pas la performance ;-)

Plus tard vint la bifurcation : 10 tout droit, 20 à droite avec un sentier grimpant dans le bois.

J'ai hésité : les guiboles me poussaient à aller tout droit alors que le "cœur" me disait d'affronter la difficulté.

N'écoutant que mon cœur, ce qu'on devrait toujours faire, cela dit entre parenthèses sans que ça n'enlève aucunement son importance à la phrase, je suis parti à droite : j'ai "coupé" tout en rallongeant par le bois comme je l'indique en commentaire d'une photo ...

A partir de là je n'ai pratiquement plus vu âme qui vive.  J'ai marché pendant de longs kilomètres et je commençais à être accablé par la chaleur.

Heureusement :

  1. j'avais pris DEUX tee-shirts et du coup j'en ai utilisé un comme couvre-chef (voir la photo !) ;
  2. j'ai rattrapé deux marcheuses auxquelles j'ai demandé si elles n'avaient pas un paquet de mouchoirs à me ... vendre.  Sans trop négocier, j'ai obtenu qu'elles me l'offre avec, en prime, un beau sourire de leur part.

J'ai donc continué en m'épongeant une première fois.

Arrivé au 12ème kilomètre et demi, j'ai commencé à sentir que j'arrivais aux limites que je m'étais fixées jusque là mais ... tout se passait toujours bien.

C'est entre le 14ème et le 16-17ème que je me suis demandé ce que je foutais là mais ... côté pieds, genoux, hanches, rien à signaler, ça tenait toujours debout !

Après ça, j'ai rejoint le parcours des 5 et des 10 et ça m'a boosté à nouveau pour faire monter mon compteur "+".  Je crois qu'au décompte final, sans dénombrer les enfants en très bas âge et les animaux de compagnie, j'ai atteint le nombre de "+77", soixante-dix-sept pour nos amis français ;-)

 

Je vous avoue que j'étais très content de moi.

A l'analyse de la POLAR 430, avec un parcours de 19km830 en 3h18'31, j'arrive à une belle moyenne de 6,54 km/heure, arrêts photos compris. 

Pour ce qui est du pouls, on a près de 36 minutes au delà de 142 pulsations/ minute avec un pic à 154, et plus d'1heure 35 entre 127 et 141 pulsations : c'est dire l'effort fourni.

Et au final, je me sens presque parfaitement bien n'était une petite blessure au "secundus"; l'orteil qui est juste à côté du gros ou hallux !!

 

Enchanté d'avoir réussi le challenge "haut la main" et au pied levé, hé hé hé !

Voilà qui me fait une belle jambe me direz-vous ?  Et vous aurez raison.

*

Commentaires: 1
  • #1

    Isabelle (lundi, 26 août 2019 08:14)

    Tu peux être fier de toi et de ta performance qui plus est sous un soleil de plomb. Tu t'es lancé un défi, que tu as remporté haut la main, en affrontant la difficulté. Tu as bien fait ! D'autant que tes guibolles ont encore la jeunesse de ton coeur ...
    A refaire donc tant que la belle saison s'y prête ! Ta tête, ton corps et ton coeur t'en seront éternellement reconnaissants.
    Et pour la petite blessure au "secundus", un gros bisou de ta Douce et dans quelques jours, tout sera oublié !


22/08/2019 : marche d'entrainement MARIEMONT

Cela faisait un moment que je ne marchais plus.  Entendons-nous, j'ai continué à me porter sur mes deux jambes et à "me déplacer avec".

Mais plus de marches avec un grand "M" avec l'Adeps ou la FFBMP ou, comme aujourd'hui, d'entrainement avec les membres du club ...

Autant dire que cela m'a fait grand bien.

La météo était avec nous.

L'ambiance était au beau fixe et les conversations ont fusé.
Car il faut savoir que lors de ce type de marche, si on a le choix entre 5 ou 10 bornes, on reste "groupir" tout au long du parcours avec des "capitaines" de route qui ouvrent et ferment le peloton.

Cliquez sur la photo SVP
Cliquez sur la photo SVP

C'est ainsi qu'en cours de balade avec un "L", comme dans ... salade par exemple, ou malade, autre exemple qui me vient à l'esprit, on a abordé quelques sujets au hasard des  rangs formés et des conversations :

- l'abattage d'arbre, conséquence  d'attaques des scolytes;

- la santé et de la manière de la conserver (nan, c'est pas le travail qui y contribue !) en écoutant son corps (et pas celui de la compagne ou du compagnon, quoique ...)

- les vélos électriques, avec des propos dithyrambiques au point qu'ils m'ont (presque) convaincu d'au moins en essayer un;

-  d'autres sujets encore mais on en restera là pour le coup.

Ceci pour dire que lorsqu'on se rencontre entre "gens d'un certain âge", on a tellement d'expériences de vie ainsi réunies à partager, que c'est en général extrêmement enrichissant !

En fin de balade (10.4 km à +/- 5km/h de moyenne, arrêts compris),  j'ai préféré m'éclipser car sinon, c'eut été la porte ouverte à toutes les fenêtres comme dit Gad, à savoir une première tournée, puis une deuxième, puis une troisième, etc.

Étant dans une phase d'amaigrissement (presque inespérée au point que j'en reviens à mon poids d'avant mariage !) autant essayer de rester dans cette spirale...

***

Commentaires: 5
  • #5

    Alberto (dimanche, 25 août 2019 00:29)

    Ah ah ! Lorsque j'ai vu le nom de la brasserie, j'ai pensé : "la bien nommée" !

  • #4

    Dominique (vendredi, 23 août 2019 13:04)

    Eh oui, je lis tous tes comptes-rendus (aie pluriel d'un mot composé); et donc détail amusant, je te cite "lorsqu'on se rencontre entre "gens d'un certain âge", il me semble avoir vu une photo avec en arrière-plan la brasserie des ruines. :)

  • #3

    Isabelle (vendredi, 23 août 2019 08:14)

    En effet, il n'y a pas de mal à se faire du bien ! Et moi qui suis probablement plus exigeante (avec "EA"), je ne dirais pas "même un peu" mais plutôt "BEAUCOUP" !
    Et puis, si tu veux varier les plaisirs, n'hésite pas à grimper sur un autre engin à deux roues (je suppose que ta Tracer aura toujours ta préférence !) : le vélo électrique ! Il a aussi ses avantages ... A toi de le découvrir, si l'homme retraité que tu es (petit/grand veinard !), a encore du temps à perdre ou à prendre !

  • #2

    Alberto (jeudi, 22 août 2019 22:34)

    Disons que je suis "lancé" depuis fin 2007 ! Depuis la retraite (11/2017) j'ai bien entendu plus d'opportunités pour participer à des marches mais je pourrais certainement faire plus (de kilomètres) et mieux (en forçant l'allure par exemple).
    Reste que je prends ce qui vient, si ça vient et quand ça vient, et que j'en profite pleinement.
    Il n'y a pas de mal à se faire du bien, même un peu :-)

  • #1

    Isabelle (jeudi, 22 août 2019 21:37)

    Au vu de ton compte-rendu et des photos qui l'illustrent, tu as pris de bonnes résolutions en te remettant à la marche.
    Que du bon ! Tant pour les jeunes qui ne bougent plus leurs fesses devant leur écran, que pour les gens d'un certain âge qui refusent de laisser raidir tous leurs muscles par manque d'activité.
    De plus, les paysages sont divers et variés, le soleil au rendez-vous, et les autres marcheurs d'agréable compagnie. Et finalement, l'élimination des mauvaises graisses, sans trop d'efforts !
    Bravo donc ... Continue sur ta lancée.


18/07/2019 : marche d'entrainement GOUGNIES

Organisée et encadrée par Angelo, alias "Gilou" et Christian, elle comportait 2 tracés comme d'habitude : 5 et 10 kilomètres.

RAS : on a fait ça "tranquille" en un peu moins de 2 heures et dix minutes.

Cette fois, ma Douce m'y a déposé pendant qu'elle se mettait en quête d'Innovations (voyez ?) et elle est venue me rechercher pile poil au retour, ce qui fait que je n'ai pas "pu" boire le coup avec les copains ...

Après ça, on a fait une visite surprise à belle-maman avec une tarte aux fraises sous le bras ... Ouais, mais nan, c'est pas "Glouk"  !

Petite séance improvisée de jardinage tant le terrain est envahi par les mauvaises herbes et, pire encore, les ronces !

Je n'ai pas regardé à la dépense d'énergie hier !


07/07/2019 : ADEPS Hanzinne

Qui sait ?  C'est peut-être un "pottok" ?
Qui sait ? C'est peut-être un "pottok" ?

J'y étais plutôt tôt, par rapport à l'habitude en fait, car sur place avant dix heures du matin !!  J'y ai retrouvé Philippe G. avec lequel j'ai un peu discuté avant de prendre la route : un 10 km de 10.300 mètres exactement.

Comme j'étais seul j'ai essayé de mettre le "grand braquet", toute proportion gardée bien entendu ^^  et, d'après la Polar, j'ai tenu un 6,4 km/h de moyenne pour une durée de 1 heure 37.  J'ai couru à 2 ou 3 reprises mais une centaine de foulées à chaque fois, tout au plus.  Pour ce qui est du rythme cardiaque, on a 34 minutes avec de 111 à 125 pulsations/minute et 7 minutes au delà de 125, lors de petites "courses" je présume.

A ces heures-là, on voit pas mal de monde sur les chemins !

A l'arrivée, Philippe G. était toujours là (!) et avait été rejoint par son épouse, Chantale avec un "e", ainsi que Mimi et Claude et ça s'est terminé autour d'un verre qu'on m'a offert : merci les amis !

J'ai ensuite vu Santa et Jean-Claude également et on s'est promis de se réunir autour d'un BBQ 1 2 C 4 !!


04/07/2019 : marche d'entrainement avec "L'Ecureuil de Châtelet".

Départ à Erpion avec 2 parcours, 5 et 10 km, avec une trentaine de participants par groupe.

A noter que si, en principe, les marches d'entrainement sont réservées "aux membres du club en règle de cotisation", il semble que la plupart des clubs ouvrent maintenant leurs portes à TOUTES CELLES et CEUX qui ont envie de marcher !  En tout cas, la présidente de notre club, Marianne HODY, est ouvertement allée dans ce sens !!.

On est parti du snack "Iwago 66" à Erpion et on a fait une belle boucle qui nous a fait longer le Lac de la Plate Taille avec ses très beaux panoramas.


22/06/2019 : FFBMP Silenrieux

Départ salle "La Silène" à Silenrieux.
Marche organisée par "Les Godasses de Fraire", un groupe qu'on avait quitté à peine une semaine plus tôt après un voyage mémorable au Pays Basque (dont le compte-rendu se trouve sur le site à la rubrique "Autres centres d'intérêts", "Les voyages autres qu'à moto").

C'est dire si, au retour de nos 10 km à travers une campagne parfois bruyante, la faute à une compétition (?) de jet ski sur le Lac de l'Eau d'Heure, mais le plus souvent paisible, nous sommes tombés dans une sorte d'espèce de guet-apens  lorsque nous sommes revenus à la salle.

Nous y avons retrouvé beaucoup de membres, la plupart s'affairant à des tâches d'organisation et de logistique (bravo et merci à eux tous)  et, une fois n'est pas coutume, nous avons mangé et bu en compagnie des mêmes avec lesquels nous partagions la table (et les plats !) à Urrugne.


01/05/2019 : ADEPS Gerpinnes


22/04/2019 : ADEPS Cour-sur-Heure


24/03/2019 : ADEPS Marcinelle


17/03/2019 : ADEPS Aiseau-Presles - 5 km

Oui, 5 kilomètres, juste pour ne pas oublier que, pour marcher, il faut mettre un pied devant l'autre ;-)

On en a profité pour faire un crochet au cimetière où fut enterré le 1er compagnon de ma mère ...

Né le 15 avril 1922, il est mort suite à une catastrophe minière à Boubier, le 3 mai 1951.

Il avait 29 ans.

29 ans plus tard, le même jour, je me mariais, le 3 mai donc !

Quand vous considérez que mon père a été enterré également le 3 mai, en 2008, il y a de quoi un peu flipper, non ?  Lorsque j'avais exposé la chose lors d'une tournée des cimetières, il y en a qui ont pris des notes pour faire leur Lotto du soir ...


24/02/2019 : ADEPS Montigny-le-Tilleul - 10 km

On reprend les mêmes et on remet ça !!

Belle marche avec beaucoup de dénivelé, ce qui n'a pas été du goût de tou(te)s. 

A l'arrivée, pain saucisse, chope, dessert et ADA ainsi que Troubouly étaient sacrement les bienvenus !!!

ADEPS Montigny-le-Tilleul
ADEPS Montigny-le-Tilleul

17/02/2019 : ADEPS Villers-la-Ville

Cette fois on a battu le rappel et 3 gazelles se sont jointes à nous : il y avait Elisa, Meg, Pina et nous ...

Au retour, on pensait casser la croûte dans un bistrot du coin mais il était trop tard (+/- 15h30).  Du coup on s'est rabattus sur ... le Lunch Garden de Jumet.  Entre nous, il y a bien pire comme "fast food" !

ADEPS Villers-la-Ville
ADEPS Villers-la-Ville

12/01 § 13/01/2019 : FFBMP Gougnies + Landelies

Deuxième semaine de l'an plutôt active puisqu'en plus des deux marches précitées, il y a également eu une "M3" au départ de Lambusart le 10/12 !

Au total, près de 30 kilomètres parcourus à des rythmes divers, normal me direz-vous, c'est de saison ...

Pour rappel, une "M3" se fait en groupe, par vitesse et par longueur de marche avec un guide sur un parcours qu'il est "le seul" à connaître !

       Rhétos 1975 (Scientifiques A & B, ainsi que Latin) ATHENEE ROYAL CHATELET
Rhétos 1975 (Scientifiques A & B, ainsi que Latin) ATHENEE ROYAL CHATELET

*

A noter que dans l'album "Gougnies", j'ai mis une photo des "Rhétos 1975" à l'Athénée Royal de Châtelet.  Pourquoi ?  Parce qu'un des gars avec lequel je marche connais ... deux gars avec lesquels j'ai terminé mes humanités cette année-là !  Je ne désespère pas de les croiser un jour ...

J'ai encore quelques noms en tête avec, en partant du haut et de gauche à droite, Sergio MONTINI,  PIRET (un garçon qui s'est tué sur sa SUZUKI 380 GT cette même année si je ne m'abuse), LECOCQ, LECHIEN, Jean-Pierre PERRIN, Yvon VOST, Luciano COLLINI, Pierre MARCELLE (de Gougnies !), GALEROS, PIZZETTA, TREFOIS et ROCKMANS, beaucoup de prénoms s'étant effacés définitivement de ma mémoire ...

                                               FFBMP Landelies 13/01/2019
FFBMP Landelies 13/01/2019

06/01/2019 : ADEPS Pry

C'est la première de l'an et elle était particulièrement bucolique.

Au départ de Pry elle passait par Thy(-le-Bauduin), du coup j'ai imaginé un "Pry-Thy", voyez ?  Nan, Julia Roberts n'était pas de la partie, hélas ...

Pour éliminer les toxines ensilées ces derniers jours j'ai mis "gaz en grand". Je vous ferai grâce des données relevées grâce à la Polar M430 mais sachez qu'elles sont d'un "meilleur niveau" que les précédentes avec une moyenne de 5,7 km/heure (sur 11km350) malgré les arrêts photos et quelques tergiversations en cours de route, le fléchage du parcours prêtant parfois à interprétation. 

Très beau parcours en tout cas avec des passages particulièrement boueux toutefois, mais pouvait-il en être autrement avec une telle météo !!


29/12/2018 : FFBMP Maredsous

J'ai marché seul cette fois ...

J'ai fait 12,42 kilomètres en 2 heures 17 minutes et 31 secondes soit une moyenne de 5,4 km/h (y compris 2 contrôles intermédiaires aux 6ème et 9ème kilomètres) avec une pointe à 10,6 km/h car j'ai également couru un peu !

Pulsations entre 91 bpm et 143 bpm "à cause" d'un dénivelé de 315 mètres.  De 111 à 126 bpm pendant 1:08.21 et entre 126 et 142 pendant 55.06, c'est dire si j'ai "donné" !

Très beau parcours avec comme point de départ l'Abbaye de Maredsous.

Outre les marcheurs qui s'étaient donnés rendez-vous là, il y avait une foule très dense qui faisait la queue aux comptoirs pour goûter aux fromages et aux bières du cru.  S'il n'y avait pas eu autant de monde, peut-être aurais-je traîné là pour en faire autant car je n'ai pas souvenir d'y avoir jamais succombé ;-)

*


27/12/2018 : "M3" Marcinelle

"M3" = Marche pour le 3ème âge ...

Multi-clubs, elle attire la foule !!

Plusieurs groupes se forment en fonction des ... affinités mais surtout en fonction de la vitesse moyenne de marche : il y a les 3-4 km/h, les 4-5 km/h et les +5 km/h, je me demande s'il n'y en a d'ailleurs pas d'avantage encore.

Là aussi, on marche en groupe et on est encadré par des guides qui connaissent le parcours et qu'on découvre avec eux : pas de fléchage donc !

On a fait 7 km 1/2 en passant par le parcours Vita.


20/12/2018 : Marche d'entraînement ...

Une "marche d'entraînement" est organisée par UN CLUB pour les membres du CLUB !  L'objectif est de "souder" les membres en ce sens qu'on marche EN GROUPE avec un guide et sur un parcours qu'il est le seul à connaître (avec celui qui "ferme" le groupe quand c'est possible).

C'est très convivial en effet !!

Là on est parti du local du club "L'écureuil" à Bouffioulx et j'ai intégré le groupe des 10 km (c'était 5 ou 10).

On s'est retrouvé à des endroits que j'ai bien connus dans mon enfance et ma jeunesse et je me suis remémoré pas mal de bons souvenirs malgré un environnement qu'on pourrait juger hostile de nos jours tant il reflète l'âme du Pays Noir ...

En cours de route et en bord de Sambre, un pit stop improvisé offrait café, vin chaud, bière, petit gâteau, etc.  

Bravo et merci aux bénévoles qui se dévouent corps et âme pour le bien de tous !!!


28/10/2018 : FFBMP Montigny-le-Tilleul ...

Une organisation des "Sympas de Landelies" : 10 km faits de beaucoup de petits sentiers qui traversaient des quartiers qu'on croyait connaître ...

Très belle promenade dans une nature marquée par l'automne !


21/10/2018 : ADEPS Marcinelle ...

Nous étions 5 à prendre le départ cette fois ...

Partis pour 10 kilomètres, nous étions convenus de manger un "pain saucisse" au retour.  Nous ne les avions pas réservés dans la mesure où nous avions été rassurés quant à leur disponibilité.

Au retour il n'en restait que 3 !!!  On a panaché avec des hamburgers ...

Et avec de la Troubouly, une fois, deux fois pour les plus résistant(e)s.

Gonflés d'énergie après un autre panaché, de desserts cette fois, ma Douce se surprit à proposer "un deuxième tour", plus court cette fois, de 5 kilomètres.  On s'est regardés, étonnés, et ... on est repartis !!!!!

Second retour au bercail avec, pour les plus ... euh ... assoiffés, une troisième Troubouly !!!

Belle journée en tout cas :-)


18/10/2018 : "Les Ecureuils" de Châtelet ...

C'est à une "marche d'entraînement" à laquelle nous avons participé ce jeudi !

Une fois par mois, le club, "NOTRE club", organise une marche d'entraînement.  C'est une marche EN GROUPE, NON FLÉCHÉE  menée par un guide et fermée par l'un ou l'autre volontaire, histoire de ne perdre personne.

Il n'y a dès lors aucun esprit de compétition, comme à Beuvardes ou sur le circuit de Mettet, voyez !!

Nous avons mis ce déplacement à profit pour TOUT SAVOIR sur l'organisation du club et surtout sur l'organisation des marches.

On ne se rend ABSOLUMENT pas compte de ce que cela implique comme travail de préparation ... et de remise en état des lieux une fois l'évènement terminé !  Il faudra qu'on s'implique d'avantage ...


14/10/2018 : ADEPS Châtelet

Seul une fois encore ... 10,64 km en 1 heure 44 minutes et 18 secondes !

Départ de "ma grande école" (?) : humanités avec sortie en 1975.

J'y suis retourné le soir, pour devenir "aide-comptable" avant de faire mon Graduat à Namur ...

Polar : BPM de 89 à 135 avec 64% entre 111 et 126 et 11 % entre 127 et 142.

Vitesse moyenne : 6.1 km/heure avec de 63 à 108 pas par minute.

810 kcal brûlée don 33% de graisse.

Pffffffffffff ... 

Faut pas croire, ça reste un VRAI PLAISIR !!!!!


07/10/2018 : ADEPS Thuin

J'ai marché seul les 10,54 km.

A part les pauses "photos", c'était plutôt hard avec de fréquents et relativement importants dénivelés.

En haut d'une énième côte : "Hein qu'elle est dure, Monsieur ?" 

"Désolé, suis à bout de souffle, préfère économiser" !

"Vous avez bien raison !!"

Grâce à la montre Polar offerte par les enfants, grand MERCI à eux,  j'ai un tas de chiffres en retour concernant les "BPM" par exemple : de 83 à 151 avec 4 % au delà de 142, 22% entre 126 et 142 et 56% entre 111 et 126 Battements Par Minute.

La vitesse moyenne, correcte vu le dénivelé et les pauses : 5,5 km/heure.

Après, via le PC, on revoit et on peut même "revivre" le parcours, on compte les calories en moins, etc, etc.  Motivant !!


30/09/2018 : ADEPS Acoz-Lausprelle

Un petit 5 kilomètres cette fois.  L'idée était de passer ensuite chez "la mère-en-loi" et après le devoir/plaisir familial, de faire 5 nouveaux kilomètres au départ d'Ermeton-sur-Biert.

Finalement ... euh ... la famille, y a que ça de vrai :-)


19/08/2018 : ADEPS Lambusart

10.250 mètres au départ de la Route du Wainage 194 à Lambusart.

En compagnie de ma "petite" soeur cette fois !